jeudi 26 janvier 2012

"Agynie", résolution d'interdiction des féminicides UE ?

"Le principal fléau de l'humanité n'est pas l'ignorance, car l'ignorant a souvent des excuses, mais le refus de savoir." Auteure à confirmer http://guichetdusavoir.org/viewtopic.php?f=2&t=68790&p=132346&hilit=archives&sid=3ea3cf1975c01f02b1e82236cda6e632

¡Féminicides! http://susaufeminicides.blogspot.fr/2011/11/feminicides-definis.html

Les féminicides meurtriers, dont celui du gynécide indo européen, mais pas seulement, continuent année après année au vu et au su de tous. Toujours d'actualité malgré résolution UE de 2009 et de 2011 (voir plus bas) - Equilibre du taux de masculinité, dit aussi sexe ratio, à environ 1:1, soit nombre de naissance de mâle d'une espèce divisé par le nombre de femelles-

http://progress.unwomen.org/index-des-statistiques/?lang=fr
"ALBANIE • Pourvu que ce ne soit pas une fille…, 04 avril 2013 Des mères sont obligées d’avorter parce qu’elles ne portent pas l’héritier mâle tant espéré. Plusieurs rapports confirment la persistance de cette pratique ancestrale." http://www.courrierinternational.com/article/2013/04/04/pourvu-que-ce-ne-soit-pas-une-fille
Les variations sont difficilement discernables et leur interprétation car l'Europe n'a pas atteint le déséquilibre patent de l'Asie. http://www.ined.fr/fichier/t_publication/1661/publi_pdf1_population_societes_2013_506_masculinisation_naissances.pdf

Cependant, il s'agirait de ne pas attendre sans prendre de mesures politiques que ce type de féminicide s'installe plus notablement. http://fr.worldstat.info/Europe/List_of_countries_by_Sex_ratio_of_total_population
Féminicides - Elimination sélective anténatale et postnatalePréférence des fils - Dite gynocide ou gynécide concernant l'Inde, ou female genocide, ou gendercide

A situer dans le contexte mondial, à titre indicatif, données de 2011 "Préférences des fils et sexe ratios"



J'attends avec impatience un vote à l'Assemblée Nationale et au Sénat et de l'UE de condamner sans appel les féminicides. L'"abhorration des filles" préexiste à la pauvreté qui entraîne effectivement plus de passages à l'acte. Mais, pauvreté ou pas, il y a toujours "sélection agynique", si nous ni mettons pas un terme. Au fléau féminicide global, il faut une réponse mondiale d'interdiction de tout féminicide.

Il semblerait qu'il ne faille pas non plus négliger l'éventualité de la multiplication des gestations pour autrui qui pourrait également accentuer les féminicides de cet ordre - cf. chapitre 5 Andrea Dworkin, Les femmes de droite (féminisme radical) commenté par " 
http://antisexisme.wordpress.com/2012/12/20/les-femmes-de-droite/
  • Europe - Rappelons les résolutions de l'Assemblée 1454 de 2005 et 1654 de 2009
Où est passée cette bonne  Résolution 1654 (2009) 1 - Féminicides - Quelles suites ? De bienveillants conseils ? Jamais deux sans trois ! En troisième mouvement, après que les abondantes publications des démographes sur le "sexe ratio" déséquilibré (INED, CERED), le Conseil de l’Europe se prononce contre la sélection prénatale féminicide. http://assembly.coe.int/Mainf.asp?link=/Documents/AdoptedText/ta09/FRES1654.html

sexe ratios à méditer - 
= Partie de l'Europe se situant au niveau de la Corée du Sud à 107 garçons pour 100 filles...   
Il faut remarquer sur cette cartographie tous les pays en bleu qui seront donc sujet à des tensions et des conflits car le déséquilibre des ratios femmes/hommes mènent aux guerres et aux trafics féminicides d'enfants-femmes et de femmes- Mais aussi que dire des régions où 400 femmes pour 100 hommes ? Voir également http://susaufeminicides.blogspot.fr/2012/04/agynie-des-mineures-feminicides.html

Agynie* (m/néologisme)
http://susaufeminicides.blogspot.fr/2012/01/agynies.html

Le 6 octobre 2011 - Basée sur le rapport de Doris Stump (Suisse, SOC), demandant de 

« soutenir la formation du personnel médical concernant la sélection prénatale en fonction du sexe et ses conséquences pernicieuses », ainsi que redoubler d’efforts pour « relever le statut des femmes dans la société ».  "proportions inquiétantes » en Albanie, Arménie, Azerbaïdjan et Géorgie." - " L’Asie n’a pas le monopole de la discrimination :plusieurs pays européen se situent entre 107 et 109 dans les Balkans (Slovénie, Bosnie-Herzégovine,, Monténégro, Kosovo, Macédoine) mais aussi Andorre, Luxembourg, Portugal" "Des violences extrêmes sont commises à l’égard des femmes parce que les femmes donnes naissances à des filles... La volonté politique peut être payante comme l’a montré le cas de la Corée du Sud : le programme « aimez votre fille » a permis de baisser la ratio et de ramener de 116 à 107 le nombre de garçons pour 100 filles." cf. http://europe-liberte-securite-justice.org/2011/10/06/le-conseil-de-l%E2%80%99europe-alerte-sur-les-%C2%AB-feminicides-%C2%BB-et-se-prononce-contre-la-selection-prenatale/
Sourire ultrabraït de Miss Europe
Conséquence grave de la mise en déséquilibre de la parité des naissances et donc des sexes, est d'accroïtre la traite des femmes pour les prostituer et les marier de force. Cela favorise donc d'autres violences féminicides comme les féminicides d'exploitation sexuelle forcée et induite, des viols, etc.


Par contre, il n'existe pas d'éliminations et de violences systématiques d'androcides. Voiler la réalité du traitement des deux sexes qui ne sont pas des catégories reste criminel. Jusqu'à présent, les femmes se taisent parce que certains malintentionnés font du chantage sur le danger de parler de l'élimination prénatale des filles, avortement sélectif car l'Interruption Volontaire de Grossesse, que l'on a eu tellement de mal à faire admettre, est toujours en danger. Cela occulte les néonaticides de filles et toutes les autres violences de féminicide !

L'élimination sélective prénatale, le néonaticide des filles et leur abandon, effroyable "phénomène eugyniste" indoeuropéen n'est donc limité ni à la sélection du sexe féminin prénatale, ni au foeticide, ni à l'Asie.
http://libertees.blog.lemonde.fr/2012/01/27/1239/ http://www.osezlefeminisme.fr/article/armenie-le-developpement-inquietant-de-lavortement-selectif-des-filles 

En restant sur cette lancée, dans cinq cents ans environ, certains territoires n'abriteraient plus de femmes :

L'Europe n'a éradiqué aucune violence sexospécifique féminicide, de mutilation par excisionviol féminicidemariages de petites filles (Thrace orientale, Grèce), forcés, féminicides déshonnorants, etc. et à l'échelle des continents tient sa place sur le podium des taux de féminicides meurtriers,  privés et publics.

Culture globale de guerre et de terrorisme dirigée contre les femmes, féminicide. Les comptes sont à tenir à la manière patrimoniale de l'humanité pas seulement aux flux... Il manque toute volonté politique de mettre fin à ces décès et violences par milliards (féminicides comprenant "gynocide", "gynécide", "agynie"; "uxoricide", tortures de toutes sortes). Je vous invite également à vérifier les termes de l'article 7 du Traité de Rome  http://susaufeminicides.blogspot.com/2012/01/quizz-du-jour-traite-de-rome-post-12-01.html
N'est-ce pas suffisant en néonaticides, éliminations prénatales sélectives (embryons et foetus féminins exclusivement), en filles et femmes brûlées par le feu et l'acide de féminicides désohonorants... Dès 1994, Amartya Sen (prix nobel d'économie 1998) signalait les "femmes manquantes", euphémisme peu politique- Pour sa part Rita Banerji et son équipe soulignent l'article 2 de la Convention des Nations Unies de prévention des génocides

Pas suffisamment non plus de "féminicides excisionnels", de "viols féminicides", de mariages de petites filles,  de petites bonnes, n'allons-nous pas nous réveiller de ce cauchemar "eugynique" et du "sexapartheid" plus ou moins marqué selon les degrés et cristallisations du système en vigueur ?

Recensement 2011 - Taux de féminité - Carte de l'Inde
http://www.mapsofindia.com/census2011/female-sex-ratio.html
En 2011, le déséquilibre indien des sexes est anormal de plus de 20 %, selon Rita Banerji. "Dans certaines régions rurales en Inde, on a environ 400 hommes pour 100 femmes" wikipedia article "sex ratio" 
"Lors de la naissance d’un garçon, les grands-mères se tiennent sur le seuil du foyer et tapent
joyeusement sur le thali, un plateau métallique, pour annoncer la naissance d’un enfant de sexe
masculin. En revanche, lorsqu’une fille naît, les femmes de la famille brisent un pichet de terre à
l’entrée de la maison. C’est également ce qui se fait lorsqu’un membre de la famille meurt et cela
exprime, vis-à-vis des voisins et des villageois, la tristesse que le nouveau-né soit une fille. La
différence entre garçons et filles, et leurs places respectives dans la famille et dans la société, 
sont ainsi clairement indiquées dès le début." Om Prakash Gurjar http://www.unicef.org/devpro/files/SOWC_Spec._Ed._CRC_Main_Report_FR_100109.pdf 

A noter une corrélation entière et certaine des féminicides meurtriers avec les viols féminicides. Ceci doit se ramener aux formules et slogans indistincts qui rendent confuses toute analyse. Des slogans pêchus tentent de marquer les esprits, comme "culture du viol" mais finalement font du mal à la loi d'égalité des sexes, en nivellant les sociétés de coutumes et sans lois de protection des filles suffisantes à sortir du marasme virilocentré du système anthropologique dit patriarcal (il n'est pas là question de mode de production en particulier mais de tous). En effet, l'on voit que là où règne l'eugénisme féminicide attesté et courant, il perdure de même le viol féminicide éprouvé. Ce qui est tout le contraire et l'inverse des sociétés à Droit d'égalité des sexes, où comme en France, la loi se cisèle chaque année un peu plus, parité, quotité, intervention de grossesse médicale, contraception sans réserves.

Plus brièvement dit, je conteste formellement au vu de l'examen attentif de données comparatives suffisantes le slogan culturaliste de "culture du viol" que d'aucuns voudraient bien appliquer aux sociétés de Droit mais à tort, qui en sous jacent introduit le multiculturalisme égalitariste peu propice à l'égalité des sexes.

Christine Gamita, Ph. D. ethnologie
Docteure en ethnologie, ex-ingénieure en informatique de management de la qualité des systèmes informatiques et d'information
http://susaufeminicides.blogspot.fr/2012/04/agynie-des-mineures-feminicides.html
http://susaufeminicides.blogspot.fr/2012/01/agynie-quand-une-resolution.html
http://susaufeminicides.blogspot.fr/2011/10/resolution-1829-la-selection-prenatale.html
http://susaufeminicides.blogspot.fr/2011/09/doc-12715-la-selection-prenatale.html
http://susaufeminicides.blogspot.fr/2011/10/le-conseil-de-leurope-alerte-sur-les.html
http://susaufeminicides.blogspot.fr/2011/11/reconnaissance-du-feminicide-emission.html
http://susaufeminicides.blogspot.fr/2012/01/feminicide-deugynisme-200-000-000.html

Forum, fil d'infos - Groupe facebook "Pour la reconnaissance du féminicide en droit français" http://www.facebook.com/groups/FEMINICIDES/


Source autorisée sous réserve de citation SVP © Copyright- Toute citation de cet article doit être de contexte, précise, avec auteur http://susaufeminicides.blogspot.fr/2012/07/qui-ecrit-ici.html, date de version, blog "Thémis - Haro sur les fémincides et androcides dans le monde" http://susaufeminicides.blogspot.fr le lien exact du document & id. en cas d'usage du logotype montage photographique "Eradication des féminicides - Larmes de sang" CGMD ©Tous droits réservés international christine gamita

Tout le monde et personne...

MAJ du post du 23 de M/Réponse à  http://www.lejournaldepersonne.com/2011/02/internet-2/ -Personne a depuis eu la gentillesse de visiter mon site et commenter ce billet :

"- P... qu'est-ce-qu'il t'arrive ?
- Je les ai tués... ! je les ai tous tués... tu dois m'arrêter... s'il te plait...
- Je peux pas, je dois aller discutailler sur Internet."

Dans le même champ (de mines) sémantique, il est également fortement conseillé de lire à la suite les posts suivants :


APRES les rapports et votes sur les violences féminicides, PASSONS enfin à l'ACTION : INTERDICTION du génocide sexiste de FEMINICIDE :

Etude approfondie des Nations Unie sur toutes les formes de violences à l’égard des femmes (FR)
(EN) http://daccess-dds-ny.un.org/doc/UNDOC/GEN/N06/419/74/PDF/N0641974.pdf?OpenElement
http://daccess-dds-ny.un.org/doc/UNDOC/GEN/N06/419/75/PDF/N0641975.pdf?OpenElement
http://assembly.coe.int/ASP/Doc/ATListingDetails_E.asp?ATID=11359
http://assembly.coe.int/Mainf.asp?link=/Documents/AdoptedText/ta11/FREC1979.htm
http://assembly.coe.int/ASP/Doc/ATListingDetails_E.asp?ATID=11358
http://assembly.coe.int/Mainf.asp?link=/Documents/AdoptedText/ta11/FRES1829.htm
-Entretemps, ce rapport que je n'avais pas pris la peine d'enregistrer a manifestement était bloqué d'accès, si quelqu'un le possède, je lui saurais gré de me l'adresser pour mes archives ethnographiques - merci d'avance- De quel droit, nous soustrait-on les documents que nos contributions nationales permettent d'établir ?

Féminicides - http://susaufeminicides.blogspot.fr/2012/01/definitions-feminicides.html

Source obligatoire SVP © Copyright- Toute citation de cet article doit être de contexte, précise, avec auteur http://susaufeminicides.blogspot.fr/2012/07/qui-ecrit-ici.html
, date de version, blog "Thémis - Haro sur les fémincides et androcides dans le monde" http://susaufeminicides.blogspot.fr le lien exact du document & id. en cas d'usage du logotype montage photographique "Eradication des féminicides - Larmes de sang" CGMD ©Tous droits réservés international 2012

lundi 23 janvier 2012

Violences féminicides australes

Freedom cannot be achieved unless women have been emancipated from all forms of oppression” Former President Nelson Mandela during the opening of South Africa’s first democratically elected parliament on 24 May 1994

Janvier 2014, le viol féminicide collectif et correctif navigue de l'Orient au Méridien, du Septentrion à l'Occident.. coutume des pères fustigeant eux-mêmes ou lançant les fils sbires aux trousses. http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2014/01/23/en-inde-une-femme-condamnee-a-un-viol-collectif_4353582_3216.html

Depuis les années 2000 environ, l'Afrique du Sud s'est enfoncé dans les féminicides - Vite, c'est urgent, reconnaissez-les et interdisez-les décisivement ! Moins il y a de misère, plus il y en a. Cet apartheid sexiste est inconcevable. Tourner la tête de l'autre côté n'est pas possible

http://susaufeminicides.blogspot.fr/2012/01/violences-feminicides-androcides-sud.html

Humour noir - L'un des derniers tweets de Reeva Steenkamp, la jeune femme mannequin victime d'un "féminicide conjugal" appelait à la mobilisation ce vendredi contre les féminicides ! L'Afrique du Sud a depuis un bon moment dépassé l'Inde en féminicides... http://www.lexpress.fr/actualite/monde/afrique/l-affaire-anene-booysen-le-viol-qui-revolte-l-afrique-du-sud_1220668.html
 

1 - Sur des croyances profondément ancrées de l'énergie positive sexuelle que l'on vole à l'enfant violé (qui rappellent celles de l'Asie) et de ses vertus protectrices du Sida, cinquante enfants sont violés par jour. La plupart de sexe féminin. Cette épidémie de violence sexospécifique semble émerger au début des années 2000. Mais aussi, je me rappelle que dans les années 90, j'avais été dégoûtée d'apprendre de plusieurs amis à Maputo que des "tantes" les avaient initiés par tripatouillages vers treize ans mais de là, à apprendre  par les réseaux sociaux plusieurs années après être revenue les salves de viols féminicides et androcides... La RDC qui continue les féminicides mutilants souffre de la même croyance http://www.irb-cisr.gc.ca:8080/RIR_RDI/RIR_RDI.aspx?id=453956&l=f
http://www.memoireonline.com/07/09/2284/La-repression-des-infractions-se-rapportant-aux-violences-sexuelles-dans-le-contexte-de-crise-de-la.html

En 2015, je me vois forcée d'ajouter ici ce bref paragraphe, le coeur fendu de voir que les années passent dans l'immobilisme de lutter contre les croyances féminicides, tout continue sans qu'aucune institution internationale n'ait diligenté une enquête serrée de savoir tous les auteurs et tous les responsables transis de pétoche qui les couvrent forcément. Est-ce la résurgence d'antiques croyances amenées par des peuplades bantoues descendues à partir du Xe siècle des forêts du Centre aux vallons du Sud ? La bonne excuse à pasdechance et des diamants rouges... évidemment que les guerriers sont formés à être des bourreaux, quelle est la nouveauté ? 
"croyance superstitieuse voulant que «si vous couchez avec des vierges, vous serez couverts de diamants rouges». " http://www.slate.fr/story/100433/congo-femmes-viol-sorcellerie-soldats
2 - Qu'elles ont donc du courage, elles, qui portent leurs enfants arc en ciel à bout de bras. Et leurs filles. Mais comment parviendront-elles à enseigner et enraciner une culture de paix quand  une sur deux est violée, battue (inutile même d'aborder les violences conjugales fémincides).

Il faut l'aide du monde entier derrière eux car la violence sexospécifique sud africaine darde plusieurs racines. Parceque le féminicide symbolique y montre toute sa puissance contre les Eves arc en ciel (La chanson en lien à écouter "Eve, lève toi et danse avec la vie")

Comme partout les femmes doivent se protéger, en place que les sociétés apprennent à ne pas violer, on continue à nous obliger à apprendre comment ne pas être violées ! C'est d'un confortable de se balader avec ça ! Et puis il ne doit pas y avoir le modèle enfant !
Préservatif "à-la-mords-moi-le-noeud" du Dr  Ehlers
http://www.eteignezvotreordinateur.com/rape-axe-le-preservatif-anti-viol-equipe-de-dents/
http://www.facebook.com/groups/189082951138416/410983382281704/?notif_t=group_comment_reply#!/photo.php?fbid=455204151176581&set=a.450434281653568.109760.208899849140347&type=1&theater
Le Monde s'en aperçoit aujourd'hui ?! 12 ans que ça dure ! hardcore http://www.lemonde.fr/afrique/article/2012/04/19/le-viol-d-une-adolescente-cree-la-stupeur-en-afrique-du-sud_1688269_3212.html

Et l'exploitation sexuelle induite et forcée bat également son plein :
video
Qui me dira ici que la prostitution évite les viols ?

3 - En plus la violence sexospécifique punitive se veut corrective, éducative des femmes, qu'elles soient hétérosexuelles ou homosexuelles ! Le summum de l'indignité plutôt. 510 viols féminicides lesbophobes par an en Afrique du Sud, malgré la possibilité de mariage et d'adoption pour des couples gays... Virilité choyée.
http://nouvelesprit.over-blog.com/article-stoppez-le-viol-collectif-65822991.html

Jusqu'à la coutume de mutilations féminicides d'excision confirmé dans la région Venda, notamment. Heureusement, cette étudiante a eu le courage à visage découvert de faire état des constats. Bravo à son courage  http://africlaw.com/2012/06/07/female-genital-mutilation-in-south-africa/

4. Je n'aborderai même pas la violence sexospécifique féminicide sur les ressortissantes expatriées des pays limitrophes, Swaziland, Mozambique, Tanzanie, parmi elles des mineures.... Aidons-les à s'en sortir, munis d'un constat lucide. Combien d'assassinats féminicides ? Combien de violences et assassinats féminicides et androcides d'enfants ? On peut dire que le femmicide est à l'honneur dans l'hémisphère austral. STOP FEMICIDES. Para com os feminicidios. Arrêtons donc de nier l'évidence. L'arme de domination par excellence y est la violence sexospécifique. C'est trop facile de tout mettre sur le dos de Mère Misère...

Même la matrilocalité matrilinéaire ne protège pas des viols féminicides en Afrique orientale et australe, ni des mutilations génitales féminicides - Comme quoi, cela sert surtout aux hommes polygames itinérants... et aux hommes de la parentèle de la mère... rien de matriarchique ou gynarchique, pas de danger.







  • L'exemple des "viols correctifs" féminicides arrive au Mozambique (grand nombre de travailleurs migrants et qui viennent mettre en pratique na Terra da boa gente...). Là, Moçambique, où quand j'y habitais pas une cérémonie cruelle de passage ne s'organisait plus en 1989. Maputo toi qui a abrité la signature du Protocole de Maputo, historique traité de l'Union Africaine, où es-tu ? ! http://www.tv5.org/cms/chaine-francophone/Terriennes/Chroniques/Coups-de-gueules-coups-de-coeur-La-chronique-d-Isabelle-Mourgere/p-20297-Une-journee-mondiale-contre-l-excision-et-apres-.htm


  • Les viols féminicides et androcides continuent année après année en Afrique du Sud. Qui fait quoi ? Après l'écrasement de l'apartheid, l'Afrique du Sud va-t-elle enfin passer à l'éradication de la violence sexospécifique et au bannissement de l'"apartheid sexiste" ? Et non pas toujours se défausser que ce serait faits de misère. Autant de viols féminicides qu'en temps de guerre : Que fait la Cour Pénale Internationale ?

    Emblématique "Rape of Lady Justice !" http://www.zapiro.com/cartoon/122794-080907st#.UI65WMXQdbs

    A la tête du pays (effet de misère ?) un président qui a opposé son pouvoir zulu à ses victimes de viols féminicides qui ont été faites passer pour menteuses (où ai-je déjà entendu cette version ?
    Et la complicité quand le viol féminicide de la première dame Mme de Klerk épouse d'un président a été gommé, effacé, une nouvelle fois perpétré de l'avoir tu, et perpétuation symbolique du féminicide et de l'androcide aggravé sur enfants ? C'est vrai que les handicaps se superposent amèrement.

    L'hémisphère austral m'est particulièrement cher grâce à Gandhi et Mandela et parce que j'ai vécu plus de six ans au Mozambique dans le bush, comme en zone informelle et résidentielle, et pendant la guerre, et la paix signée. D'ailleurs, je me trouvais à Harare au Zimbabwe à la libération de M. Nelson Mandela...

    Nota bene - Aucun billet n'est fait pour stigmatiser un endroit plutôt qu'un autre. L'Europe qui n'a nullement éradiqué le viol féminicide, mariages forcés, etc. a des progrès supplémentaires à gravir sur l'échelle des continents au taux des féminicides, domestiques, conjugaux, incestueux, publics, collectifs, pédocriminels, de l'exploitation sexuelle forcée et induite, de "traite des blanches", etc. et la queue de comète des violences androcides...

    1. "Child-rape epidemic in South Africa" "Over 15 percent of all reported rapes are against children under 11, and another 26 percent against children 12-17. For the year 2000, some 58 children were raped or the victims of rape attempts in South Africa every single day." - 50 000 plaintes dont "22 486 children raped in '04" http://www.freerepublic.com/focus/f-news/1534435/posts 

    2. "A woman was raped in South Africa every 17 seconds. This did not include the number of child rape victims."
    http://www.rape.co.za/index2.php?do_pdf=1&id=875&option=com_content

      3. http://benjamin.joffe-walt.com/success-south-african-minister-agrees-to-meet-corrective-rape-activists/ We got it! After 140,000 people from more than 150 countries called on the justice minister to meet with local activists leading the fight against ‘corrective rape’, the chief of staff has just informed Change.org that the minister will, without question, meet with activists, prosecutors and police to discuss ‘corrective rape’. https://www.change.org/petitions/south-africa-follow-words-with-action-against-rape - "Femmes pour la paix, Paix pour les femmes" SOUTH AFRICA: Activists Call For Retaliation Against Corrective Rape in South Africa "“corrective rape,” in which men rape lesbians to “cure” them of their sexual orientation, has been on the rise in South Africa. In the past decade, thirty-one lesbians have been killed because of their sexuality, and more than 10 lesbians a week are raped or gang raped in Cape Town alone, reports the Guardian...."http://www.peacewomen.org/news_article.php?id=3560&type=news 

      Aide aux survivants de la violence sexospécifique de viols (féminicides & androcides) et témoignages http://www.rape.co.za/ et statistiques (mentionnent USA) et en USA & UK précisément sur mineurs http://www.aest.org.uk/survivors/research_papers_and_statistics_on_abuse.shtml 

      Source obligatoire - Toute citation de cet article doit être de contexte, précise, avec auteur 
      http://susaufeminicides.blogspot.fr/2012/07/qui-ecrit-ici.html version datée en blog "Thémis - Haro sur les fémincides et androcides dans le monde" http://susaufeminicides.blogspot.fr le lien exact du document & id. en cas d'usage du logotype montage photographique "Eradication des féminicides - Larmes de sang" CGMD ©Tous droits réservés international 2012

      dimanche 22 janvier 2012

      Les mots qui touchent, et leur absence tue

      Allégorie de la Science - vers 1882 par Jules Blanchard - Parvis de l'Hôtel de Ville de Paris
      By Jebulon (Own work) [CC0], via Wikimedia Commons
      Tout le manque de gynophilie de l'humanité se nourrit des violences féminicides - Je clame, j'appelle "gynophile" (phonétiquement "hyéroglyphée") ou son reflet philogyne.
      *
      Afin d'empêcher la survie, l'incarnation, les Egyptiens antiques ne prononçaient pas le Nom

      "Sacer", sacralisée, au point d'être sacrifiée ?

      Dans le même ordre d'idée, nul  ne veut écrire et prononcer le mot femmicide, féminicide, de crime odieux et primitif. Croyant par cette inconsistance déclarée le rayer du tableau ? De même, les viols féminicides, les autres violences sont-elles mieux traitées de se dire incomplètement et vaguement violences contre les femmes ?  Lors des féminicides de collégiennes au Chambon s/Lignon et à Tournon s/Rhône, cellules de soutien aux élèves, administrations, professeurs, laboratoire et observatoires de l'égalité, de la parité, de la délinquance, medias, tous taisant... ! 


      Les larmes de sang du femmicide niées, indicibles, innommables, en écho au sang menstruel caché, ignoré, dédaigné, conjuré des "pisseuses" et des "chieuses". Nous ne saurions que sécréter la laideur ? C'est un monde, quand même, il n'y a pas que les orifices qui comptent.

      Les torrents des larmes de sang coulent entre les chiffres incomplets partout nouées de violence sexospécifique, bues avidement par le relativisme culturel :

      - Abus sur mineures concernant les féminicides des viols, pudiquement dits mariages précoces, et, un peu plus fermement, mariages forcés ; http://susaufeminicides.blogspot.fr/2012/02/petites-bonnes-petites-epouses.html

      - Mutilation déféminisante avec viol de mineure par ascendants fallacieusement, pudiquement & faussement passés pour de la circoncision ; http://susaufeminicides.blogspot.fr/2012/01/excision-feminicide.html

      - Mutilation mammaire d'écrasement à chaud du "repassage des seins" pour prétendu contrôle contraceptif ;  http://susaufeminicides.blogspot.fr/2012/01/violence-feminicide-au-fer.html

      - Viol féminicide de pénétration ; que la pénétration qui vaille ? Raison de l'injustice et de la violence flagrantes en nombres de blogs qui dénient la gravité profonde des viols de plus collectifs et publics. http://susaufeminicides.blogspot.fr/2012/01/viols-etc.html

      - Toutes les agressions dites sexuelles qui sont bien plus, sexistes et dans leur époustouflante, lourde et infâme majorité, mysogines, de système et donc féminicides, systématiques en certains territoires comme l'agynie et l'excision. http://susaufeminicides.blogspot.fr/2012/01/agynie-quand-une-resolution.html

      http://susaufeminicides.blogspot.fr/2012/05/feminicide-du-harcelement-sexuel-en-qpc.html Mais non, nous n'aurions pas droit à l'égalité de protection des droits à la sûreté, à l'intégrité, à la santé, sans relativismes comme du par Droits Universels de l'Homme ?

      Les images et les témoignages de viol féminicide manuel collectif de journalistes en détail à la face du monde crient, oh combien, le viol n'est pas que pénétratif. Certains pérorant que rien à voir avec une tournante ! D'aucuns pinaillant que non, ce ne serait pas du viol, qu'elles n'avaient qu'à pas s'y risquer, que, hein, quand on provoque alors qu'on était prévenue pas étonnant d'être harcelée sexuellement (au travail) !

      A la douleur de ce que subi par ces femmes au travail, à l'ouvrage d'informer et de soutenir les mouvements populaires mondiaux, dans le risque, en toute intégrité (ou presque quand on voit que la leur est bafouée), l'on ajoute le mépris, le dénigrement, le harcèlement du féminicide symbolique.

      La violence androcide n'a pas non plus encore droit de cité... Pourtant, elle va grandissante.

      Il est temps de bannir les terminologies qui laissent et font couler le sang. Et d'appeler un chat, un chat... 

      "Féminicides" étant un mot très tabou qui couvrent toutes les violences sexuelles & sexistes & discriminatoires & "disparitaires" & de genre jusqu'à la mort contre les filles & les femmes (pourquoi le garder tabou ?) puisque cela permet à toute loi, texte, pratique, coutume, us qui entraine la torture et la mort des filles et des femmes de perdurer...car de là, leur interdiction en est également taboue, alors que sans elle, les assassinats et tortures féminicides (viols, excisions... & + si affinités) continueront.

      Conclusion - Seuls les actes féminicides restent sans tabous ! Et voilà pourquoi les textes juridiques émis sans cette condition sine qua non préalable de verrou au sommet par l'interdiction primordiale et formelle resteront sans grand impact dans le quotidien de la société humaine.
      Bastet - Fécondité - Gardienne des femmes
      *grâce au site http://francoise.nottoli.pagesperso-orange.fr/egypte et logiciel Original program by Mark Johns and 
      Mark Millmore : http://www.isomedia.com /homes/mjohns
      Le précédent style calame a disparu  (travail logiciel de M. Rosmorduc dont j'ai tenté de suivre les cours EPHE) :
      http://webperso.iut.univ-paris8.fr/~rosmord/EAncienne.html
      http://www.qenherkhopeshef.org/nomHieroPHP/nomHiero.php?nom=gynophile
      extrait capture d'écran http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Maat.svg

      Vivement que Maât recueille Bastet - Plume en tête des "guerrières de plume" - "Maat représente la règle éternelle qui dirige l'univers, la précision, la vérité, l'ordre et la droiture."


      Source obligatoire SVP © Copyright- Toute citation de cet article doit être de contexte, précise, avec auteur http://susaufeminicides.blogspot.fr/2012/07/qui-ecrit-ici.html, date de version, blog "Thémis - Haro sur les fémincides et androcides dans le monde" http://susaufeminicides.blogspot.fr le lien exact du document & id. en cas d'usage du logotype montage photographique "Eradication des féminicides - Larmes de sang" CGMD ©Tous droits réservés international 2012

      samedi 21 janvier 2012

      Violence féminicide "drying breasts"

      L'idée motrice du contrôle du sexe féminin carbure alternativement à la coercition et à la punition, comme cela se voit à nombre d'exemples féminicides archivés ci-dessous.
      • Repassages contraceptifs de broderie anglaise - "Drying breast"
      Et  voilà que certains font courir en Angleterre le bruit que d'abîmer irrémédiablement les seins de ces petites filles les protégerait du viol féminicide ? Décidément, papatriarka se recycle affreusement -Maîtrise et contrôle des filles et de leur sexualité par des structures patriarchiques abusives, en place de punir les violeurs- Punir ces petites filles d'avoir des seins et laisser tranquilles les pauvres violeurs ? CELA SUFFIT ! http://www.dakaractu.com/Repasser-les-seins-des-jeunes-filles-pour-eviter-les-viols-la-pratique-se-repand_a53265.html

      Tout est mis en branle, écrase tes seins pour trouver mari, battage, fers, menottes, gavage...qu'est ce qui n'a pas été inventé pour caser les filles ? Les femmes  dressées de mère en fille livrent les paquets aux désirs des maris... mais pas de cadeaux pour les petites filles, elles ne sont jamais assez bien ?
      "Mange pour plaire aux hommes !" http://www.afrik.com/article7688.htm
      "Outillage" selon les régions pour "repasser" les seins
      L'atrocité des seins adolescents écrasés prétend être contraceptive et montre que l'interdiction stricte des féminicides reste une nécessité de santé publique, d'appliquer d'effectifs droits génésiques et à la santé de ces petites filles pendant la puberté. http://observers.france24.com/fr/content/20121024-repassage-seins-supplice-jeunes-camerounaises-yaounde-massage-renata-puberte-femmes

      Aucun système matriarcal gynécrate (cheftaine mère et femmes totalement au pouvoir) n'a inventé de bousiller les pompons des garçons à la puberté afin de les empêcher de courir le guilledou et mettre enceinte les mômes ; par contre, pour les filles, leur écraser à chaud les seins de pratique mutilatoire courante dans certaines zones pour les maîtriser, les calmer, et décider de leur sexualité pour les livrer vierges aux maris. C'est bien connu, les jeunes filles ne sont contrôlables que par des rites pubertaires drastiques. En cela sur le contrôle de notre sexe et de notre sexualité, jeunes filles, il ne faut pas sous estimer que le temps n'est pas éloigné en France où la "culture" (constituée de toutes les croyances et religions, et diverses traditions, du groupe de population en cause) permettait de brimer les jeunes filles plus que vigoureusement et de comparer avec la contraception facilitée désormais et dernièrement voté le remboursement 100 %  de l'IVG, soit avortement médicalisé, par l'assurance sociale nationale- ?ous en sommes sorties par la loi (norme juridique) et non pas par les normes coutumières imposées par des chefs et leurs lieutenantes- L'unique structuration définitive et garantie par l'Etat est la loi, qui ensuite permet de la prévention et de l'instruction- pas l'inverse, qui reste du temps perdu et de l'énergie gaspillée sans la loi au dessus. http://susaufeminicides.blogspot.fr/2011/08/avortement-medicalise-droit-de.html

      Afin de protéger 3 800 000 petites filles menacées en Afrique de l'Ouest d'écrasement des seins à chaud. Doublée de la torture du féminicide excisionnel (Voir Thérèse Atangana-Malongué, 2005, Docteur en droit http://www.unicaen.fr/puc/ecrire/revues/crdf/crdf4/crdf0416atangana.pdf 

      La résille de coutumes patriarcales, de tradition religieuse ou sectaire, se voit toujours justifiée par des croyances inventives (qui montre l'intelligence de l'espèce :o(), dont le relativisme culturel qui les couvre fait le lit dans chaque communauté qui s'accroche à ses particularismes, croyant mieux survivre ainsi... Je surnomme cette cruauté : "drying breasts" (dessèchement de poitrine) car elle consiste en l'écrasement des seins juvéniles à chaud, croyant assécher la fécondité et faciliter la chasse à l'époux par cette pratique révoltante. Appel à votez en masse "BANNIR" - "MAUVAIS" sur la page d'accueil du site des Tantines camerounaises http://www.tantines.org/ (Sondage à droite de la page d'accueil)
      http://www.afrik.com/le-repassage-des-seins-une-tradition-toujours-pratiquee

      Cette violence féminicide dite "repassage des seins" des petites filles et des jeunes accouchées au Cameroun est pratiquée par les femmes avec ou sans les bénédictions des pères, maris, chefs locaux... En 2006, RENATA, Réseau national des associations de tantines a lancé une campagne de sensibilisation. Suite à une enquête menée avec l’appui de l’organisation allemande GTZ établissant qu'une fille sur quatre au Cameroun en est victime. http://www.tantines.org/?page_id=95

      2014 Un étudiant va tenter de réaliser un film pour les soutenir. Lieux de tournage prévus :
      "Malgré ses 9 ans d’actions, RENATA n’est toujours pas parvenu à faire réagir le gouvernement camerounais sur la pratique.  Quelles en sont les raisons ?" 
      http://negronews.fr/2014/03/15/societe-quand-le-repassage-des-seins-au-cameroun-interpelle-un-etudiant-en-journalisme/
      Intention ou pas, le crime et la torture féminicides sont là ! Lorsque l'on tue sans intention, l'on est condamné, le féminicide involontaire et l'homicide involontaire sont deux choses qui existent d'évidence. Cependant, il est volontaire de soumettre à des violences féminicides "drying breasts" pour mieux les marier ? Donc féminicide volontaire caractérisé. http://willykean.com/2009/01/09/repassage-des-seins-autre-forme-de-violence-faite-aux-femmes/

      Le Département d'Etat américain dans son rapport 2010 des droits de l'homme au Cameroun a fait nouvellement état "de nombreuses victimes dans le pays". Dans certains cas, "de brûlures, de déformations et de problèmes psychologiques." Inconcevable que cela continue. Qu'est ce que l'on attend pour interdire cette coutume criminelle, encore une fois pour placer les filles, pour les discipliner.

      Vivent Les Tantines. Association contre les violences féminicides au Cameroun - Ou bien je vais me mettre à prôner l'égalité... Oserais-je l'écrire ? Par contraception, rien de mieux que de leur les "briser menu" au moule à gauffres, par ex. ? Ah non, ça n'est pas possible, ça ce serait de l'androcide. Et personne ne se pose d'ailleurs la question, ils sont intouchables au bon sens du terme, impunes en toutRéférences Wikipedia   Habibou Bangré, « Cameroun : une campagne contre le « repassage » des seins [archive] », afrik.com, 6 juin 2006.  Jean-David Mihamlé, « Croisade contre "le repassage des seins" au Cameroun [archive] », BBC Afrique, 28 juin 2006. Flavien Ndonko et Germaine Ngo'o, Study on Breast Modeling in CameroonGesellschaft für Technische Zusammenarbeit (GTZ) et RENATA, Yaoundé, 2006

      Traduction article "(CNN) - Chaque matin avant l'école, à neuf ans Terisia Techu subit une activité douloureuse. Sa mère prend un pilon brûlant tout droit sorti du feu et l'utilise pour écraser ses seins.Avec des larmes dans ses yeux quand elle se le rappelle, Terisia dit, qu'un jour le pilon était si chaud, qu'il lui laissé une cicatrice de brûlure. Aujourd'hui à 18 ans, elle en reste traumatisée. Sa mère, Grace, nie la gravité des faits et montre avec fierté la méthode qu'elle a utilisé sur sa fille pendant plusieurs semaines, affirmant que le but était de la rendre plus désirable et protéger des grossesses.Une étude a révélé qu'une jeune fille sur quatre au Cameroun subit cette coutume.Le Département d'Etat américain dans son rapport 2010 des droits de l'homme au Cameroun a fait nouvellement état "de nombreuses victimes dans le pays". Dans certains cas, "de brûlures, de déformations et de problèmes psychologiques."Plus de deux cents groupes aux us et coutumes différentes existent au Cameroun. Le repassage des seins est pratiqué par tous. Certaines mères utilisent des pierres chaudes ou des coquilles de noix de coco pour aplatir les seins de leurs filles.Les médecins pensent que l'amélioration des ont abouti à des jeunes filles camerounaises en passant par la puberté précoce. Beaucoup d'entre eux sont aussi devenir enceinte au début.Terisia est tombée enceinte à 15 ans. Son enfant est décédé à la naissance. Elle a dit à CNN que le repassage des seins ne fonctionne pas. Elle déteste cette coutume et éducation sexuelle et à la contraception.Grâce Techu affirme que s'il n'y avait pas eu le repassage des seins, Terisia serait tombée enceinte encore plus jeune. Techu a quatre filles, et a écrasé les seins de ces deux premières enfants. La troisième y a échappé car ses seins se développaient plus lentement, selon Techu, et que la cadette était encore trop jeune.Les mères qui veulent qu'elles terminent leurs études avant que de devenir parents ont recours à cette mesure drastique, et beaucoup n'y voient rien de mal.En 2006, une ONG allemande avait révélé cette coutume, à l'époque confidentielle. Depuis, des organisations caritatives ont lancé des campagnes visant à l'éducation sexuelle des mères au Cameroun -le repassage des seins nullement une contraception des adolescentes-Le Dr Sinou Tchana, gynécologue au Cameroun, a vu des glandes mammaires détruites. Dans un cas de cancer, elle n'a pu établir si le repassage avait causé ou exacerbé le cancer.«Une mère est venue avec des brûlures secondaires parce que la pierre qu'elle utilisait pour ce faire le repassage des seins l'ont brûlée», dit Tchana.Une de ses patientes de 23 ans dont les cicatrices sont encore douloureuses 14 ans après le repassage de ses seins. Elle a rejoint l'action collective visant à en informer les mères des effets.Le défi pour tous ceux qui tentent d'éradiquer cette coutume faite pour marier le filles consiste à convaincre les parents comme Techu qu'elle détruit des vies."

      Autres outils de repassage - 2014 © Reuters/ Joe Penney
      http://www.journalducameroun.com/article.php?aid=17664
      • Peur et rejet de l'exogamie, du mélange, du métissage, complexe de la dilution
      De récentes arrivées en France autoriserait de bafouer les lois, ce serait vexant d'apprendre aux habitants du territoire national les principes de droit et constitutionnels français d'égalité des sexes et de laïcité ? En plus que ces imbécillités n'existaient pas. Tout à fait new look d'aller empaqueter les toutes petites, cela ne s'est jamais fait, même dans les bleds les plus paumés de Turquie où je traînais mes sandales en années 60 ! Avant l'arrivée des forcenés islamistes, les filles n'étaient généralement obligées d'aller couvertes qu'aux ménarches, disant ainsi que propres à la consommation pour les hymens... et échangeables, vendables pardi, par dot (terre, bétail, monnaie, trousseau) ! 
      Petites filles en hijab, juillet 2015
      -sur le site facebook de la mosquée de Cherbourg (tradition jurisprudentielle malikite)-

      Eid, 24 septembre 2015, site mosquée de Cherbourg
      http://www.donotlink.com/i4nl

      Il ne s'est jamais vu de petites filles voilées en telles quantités, même en Arabie (au fait, notez que cela signifie aussi ouest...) ou pays arabo-musulman (l'Islam est vaste), au moins les enfants allaient en paix, en Orient, a fortiori en Europe occidentale, où cela n'existait pas du tout jusqu'à peu. Cette pratique ne s'appliquait dans les campagnes et qu'aux filles pubères ! 

      Défiance envers ses hôtes, insulte à l'hospitalité- Cela démontre que les dévots de la mosquée de Cherbourg craignent la concupiscence coupable et l'incapacité de leurs hôtes à retenir leurs pulsions envers leurs filles. Signe de défiance et d'une forte discrimination entre pères... dont certains ne sont pas conscients deux secondes ?
      Cette môme pétrifiée de passer de bras en bras comme un paquet, on a beau lui caresser la main et lui dire que son foulard est beau, sa vie démarre très mal...
      Fascinisme* paternel ? https://en.wikipedia.org/wiki/Fascinus

      De fascinus à facinus... http://www.dicolatin.com/XY/LAK/0/FACINUS/index.htm

      La même instrumentalisation des fillettes fait rage pour prélever des fonds. Qu'est ce que cette nouvelle pratique d'emmitoufler les gamines vient faire dans l'affaire de cette guerre civile ? Cela ressemble bien à la mendicité avec enfants, interdites par la Loi.

      Rappelons ce que, en 2001, la CEDH pointait concernant une adulte voilée, ainsi a fortiori, que des parents imposent à des petites filles des tissus sacrés et leur faire supporter, de plus, des risques de santé, asthme, audition, névrose sociale, troubles du comportement alimentaire (mésestime de soi), rachitisme; insolations... Ces fillettes seraient donc sans droit de protection d'être originaires de l'Orient ? http://susaufeminicides.blogspot.fr/2016/04/modo-alienatio.html
      "le port du foulard est imposé aux femmes par une prescription coranique qu'il est difficile de concilier avec le message de tolérance, de respect d'autrui, d'égalité et de non-discrimination que, dans une démocratie, tout enseignant doit transmettre à ses élèvesCour Européenne des Droits de l'Homme (Aff. Lucia Dalhab c/Turquie, 15 février 2001)
      Cuisante irresponsabilité ou méconnaissance des sujets !? Un Ministre doit en tout lieu respecter la Loi, comme tout citoyen, ni plus, ni moins. La sexualisation* et l'endoctrinement de toutes petites filles bénies par un ministre qui n'est pas de culte (à moins que cela ait été sa vocation première, bien cachée ?), cela n'est pas concevable ! C'est honteux et intolérable. Magnifier un signe sectaire de hidjab (démarcation du sexapartheid* du haram féminin) avec la stratégie sectaire de ceux qui nous attentatent et qui accréditent le mobile de la pulsion virile irrépressible, en place d'éduquer les garçons à la bonne conduite de mise en pays d'égalité des sexes, sans compromissions psychologistes  ?!!! http://www.manche.gouv.fr/Actualites/Deplacement-de-M.-Bernard-Cazeneuve-ministre-de-l-Interieur-jeudi-24-septembre
      • Mais avant d'aller plus loin en pratiques sursexualisantes des petites filles
      Rappelons que la sursexualisation des petites filles, dites mini miss en concours bétailler, a été interdite par le Sénat ! Les mini miss de dieu devraient de même sorties de ce cercle vicieux. Brimade donc, et discrimination d'avec les petits garçons, voilà une homonymie visuelle qui nous saute à la tête au Maroc en 2015... Il aura fallu qu'une pétition se lève contre l'arrestation de deux jeunes filles en robe...
      "L’article 19 du texte stipule notamment que : « L’homme et la femme jouissent, à égalité, des droits et libertés à caractère civil, politique, économique, social… […]. L’Etat marocain œuvre à la réalisation de la parité entre les hommes et les femmes »." http://telquel.ma/2015/06/24/poursuivies-etre-en-robe-vox-populi-surplombe-loi_1453227
      https://secure.avaaz.org/fr/petition/Au_ministre_de_la_Justice_et_des_Libertes_Mettre_une_robe_nest_pas_un_crime/?wTbdtbb
      Des pieds à la tête, gavées et triturées... Faisons donc une boucle par les zones autres que le Ier type au chapitre des féminicides mutilatoires.
      • Paraissant bénin, mais toujours dans le domaine de fouiller ou contraindre les ventres, le point de trop des gougnafiers... 
      Si actuel -Que les femmes portent plainte en cas de douleurs d'épisiotomie ! Les médecins ("(je dis bien certains, heureusement minoritaires)" doivent cesser de se permettre de telles privautés et commentaires de re serrer pour que le mari jouissent mieux (plaisanteries salaces en prime), qui finalement nuisent en entraînant "cette douleur, la dyspareunie". Une fois seule serait déjà de trop ! Dire qu'il fût nommé "point de courtoisie" au Québec.. .http://www.isabelle-alonso.com/le-point-du-mari/

      Entendons nous bien, il ne s'agit pas de remettre en cause les nécessaires actes médicaux justifiés. N'est pas à négliger non plus l'opinion du Dr Zafran et autres professionnels paramédicaux qui souligne que les déchirures guérissent mieux que l'épisiotomie dans nombre de cas. http://blogue.passeportsante.net/martinwinckler/


      J'ai bien envie de devenir très malpolie, surtout quand les têtes de pont (vous aurez remarqué ma retenue) se déboutonne, au point qu'une enquête de santé s'impose et qui est demandée à la Ministre...

      "Jean Marty, Président du syndicat national des gynécologues-obstétriciens de France, interviewé dans un article publié dans Le Monde du 18/04/2014, déclare que « c'est surtout dans la tête des femmes que cela se passe » avant de se rétracter et de dire « ça ne nous choque pas »...." https://secure.avaaz.org/fr/petition/Marisol_Touraine_Une_enquete_sur_le_point_du_mari_et_les_pratiques_de_mutilations_sexuelle/?nojyBeb
      • Des condamnées stérilisées pour éviter de futurs coûts médicaux de grossesse ? Rien d'illégal, parait-il
        "they are not illegal. The Supreme Court ruled in 1927 that women can be forcibly sterilized in jail in Buck vs Bell." "In California of all places, prison doctors have sterilized over 150 women. Why? They don’t want to have to provide welfare funding for any children they may have in the future." http://tellmenow.com/2014/04/women-prisoners-sterilized-to-cut-welfare-costs-in-california/
      • Laisse au cou
      Une autre manière de mutiler pour tenir en laisse, tradition fort peu plaisante, malgré les mises en scène folkloriques et touristiques des spirales de cou, et protestations empressées d'inocuité concernant les exilées de Birmanie, que sont les Karen en Thaïlande-  http://news.bbc.co.uk/2/hi/asia-pacific/7215182.stm

      Doublement prisonnières, et l'on peut dire que ce ne sont que leurs clavicules qui trinquent, cela n'y change rien, ce ne sont jamais les garçons qui les portent... http://vanderbilout.over-blog.fr/article-18964786.html

      http://vanderbilout.over-blog.fr/article-18964786.html
      Dans le temps, les surnommées "femmes girafes" ndébélé d'Afrique du Sud, ne se rencontraient plus en 1991.
      "Les femmes portent des parures pouvant atteindre 25 kg. Les anneaux de cuivre perlés s'empilent autour du cou et de la taille, leur nombre correspondant à la réputation de la santé sexuelle de l'époux." http://fr.wikipedia.org/wiki/Nd%C3%A9b%C3%A9l%C3%A9s
      • Banderilles et brides chinoises
      "Zhu Xi (1130-1200), alors magistrat dans la province du Fujian, voyait dans le bandage des pieds, outre un moyen de préserver la chasteté féminine, « un moyen de répandre la culture chinoise et d'enseigner la séparation entre l'homme et la femme. »"
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Pieds_band%C3%A9s
       photo de Eléonore Pourriat


      Dernières fleurs de lys presque fanées toujours marchant sur leurs talons avec leurs orteils pliés en parchemin -de roseau- http://www.huffingtonpost.fr/2014/06/17/femmes-chinoises-pieds-bandes-pieds-de-lys-chine-photos_n_5499708.html

      - Le bandage des pieds reste coercitif, empêchant bien physiquement toute fuite sous un prétexte d'aphrodisme (canons de beauté) ; cette pratique-là extrême orientale archivée ici avec d'autres. 
      • Corsets d'antan - Ayant perduré moins longtemps que les mille ans des milles collines
      Thorax_féminin_avec_corset (cliché Radiquet) Röntgenogram
      extrait de http://fr.wikisource.org/wiki/Le_Corset_(1908)/02
      Ludovic O’Followell, Le Corset, 1908 http://fr.wikisource.org/wiki/Le_Corset_(1908)
      Membres locomoteurs mutilés et respiration coupée, pas question d'aller bien loin !

      Auraient-ils été eux aussi classés dans ce catalogues des mutilations sexuelles ? Très certainement, s'ils existaient encore.

      Aucun billet de mes billets n'est fait pour stigmatiser un endroit plutôt qu'un autre. L'Europe n'a nullement éradiqué le viol féminicide, les mariages forcés, les mariages de petites filles, le proxénétisme, etc. de les avoir pensé partie d'un passé révolu, grâce aux rares lois d'égalité des sexes, certains retours du fond des âges refont surface en France...

      C'est ce qui tait la réalité mondiale du mal traitement des filles et des femmes n'est pas mieux placée sur l'échelle des continents au taux des assassinats féminicides,  privés et publics, de l'inceste de l'exploitation sexuelle forcée et induite, dite "traite des blanches" mais qui n'épargne aucune carnation de la plus pâle albinos à la plus foncée des Africaines. Et une fois libérées de leurs proxénètes, celles-ci continuent à envoyer l'argent à leur famille par westernunion, ce qui fait le lit des maquereaux au pouvoir. Cette hémorragie de femmes nuira à moyen terme à tous les pays dont elles sont originaires.


      Restreindre le mouvement, casser la liberté, l'orienter non pas en vue d'ordre public mais au contraire uniquement du point de vue relativiste de l'ordre viril, souvent mené ou soutenu par des sorciers, gurus et prêtres de toutes croyances.

      Christine Gamita, Ph. D., ethnologie
      Docteure en ethnologie, ex-ingénieure en informatique, spécialisée en management de la qualité des études, services informatiques et services d'information
      • Fondamentaux de cet ethno blog :

      Source obligatoire SVP © Copyright- Toute citation de cet article doit être de contexte, précise, avec auteur http://susaufeminicides.blogspot.fr/2012/07/qui-ecrit-ici.html, date de version, blog "Thémis - Haro sur les fémincides et androcides dans le monde" http://susaufeminicides.blogspot.fr le lien exact du document & id. en cas d'usage du logotype montage photographique "Eradication des féminicides - Larmes de sang" CGMD ©Tous droits réservés international 2012