samedi 11 février 2012

Petites bonnes, petites épouses, petites violées, petites mères

"En dessous de dix-huit ans, forcer les filles au mariage est aussi répugnant que l'apartheid et doit être combattu avec la même vigueur" (M/traduc')
- "Coercing girls under age 18 into marriage is as repugnant as apartheid and should be battled with the same vigour, Nobel Peace Prize laureate and anti-apartheid icon Archbishop Desmond Tutu said Tuesday." 

"Ne commencez jamais le mariage par un viol"
Honoré de Balzac 1826

Avant-propos - http://susaufeminicides.blogspot.fr/2011/11/feminicides-definis.html

Et n'essayez pas de dire "mais les garçons aussi" car n'oubliez pas qu'eux ne risquent jamais de tomber enceints. Ce ne serait de toute façon pas comparable ! Matrones concluant mariage faisant leur domestique d'un petit garçon (mais pôvre, bien incapable de le remplir son devoir), et où donc auriez-vous lu cela ?

Les femmes n'ont pas d'opinion et encore moins les petites filles, jamais prisonnière d'opinion ? En Irak, la secte chiite tente une loi pour empêcher les plaintes des femmes violées par leur mari et des petites filles mariées ! Alors aucun communiqué de presse solennel de grande puissance comme pour un prisonnier d'opinion ? http://senegal8.com/irak-un-projet-de-loi-pourrait-autoriser-le-mariage-des-9-ans/

Où l'on voit bien que dans les patriarchies nécrosées, l'on naît femme avant de le devenir... Nombre exact ignoré de petites filles "compagnes de brousse" ravies en cours de guerres civiles. 
http://susaufeminicides.blogspot.fr/2009/08/enfants-soldats-soumis.html

Mais il n'est pas non plus superflu de se pencher sur les fillettes en esclavage domestique, coutume très répandue sur certains continents et profondément sous estimée puisque s'appliquant "naturellement" aux petites filles... ?  
Mais il n'est pas non plus superflu de se pencher sur les fillettes en esclavage domestique, coutume très répandue sur certains continents et profondément sous estimée puisque s'appliquant "naturellement" aux petites filles... ?

Les prélats de toutes ablutions et chefs sorciers entretiennent, pour certains, fort soigneusement ces coutumes et traditions de
pédérastie, tout contre les filles systématiques, et de corollaire contre les garçons. Notez attentivement que seul le premier cas féminicide sera béni en leurs chapelles par les premiers et adoubés par les seconds, lorsque l'Etat de Droit est absent ou faiblounard.

  • Juillet 2013 - UNICEF confirme que 400 000 000 ont été mariées petites filles !
"Les 250 000 domestiques du Liban n’ont pas le droit de changer d’emploi à leur guise. C’est le système de la kafala (tutelle), en vigueur également dans les monarchies du golfe Arabo-Persique, qui interdit aux immigrés de chercher un meilleur emploi sans l’agrément de leur kafil (tuteur) qui, la plupart du temps, est aussi leur patron. Dans les situations d’abus ou de violence, beaucoup choisissent donc de prendre la fuite et, dans le pire des cas, de mettre fin à leurs jours." http://www.lemonde.fr/m-actu/article/2015/02/17/au-liban-les-bonnes-se-rebellent_4574367_4497186.html
La pédérastie patricienne en antiquité éduquait les petits garçons par la bande et les vieilles coutumes de prêtrise et de traîtrise fonctionnent malheureusement encore... Mais ensuite, ils se trouvaient émancipés et libres de choisir leur ventre de lignée sous règle matrimoniale. Par contre, le même procédé mettant en cage la petite fille dès que nubile et dont on voit la marque encore indélébile dans les droits universels, cependant écrits par un bel humaniste (René Cassin), en article 16 qui exalte la famille nucléaire patriarcale au détriment de la santé de la jeune fille qui n'est biologiquement prête à choisir la maternité que vers dix-huit ans ! Ceci pour dire que la pédérastie (éros) maquillée en "affection" (philia) tue en masse les fillettes mais que tout le monde n'y voit que du feu. Pour cela, je propose vigoureusement de proscrire le piège du terme qui a été institué par les tenants et défenseurs des sexualités périphériques, dites queeres, depuis Stonewall par l'idéologie nihiliste d'intégrisme sans éthique. 

"En 2010, on a recensé 42.000 mariages d’enfants âgés d’entre 10 et 14 ans, selon le site iranien Tabnak. En outre, à Téhéran, au moins 75 enfants âgés de moins de 10 ans ont été mariés." http://www.theguardian.com/world/2013/sep/26/iran-lawmakers-men-wed-adopted-daughters
Les Perses signalent 42 000 mariages féminicides d'infantes- via 
"Nasrin Sotoudeh a partagé une photo de خبرگزاری هرانا. Human Rights Activists News Agency (HRANA): In 2010/2011 (Persian calendar year 1389) in Iran, there were more than 42 thousand cases of child marriages involving girls between the ages of 10 and 14 years. = Agence de presse d'activistes de droits de l'homme (HRANA): En 2010/2011 (calendrier persane année 1389) en Iran, il y plus de 42 000 cas d'enfant mariages impliquant des filles âgés de 10 à 14 ans. (Traduit par Bing) ازدواج بیش از ۴۲ هزار کودک ۱۰ تا ۱۴ سال در سال ۱۳۸۹ در ایران. 
A treize ans, une fille adoptive devient épouse potentielle ? http://m.express.be/joker/fr/world/le-parlement-iranien-approuve-une-loi-qui-permet-aux-hommes-de-se-marier-avec-leur-fille-adoptive-des-quelle-a-atteint-lage-de-13-ans/196606.htm

Haïti - "Lapoussa"*, non, où que ce soit ! - Quelle horreur et quelle tristesse de devoir sans arrêt mettre à jour cet article cauchemardesque, comme tous les sévices féminicides, aggravés qui plus est !!! Je déborde de révolte http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=ANYYfU3zGrw(*créole haïtien -terme qui désigne les petites bonnes, "rest-avec" petits domestiques)

L'esclavage domestique est obligatoirement sexuel, si maître veut... L'esclave appartient en tout au maître de maison. Environ 6 000 000. http://www.rfi.fr/france/20130510-esclavage-domestique-pratique-autre-temps



L'esclavage domestique n'est pas moderne, n'a rien de moderne mais continue contemporain, et ce n'est pas parce que ce sont des petites filles que cette servitude est moins effroyable. Un article ajouté en code pénal français permettra de lutter contre la dizaine de cas de diplomates ou associés qui défiaient le pays des droits universels de 1789 en sa capitale par "crime d'esclavage et de servitude, puni de 15 ans de réclusion." "circonstances aggravantes (mineur, vulnérabilité, à l'arrivée de la personne sur le territoire, etc) alourdissent la peine à 20 ans." Mais dites à nos députés que cette, pudiquement appelée, prestation sexuelle est un viol féminicide ! http://www.lexpress.fr/actualite/politique/les-deputes-introduisent-le-crime-d-esclavage-dans-le-code-penal_1249109.html

La servitude en esclavage sexuel (traite) ou en servage sexuel (servitude volontaire du servage fait des ravages et les fillettes et femmes en sortent toutes laminées, quand elles y survivent- Les droits des enfants au Maroc continuent à moisir en poubelle de cuisine ? http://www.yabiladi.com/articles/details/16266/maroc-petite-bonne-assassinee-employeurs.html


Tout le monde se tait, alors que se répercutant dans toute l'Afrique du Nord et l'Orient, et en janvier 2013, Ou Saouds qui appellent en Syrie au "mariage de désir", "mariage de jouissance" (Zawaj Almouta...Nikâhoul Mout’ah" transmis par le "Sahih de l’imam Muslim"), qui réagit à
"Cette fatwa saoudienne [qui] est donc un crime contre l’humanité, elle encourage le viol comme arme de guerre dans les conflits." ?  : "le mariage temporaire est à durée déterminée. Son temps peut être fixé par exemple à quelques heures, voir une semaine ou un mois. Toutes les durées sont possibles, tout dépend des circonstances. Le mariage temporaire n’est pas fait pour fonder une famille mais pour satisfaire des désirs sexuels dans l’immédiat. Quand le désir sexuel de l’homme s’entend, qu’il est à son comble, ce type de mariage devient nécessaire." http://www.dreuz.info/2013/01/une-fatwa-saoudienne-a-effet-immediat-autorise-les-rebelles-syriens-a-se-servir-sexuellement-de-fillettes-de-14-ans/
Il faut malheureusement noter que cela est en masse couplé et inhérent à l'institution poligamique ou polygynie. Les origines, causes et raisons de cette institution ne seront pas décryptées ici.

Et pas toutes mariées, on ne sait pas toujours qui est le père. Comment tolère-t-on encore que des petites filles soient mises enceintes  et qu'ils soient considéré normal de les laisser grosses et accoucher ? http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_plus_jeunes_m%C3%A8res_du_monde
  • Et en Europe
Roumanie - Même violée à 11 ans, on laisse avec une grossesse sur le dos... pour état satisfaisant mais qui sont ces ânes bâtés complices qui osent proférer de telles insanités ? http://lesactualitesdudroit.20minutes-blogs.fr/archive/2008/06/21/l-avortement-apres-le-viol.html

Rapport de plus de dix ans, les mariages d'enfants étant partout sous déclarés - Deprivation and Discrimination: Children of Minorities (1995), Innocenti Insights, UNICEF/ICDC, Florence The Status of Women in Macedonia (1999), PNUD. http://www.childinfo.org/files/childmarriage_digest7french.pdf 


Nuptialité féminicide - Les mariages coutumiers subsistent et les pressions de toutes sortes sur les jeunes filles !

"le mariage forcé d'un mineur de moins de 15 ans peut être assimilé à un viol. Si elles arrivent à surmonter le "conflit de loyauté" face à leur famille, les jeunes filles peuvent solliciter l'aide d'un adulte qu'elles estiment "protecteur" (enseignant, infirmier scolaire, assistante sociale ...). Pour empêcher le mariage, elles peuvent être orientées vers la protection de l'enfance, ou solliciter de la justice une ordonnance de protection. Depuis un vote du Parlement en juillet, le fait de tromper quelqu'un pour l'emmener à l'étranger subir un mariage forcé est passible de trois ans de prison et 45 000 euros d'amende.http://www.lepoint.fr/societe/france-70-000-jeunes-filles-seraient-menacees-de-mariages-forces-11-10-2013-1742580_23.php
Grèce - qu'a fait l'Union Européenne, à ce jour aucunes nouvelles !  http://susaufeminicides.blogspot.fr/2005/01/mariages-denfants-en-europe.htmlDéjà en juillet 2006, l'on sait que les mariages de petites filles sont tolérés alors qu'en totale infraction aux Droits de l'Homme et Convention des Droits de l'Enfant de 1979 !
"Finally, women from vulnerable groups, more particularly the  Roma  and the “Muslim” minority are ignored in the state report as they are in the state’s National Action Plan for Equality. As it will be shown below, Roma and Muslims are  confronted with very high levels of illiteracy and unemployment, are often subjected  to norms incompatible with the constitution and the international standards –like marriages while still childrenhttp://www.iwraw-ap.org/resources/pdf/Greece(1).pdf 
UK - Un des cas parmi les 400 fillettes soutenues par l'Unité gouvernementale britannique des féminicides nuptiaux a du se pencher sur le cas d'une petite fille de 5 ans, sur environ 1 500 cas recensés en 2011 : 
"In 2011 the Forced Marriage Unit helped deal with around 1,500 cases, but many more are thought to go unreported."  http://ahafoundation.visibli.com/share/NC54qA
Sans oublier, les nomades "travellers" du Sud des Etats-Unis assez comparables à ceux de l'Irlande 
"autorisent le mariage de jeunes filles de 11 ans à des hommes de 20 ans et plus. Les mariages ont lieu généralement vers l'âge de 12 ou 13 ans, avec un cousin au premier ou second degré le plus souvent.http://fr.wikipedia.org/wiki/Travellers
En tout cas, les lois tolèrent facilement que les parents signent en place ou émancipent... Et une jeune fille ou convaincue de la beauté de la maternité à 15 ans ou fondue de téléséries ou soumise signera tout ce que veulent ses mentors. http://www.usmarriagelaws.com/search/united_states/teen_marriage_laws/


Mise au point - Toute union de petite fille signifiant que l'épousée sera violée, vous saurez d'autant mieux que dans le cas d'une enfant, il s'agit donc d'un féminicide aggravé de viol en récidive par personnes de l'entourage ayant autorité. Même nubile avant dix-huit ans, nous savons également que la maturité (physique et morale) de la jeune fille ne lui permet pas de grossesse sans risque pour elle-même et pour son enfant. Quant aux filles de moins de 15 ans, elles risquent 5 fois plus de mourir que les mères de 20 ans (Fonds population Nations Unies) - Environ 50 000 petites mères de 15 à 19 ans meurent en couches. Le 7 mars 2012, ONU Femmes signalent 39 000 mariages de petites filles par jour ! http://www.unwomen.org/2013/03/child-marriages-39000-every-day-more-than-140-million-girls-will-marry-between-2011-and-2020/

Le
Nigeria essaye de prendre la tête du groupe des pédophobes féminicides institutionnels ?http://www.afriquinfos.com/articles/2013/7/23/nigeria-pedophilie-autorisee-constitution-227317.asp


Pays avec le taux le plus élevé de mariages de petites filles  "
highest rates of child marriage" : Niger, Tchad, République centrafricaine, Guinée, Mozambique, Mali, Burkina Faso, Soudan sud et Malawi.

’Les mariages précoces n’ont pas été faits devant les maires, c’est devant vous les imams. Cela est extrêmement dangereux pour ces filles non seulement on les empêche d’évoluer en allant aux écoles mais aussi en les mariant avant la puberté cela les déforme" http://www.actu-elles.info/?p=2358


Soudan - Permis à partir de 10 ans. Un mariage d'infante de 5 ans invalidée par un tribunal http://www.europe1.fr/international/soudan-le-mariage-d-une-fillette-de-5-ans-invalide-car-elle-n-avait-pas-10-ans-2250569

Tanzanie - A 13 ans avec un homme de 70 ans http://edition.cnn.com/2013/03/08/opinion/child-marriage-kilusu/index.html

Dans les dernières lettres de l'alphabet, cependant... http://susaufeminicides.blogspot.fr/2012/12/hymens-de-feminicide-aggrave-au-yemen.html

Signalons qu'en Turquie, lorsque l'on s'oppose au mariage des enfants-femmes, l'on est poursuivi en cet an de grâce (on se demande laquelle) 2012 :
"Activiste de premier plan de défense des droits de la femme turque, Me Canan Arin a été illégalement arrêtée le 23 Juin 2012 pour avoir dénoncé les mariages d'enfants. Alors que son procès se poursuit, elle vit sous menace permanente mais refuse de se taire....http://www.opendemocracy.net/5050/bingul-durbas/silencing-womens-rights-activists-in-turkey?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+opendemocracy+%28openDemocracy%29&utm_content=Google+Reader
Au Swaziland, le mariage des petites filles reste en zone grise... http://portaltoafrica.com/news/africa/general/in-swaziland-child-marriage-still-a-grey-area/

Maroc - Croyez-vous vraiment que cela soit si rare ces jeunes filles qui appellent au secours, là, tout contre nous ? http://www.qandisha.ma/2013/01/14/les-mia-du-moyen-atlas/

Et ne croyez pas que la petite puisse se tirer en douce. On a connu la triste mutilation faciale punitive de féminicide déshonorant... Mariam Abou Zahab, Ceri Sciences-Po et Inalco.

"Pour elle, impossible que les Talibans aient commis cet acte. En effet, c'est une pratique, selon elle, d'origine hindoue, qui s'est ensuite répandue dans toute l'Asie du Sud, depuis le Bangladesh à l'Est jusqu'à l'Afghanistan à l'Ouest. Contactée par @si, elle précise : la mutilation du nez apparaît dans le Mahâbhârata, le livre sacré retraçant l'épopée hindoue, qui date du IVe siècle avant J.-C. L'Afghanistan ayant été hindou et bouddhiste jusqu'au VIIe siècle, cette pratique s'y serait implantée. "C'est une pratique extrêmement répandue dans la région"... "elle est destinée à punir tout ce qui est considéré comme une atteinte à l'honneur, puisque l'ablation du nez est une humiliation visible. Elle se pratique aussi bien pour les femmes que pour les hommes."...les Anglais, à qui appartenait une partie de l'Afghanistan, avaient mis en place une clinique en zone pachtoune pour réparer les nez, et importaient des prothèses depuis l'Angleterre.http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=3262
  • En "polis" comme en "oikos" - Un bref détour par la tolérance des féminicides aggravés mondains.  Dans un cas, l'homme invité sur des plateaux de télévision, se répand - La vidéo bouillon de culture pivot me fait bouillir ! Mentalité patriarcale phallocrate qui tolère et plaisante de l'intolérable ! 
 "Pour lui, au sujet de la prostitution des mineurs, « chacun donne ce qu'il a, l'oiseau son chant, la fleur son parfum, le créateur son œuvre, la cuisinière ses bons petits plats, le sage vieillard sa sagesse, le riche son argent, le bel enfant sa beauté. En outre, si violence il y a, la violence du billet de banque qu'on glisse dans la poche d'un jean ou d'une culotte (courte) est malgré tout une douce violence. Il ne faut pas charrier. On a vu pire[10]. »" http://fr.m.wikipedia.org/wiki/Gabriel_Matzneff  
  • Dans les pays en développement, 58 000 000 de filles mariées avant leurs dix-huit ans.
Le mariage des petites filles ruinent tous les objectifs de développement du millénaire en tout domaine. http://www.prb.org/pdf11/ending-child-marriage.pdf
    "...pour quelque raison que ce soit est une violation de la Convention sur l’élimination de toutes les  formes de discrimination à l’égard des femmes et de la Convention relative aux droits de l’enfant. L’inégalité des sexes est une cause sous-jacente du mariage d’enfants, dit Gayle Nelson, experte en genre de l’UNFPA, qui note que « si l’on ne s’attaque pas à ce problème, il sera impossible d’éliminer cette pratique ou toute autre pratique nuisible et discriminatoire. » "Selon une étude de l’Institut national de la statistique du Mozambique, plus de la moitié des femmes de 20 à 49 ans disent s’être mariées avant l’âge de 18 ans et environ une sur cinq avant l’âge de 15 ans." p. 17, ©UNFPA/Antonio Fiorente/ Etat de la population mondiale 2011. http://www.unfpa.org/webdav/site/global/shared/documents/publications/2011/FR-SWOP2011.pdf 
    Comme vous le verrez dans cet article, le Maroc se distingue par ses petites bonnes mais aussi, selon les ONG locales, les viols d'enfants sont estimés à 71 viols / jour selon les ONG locales, à 26 000 schaque année. Donc, dans l'autre plus récent, l'homme est gracié par un monarque qui réprime dans les coups une marche blanche. http://www.h24info.ma/depeches/danielgate-manifestation-reprimee-tetouan

    Passée la patate chaude à un autre royauté religieuse qui ne pipe mot... Jugez-en vous-même.

    http://fr.lakome.com/index.php/maroc/1168-grace-pour-un-pedophile-espagnol-au-maroc-tandis-que-le-palais-zarzuela-s-explique-le-cabinet-royal-au-maroc-fait-la-sourde-oreille

    C'est une coutume de libérer les phallocrates pédophiliques et de les nommer pudiquement pédérastes ?- et en interne, pas de soucis, vous êtes bien sur ?
    http://www.cadenaser.com/internacional/articulo/marruecos-habria-liberado-anteriormente-otros-pederastas-extranjeros/csrcsrpor/20130804csrcsrint_9/Tes


    Autre monarchie pourtant puissante aveugles combien de décennies sur son triste animateur ?http://en.wikipedia.org/wiki/Jimmy_Savile_sexual_abuse_scandal


    Le sensationnalisme tente de faire campagne contre le féminicide nuptial pédocriminel. Cependant, le confusionnisme s'installe et parait peut apte à le combattre ; terrible de faire jouer ce rôle à des petites filles. La plupart des gens qui les regardent prennent ces parodies pour argent comptant et menacent des pires sévices les acteurs pris pour documentaires... Ce type de films se veut moral mais et laisse un goût de cendres. (cf. réalisation Lisa Azulejos, Julie Gayet & al.) http://www.planet.fr/culture-journee-de-la-femme-on-a-vu-le-film-de-lisa-azuelos-avec-julie-gayet.565493.29337.html
      
    I - Epouses petites filles-
    • Aparté sur le mariage soi même en majesté, dont faite grande publicité au grand dam de nombreuses femmes ayant voulu l'enterrer - On peut faire la noce sans pour cela convoler-
    Distinguons les deux branches du mariage, union civile (Maire, officier de police judiciaire, monogame, renforcé en "unigame") ou coutumière / religieuse (par prêtre, parfois polygame) avec ses feuilles étymologiques bruissantes d'enseignements dépeignant à trait cru sa fonction, comme toutes règles matrimoniales tournant autour du mat viril : Depuis 1145 (au moins), du latin maritus, dérivé de mas, maris, "mâle" supplantant vir "homme", entraînant "mari, époux". http://www.cnrtl.fr/etymologie/mari
      Que ce soit par consentement du seigneur féodal ou, par la suite, une bribe de pouvoir transigé aux principaux intéressés, il a toujours constitué le climax de l'organisation patriarcale phallocrate. L'homme (sans majuscule) en a donc toujours agi et bénéficié en toutes ses prérogatives et privilèges. Même si rogné un tant soit peu, il faut le concéder, par le Code civil tentant à protéger ses subordonnées et progéniture, sans pour cela les libérer plus avant. Vous voyez là ce que fût raison de la course de fond féministe encore inaboutie de démonter le mariage.

      A ce qui se dessine, le lego reprend des couleurs, il a bien mangé sa soupe pour grandir. Et tous vont devoir s'y conformer, au nom de l'amour, de la famille, de l'enfant, de la sexualité, de la patrie ? Que quelques femmes décident d'endosser le rôle marital ne va pas mettre en danger l'institution qui battait de l'aile.


      Déjà cette cartographie de l'âge du mariage ! Comment une enfant à peine pubère pourrait-être mariée et consentante ? Donc tout cela avant 18 ans se trouve en contradiction avec les Droits de l'Enfant ainsi que ceux de la Femme, puisque pouvoir les marier ne veut pas dire non plus consentement et absence de viol féminicide, loin de là ! Ce titre me hérisse - âge du consentement ? les gamines consentent ? Alors qu'avant 18 ans, même si une fille est nubile ou pubère elle n'est de toute façon pas taillée, et sa santé non plus, pour se faire ni violer ni accoucher- Et que le consentement de toute façon confisqué par le patriarche justement dans toutes les zones de mariages d'enfants-femmes.

      http://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Fichier%3AAge_of_Consent_-_Global.svg&page=1

      En ce qui concerne les droits de l'Enfant, ils seraient sont donc en contradiction avec l'article 16 qui entraîne que toute personne nubile a droit à la famille : Les petites filles pubères étant sous tutelle patriarcale sont mariées. 
      Epouses comblées ou bonnes à tout faire ? C'est vite répondu... Les filles forcées en dessous de 18 ans, et impubères atteignent le chiffre des soixante millions, selon les institutions internationales ! Championne, l'Asie avec 31 100 000. Et avec cela, ça chipote toujours à interdire les féminicides pédocrimininels ? http://saynotoviolence.org/fr/la-thematique/faits-chiffres

      Pas assez grave pour appeler cela des féminicides, il faut attendre qu'elles en meurt de ces violences féminicides ? Ces unions, mariages d'enfants continuant souvent dits, de façon conciliante, arrangés, précoces... alors qu'ils ne sont que pédocriminalité féminicide qui met gravement en danger la santé des filles et obère développement personnel et social de tous les groupes humains. Cela étant toujours d'esclavage domestique par âgisme puisque dernière arrivée, première servante au feu et au lit "the advocacy group Girls Not Brides—a coalition of groups that work to end child marriage around the world" http://www.slate.com/blogs/xx_factor/2012/05/07/child_marriage_never_a_good_solution.html 


      Mieux, marier les mineures violées que voilà une bonne mesure pour avoir la paix ? http://www.lapresse.tn/05042012/47863/le-mariage-du-coupable-avec-sa-victime-mineure-arrete-les-poursuites-ou-les-effets-de-la-condamnation.html

      Dans certaines zones rurales, des fillettes de 8 ans sont mariées. 14 % mariées avant 15 ans et 52 % avant 18 ans, selon le rapport 2011 de Human Right Watch http://www.hrw.org/reports/2011/12/08/how-come-you-allow-little-girls-get-married


      Après le mariage, le divorce, mais dire que c'est une enfant tout simplement à 10 ans et que même une femme ne se force pas, et n'appartient pas au père ? Le Yemen n'a pas lu la charte des droits civiques ? http://womanns-world.com/?p=1446


      Il s'agirait que ces enfants survivent à ces relations, ce n'est pas toujours le cas... http://echos-moyenorient.blog.lemonde.fr/2010/04/12/une-fillette-yemenite-de-12-ans-meurt-apres-des-rapports-sexuels-avec-son-mari/


      Des fillettes éthiopiennes dans l'émission "Rendez-vous en terre inconnue" (Frédéric Lopez) et un père qui s'y oppose désormais le raconte à Adriana Karembeu... http://www.youtube.com/watch?v=VQhMiKE3_qI


      Alors plus question de prétendre que l'on ne savait pas...ni pour les relations sexuelles féminicides avec des enfants, ni les mariages féminicides, ni pour l'excision féminicide ! Tout cela ressemble fort à des actes incestueux, bien que l'on croie à un tabou de l'inceste. Il faudra bien un jour réviser cette illusion. Des femmes et hommes de bonne volonté s'expriment clairement contre les mariages des petites filles, ainsi Graça Machel la femme de Nelson Mandela :


      "Human rights campaigner Graca Michel, Nelson Mandela's wife, told the meeting organised by the UK-based global charity Girls Not Brides: "No one has the right to determine what is the life of another human being -- even when you are a parent, even if you are a caregiver."Personne n'a le droit de déterminer la vie d'un autre être humain - même si vous êtes son parent, même si vous êtes la personne qui en prend soin" http://www.timeslive.co.za/local/2012/11/06/tutu-hits-out-at-child-marriages

      Hormis ces unions convenues par dessus la tête des infantes, également la prostitution des petites filles reste omniprésente par delà toutes les frontières. http://www.leparisien.fr/faits-divers/prostitution-aux-usa-le-fbi-libere-79-enfants-et-arrete-104-proxenetes-26-06-2012-2066213.php

      Il ne s'agit que de faire le compte objectif, jusqu'à chirurgical des mariages d'enfants et d'esclavage domestique des "petites bonnes" - Ces petites filles travaillant à la place d'adultes moins soumis et, là aussi, toutes les excuses sont bonnes puisqu'il s'agit de filles- 

      http://www.youtube.com/watch?v=OVOu8Z_TrPQ&feature=youtu.be-

      Quant à ces théocraties qui permettent à leurs ouailles de marier les petites filles et donc de les violer, je vous renvoie aux liens des pétitions contre, notamment en Iran. D'office, ou esclavages sexuels domestiques ou mariages forcés, et donc de centaines de millions de féminicides pédocriminels (puisqu'il ne peut qu'y avoir viol de la petite fille), afin que cela pèse sur les décideurs juridiques, c'est tout. Et ce n'est pas parceque c'est le pire, qu'il faut se taire de peur d'être prise pour catastrophiste. Ce sont donc plus de 100 000 000 de petites filles dans cette situation d'oppression d'abord sexospécifique ensuite économique. Et combien sont-elles parmi le trafic de la traite humaine de féminicide prostitutionnel. Je ne sais plus compter à force... http://www.change.org/petitions/alta-communications-and-brynwood-partners-stop-financing-child-sex-trafficking.change.org/petitions/alta-communications-and-brynwood-partners-stop-financing-child-sex-trafficking - http://www.gazettedesfemmes.ca/6125/et-tombent-les-filles/


      Pédocriminalité féminicide institutionnelle 
      http://womanstats.org/newmapspage.html
      Soutien à ceux qui luttent contre les féminicides aggravés des mariages forcés et l'esclavage domestique des petites fillesArrêt de toute tolérance et complicité - Il FAUT INTERDIRE STRICTEMENT les féminicides des mariages d'enfants en bannissant tout relativisme culturel contraire absolument, tant à la lettre qu'à l'esprit des premiers articles tant de la Convention UN DUDH (ratifiée par 192 pays) que des Droits Universels de l'Homme 1789 & UE Ni union, ni excision, protection sans dérogation des petites filles de tout abus féminicide et école (ce qui n'est pas de mettre de côté les petits garçons mais ils n'ont pas besoin d'autant de protection puisqu'ils ne sont jamais victimes de masculicides !) 

      Le troll 475 continue ses dégâts au Maroc - Une troisième enfant de 14 ans désespérée par le juge complice de la récidive de féminicides aggravés  ! http://www.yabiladi.com/articles/details/10555/maroc-nouveau-amina-filali-maris-violeurs.html&t=Maroc%20:%20Nouveau%20cas%20%C2%ABAmina%20Filali%C2%BB%20%20,%20les%20maris-violeurs%20toujours%20prot%C3%A9g%C3%A9s%20par%20la%20loi

      Première jeune indienne ayant réussi à faire casser judiciairement un contrat de mariage conclu par ses parents lorsqu'elle avait un an http://www.elmundo.es/elmundo/2012/04/25/internacional/1335380272.html?a=ce01e7ee00672b386ebac332ca55defc&t=1335389646&numero

      "Le mariage des mineurs au Maroc : Les chiffres du ministère de la Justice sont proprement effarants, voire effrayants : en 2010, ce ne sont pas mois de 35.000 mineures qui se sont mariées, contre 33.000 en 2009 et 29.000 en 2008. Les chiffres sont donc en constante – et sensible – augmentation et personne, semblerait-il, ne s'en préoccupe. Un deuxième constat, non moins ahurissant que le premier, nous vient des statistiques publiées par un quotidien de la place : les demandes en mariage avec des mineures ont atteint 44.000 cas, signifiant que ce sont 92% des demandes qui ont connu une suite favorable. Source : Assabah"
      ... et les données Grèce... Asie ? In Rapport La situation des enfants 2011 UNICEF

      Chiffres déclarés par un certain nombre de pays africains, 8 000 000
      Afin d'éviter que les petites fiancées et mariées soient distendues, mutilées, tuées par les grossesses, l'ONU et son secrétaire général de l’ONU Ban Ki-Moon (rapporteur général de l’ONU pour la santé Anand Grover) songe à permettre le droit à l'éducation sexuelle, à la contraception et à l'avortement IVG par l'octroi des droits reproductifs aux enfants. Ce qui est, pour le moins, confondant, et en tout cas, prête à confusion et risque d'entraîner des effets très pervers. 60 000 000 de mariages d'enfants tolérés dans le monde nommés bénignement (et, en français, positivement) "précoces"...   Mesure à la Janus qui va encore enraciner plus avant les mariages féminicides de mineures dans le monde, forme de pédocriminalité coutumière - Pour une petite qui rebelle combien vont continuer à passer à la moulinette (ce ne sont que des buzzz pour nous endormir de mettre en exergue un cas ou l'autre de refus et de résistance, tout retombe à sec dès que les media sont passés à autre chose)  http://realinfos.wordpress.com/2012/04/06/lonu-pourrait-reconnaitre-lexistence-de-droits-sexuels-pour-les-enfants-de-10-ans/
      Enfants-épouses comblées ou bonnes à tout faire ?

      Maroc

      "Dans la majorité des cas, ils unissent à de jeunes hommes des filles de moins de 18 ans. Parfois même de six ou sept ans. ... militante de la Fondation Ytto qui connait très bien la région explique : « Les femmes d’Aït Abbas sont traitées comme du bétail. Petites filles, elles n’ont pas le droit à l’éducation. D’esclaves de leurs pères, elles passent, après le mariage, au statut d’esclave du mari ou de la belle famille. Les femmes dans cette région travaillent plus de 16 heures par jour à la maison comme dans les champs ».http://www.qandisha.ma/2011/11/22/les-mini-epouses-du-maroc/
      Rapport UNICEF 2011 :
      "– défini ici comme le mariage ou l’union entre 15 et 18 ans est monnaie courante en Asie du Sud et en Afrique subsaharienne.... Dans trois pays – Bangladesh, Tchad et Niger – environ un tiers des femmes de 20 à 24 ans étaient déjà mariées à l’âge de 15 ans."  "La dimension sexospécifique des mauvais traitements infligés aux adolescents est manifeste La dimension sexospécifique de la violence et de la maltraitance – physique, sexuelle et psychologique – infligées aux adolescents est incontournable. Les filles sont plus touchées par la violence familiale et sexuelle que les garçons; cette maltraitance renforce la domination masculine au sein du foyer et de la communauté, tout en empêchant l’autonomisation des femmes. Il ressort des données disponibles dans 11 pays en développement la violence physique ou sexuelle touche un grand nombre d’adolescentes âgées de 15 à 19 ans, l’Ouganda détenant le taux le plus élevé avec 65 %. L’acceptation courante de la violence conjugale, considérée comme une caractéristique de la vie parmi tant d’autres, notamment par les jeunes femmes, est particulièrement préoccupante. Les données les plus récentes sur les ménages (2000 à 2009) indiquent que dans les pays en développement (à l’exception de la Chine), en moyenne, plus de 50 % des adolescentes âgées de 15 à 19 ans trouvent normal qu’un mari frappe ou batte son épouse dans certaines conditions, par exemple si elle a brûlé le repas ou refusé d’avoir des rapports sexuels. Des attitudes semblables prédominent chez les garçons de la même tranche d’âge. Dans les deux tiers des 28 pays pour lesquels des données sur cet indicateur sont disponibles, plus d’un tiers des adolescents âgés de 15 à 19 ans considèrent normal qu’un mari frappe ou batte son épouse dans certaines circonstances."  p. 33
      Pétition Maroc - Féminicide du viol d'Amina en second viol féminicide du mariage forcé de mineure -  http://www.petitionduweb.com/Petition_ripamina-11143.html  "Le Maroc choqué après le suicide d'une jeune fille violée car "l'article déshonorant" 475 du Code pénal permet au violeur de racheter son crime par le mariage. Reliquat du rapt de séduction en code de l'Ancien régime qui permettait à la famille de ne pas perdre la face lorsqu'une fille rebelle s'enfuyait avec un prétendant non souhaité. http://fr.news.yahoo.com/maroc-choqu%C3%A9-apr%C3%A8s-suicide-dune-jeune-fille-viol%C3%A9e-204200549.html 
      Code pénal et tolérance patriarcale au viol - Le monde se mobilise contre l'antique survivance des rapts de femmes dans le code pénal marocain. Les libanaises également réfutent le 522, les tunisiennes le 277. La Turquie a abrogé le sien - A savoir que crime féminicide de viol reste diminué par la justice française qui permet de "descendre" le jugement en correctionnelle qui punit les délits et non pas les crimes). Avaaz mobilise contre ces violences FEMINICIDES au Maroc (avec un appel aux dons ! ben voyons) http://www.avaaz.org/fr/forced_to_marry_her_rapist_fr/?cl=1683361401&v=13364 -Le Maroc veut des mesures après le viol FEMINICIDE d'une adolescente (Metro) http://www.metrofrance.com/info/le-maroc-veut-des-mesures-apres-le-viol-d-une-adolescente/mlcp%217mqizmtpyNdA/ RABAT - Maroc: les femmes dans la rue pour la réforme d'une loi discriminatoire sur le viol FEMINICIDE (20 Minutes)
      http://www.20minutes.fr/societe/899969-maroc-femmes-rue-reforme-loi-discriminatoire-viol Compte rendu des violences FEMINICIDES au Maroc (Global Rights)
      http://www.globalrights.org/site/DocServer/Final_Shadow_Report_to_CAT_French.pdf?docID=13103
      Maroc: les parents d'Amina contredisent la version officielle et assurent que leur fille a été violée (Al-Arabiya - en anglais) http://english.alarabiya.net/articles/2012/03/17/201337.html Groupe de soutien sur Facebook: "Nous sommes tous Amina Filali" https://www.facebook.com/groups/188082354639954/



      Burkina Faso -  "Les statistiques de la direction régionale de l’Action sociale et de la Solidarité nationale, révèle pour l’année 2010, au total 115 rapts, 191 mariages forcés et 102 grossesses non désirées." des petites victimes des féminicides de viol de mariages forcés de petites filles :  http://www.fratmat.info/component/content/article/69-slide/16555-vol-de-femmes-a-lest-du-burkina-ligotee-transportee-sequestree-le-droit-de-la-femme-bafoue.html


      La protection des petites filles et des femmes et notamment des femmes célibataires ("filles mères") partout dans le monde http://julye-roussel.blogspot.fr/2011/04/etre-fille-mere-au-maroc.html

      passe par l'interdiction des féminicides, qui exprimera les textes fondateurs ratifiés depuis des années, permettant :
      - de traduire en Cour pénale internationale des Etats continuant à laisser leurs mineures et leurs citoyennes sans protection des tortures féminicides, viols, excisions, coups, assasinats, gynocides...
      - de dédommager survivantes et leurs familles à qui elles sont arrachées,
      - sanctions par le FMI, pas de fonds débloqués par Mme Lagarde, directrice, tant que des mesures claires et décisives ne sont pas prises par chaque nation UN pour interdire les FéMINICIDES au complet. 
      II - Zéro petite bonne - tout de suite !

      Plus de "lapoussa" ! L'esclavage domestique des petites filles bien connu : "En créoles, langue crue et imagée, lapoussa est particulièrement explicite, «la fillette est là, pour cela», c'est-à-dire pour «passer par les caprices du maître ou des jeunes maîtres!»"http://haiti10.angelfire.com/anz.html

      Les petits garçons au servage sont appelés des «rest avec» http://www.bibliomonde.com/livre/restavec-enfant-esclave-haiti-2391.html

      A voir les estimations des enfants forcés tout simplement en temps de paix, comment s'étonner qu'en temps de guerre, ce soit le repos violeur du guerrier, et qu'elles le deviennent après avoir porté les charges et pris soin des foyers en bonnes esclaves* domestiques, repos de tous les guerriers, y compris les autres raptés ?  http://susaufeminicides.blogspot.fr/2012/01/nouvelles-violences-en-haiti.html


      40 % des enfants-soldats sont des petites filles !!!
      *esclave - "privé de liberté... sous la dépendance absolue du maître" cf. http://atilf.atilf.fr/
      et non pas seulement... l'hyperbole "Personne au service d'une autre personne, et astreinte à des tâches pénibles, parfois humiliantes. Et les domestiques, que sont-ils donc, eux, sinon des esclaves? ... Esclaves de fait, avec tout ce que l'esclavage comporte de vileté morale (MIRBEAU, Journal femme ch., 1900, p. 260)"

      - Mpunda congolaises, ivoiriennes - En 2004, l'Organisation mondiale du Travail évalue à 10 000 000 les esclaves juvéniles http://www.genreenaction.net/spip.php?article8891
      - "zéro petite bonne en 2010" marocaine ? - "Le ministère du Développement social, de la Famille et de la Solidarité piloté par madame Nouzha Skalli vient de finaliser un projet de loi sur l’emploi des enfants de moins de 15 ans prévoyant de lourdes sanctions contre les employeurs, mais aussi contre les parents et les intermédiaires. L’objectif de la ministre est ambitieux : « zéro petite bonne en 2010 » ! Les associations marocaines espèrent que l'affaire de la petite Zineb servira d'exemple."  http://edelweiss-developpement.over-blog.com/article-37074735.html 

      "Elles sont entre 66.000 et 88.000. Certaines souffrent de maltraitance, de misère et de harcèlement sexuel. Human Rights Watch pointe du doigt les autorités marocaines qui tardent à endiguer cette forme de traite humaine... 518.000 marocains de moins de 15 ans à enterrer leur vie d'enfants dans un boulot au noir" cf. HRW, http://www.telquel-online.com/207/maroc6_207.shtml - http://www.facebook.com/home.php#!/groups/202434739819745/ :
      « Une nouvelle victime de la duplicité, de l'ignorance, de la pauvreté et de l'irrespect des droits de l'enfant. Une « martyre » de l'exploitation des filles mineures dans le travail domestique. La petite Khadija A. est morte, le 26 juillet 2011 à El Jadida, à la suite de sévices qui auraient été exercés sur elle par la fille de son employeuse, d'après les premiers éléments de l'enquête de la PJ. Agée de 11 ans, fille cadette de M'Barek M., Khadija était employée à Casablanca pour 400 DH (35 euros) par mois, depuis plus de trois mois, après l'avoir été à Marrakech. Elle est originaire d'une des régions les plus démunies du pays, d'un douar enclavé, à 200 km de Marrakech, sur la route d'Agadir. Son employeuse à Casablanca l'a prêtée à sa fille et son beau frère pour leurs vacances à El Jadida. Une semaine après Khadija a été trouvée morte dans la maison de ses derniers, le corps entièrement couvert de traces de coups sévères. La femme Amina L., 31 ans, sans enfants, est incarcérée et poursuivie pour coups et blessures ayant donné la mort. Le mari Lahbib M., 41 ans, laissé en liberté est poursuivi pour non assistance à personne en danger. Décision qui a fait l'objet d'appel du Procureur Général de la Chambre criminelle. Le père de la victime aurait abandonné toute poursuite contre les auteurs de la mort de sa fille (!) Prochaine comparution devant le Juge d'instruction : mercredi 28 septembre 2011 à la Cour d'appel d'El Jadida. L'association MANAL d'El Jadida a désigné un avocat du Barreau de la ville pour suivre cette nouvelle affaire abjecte. Elle a été rejointe par les associations « Ne touche pas à mon enfant » d'El Jadida, « Bayti » et « INSAF » de Casablanca qui ont entamé la procédure pour se constituer partie civile. Elles seront bientôt rejointes par des membres du Collectif associatif pour « l'éradication de l'exploitation des filles mineures dans le travail domestique ». Comptons sur le soutien de toutes celles et tous ceux qui sont épris(es) de justice et de respect des droits de l'enfant. Nous aussi sur le terrain, sur tous les terrains, faisons en sorte, jeunes et moins jeune de tous les peuples et pays, que cette fille soit la dernière. Cette affaire dépasse de loin les frontières, il s'agit d'une affaire humaine. Engagez-vous pour cette cause, Journalistes bienvenues." La meurtrière de cette enfant martyre a été condamnée à dix ans http://quotidienlematinal.info/?El-Jadida-Elle-tue-sa-bonne-agee%2C38464
      « Mineures ou pas: l'esclavage des enfants "bonnes" doit être banni. La problématique est simple à comprendre. Des MINEURS, filles en l’occurrence, sont amenées par diverses voies (à détailler si besoin) à servir comme bonnes à tout faire. Les chiffres parlent de plus de 60.000 cas. Nous n’avons même pas besoin d’évoquer des arguments forts, chercher des analyses approfondies, nous faisons juste appel au bon sens. Comme un enfant, fille mineure, ne peut avoir le recul nécessaire pour se marier mineure, combat de tous les gens de bon sens, elle ne peut être exploitée en-dehors des murs d’une école ou d’un centre de formation. C’est tout simple. D’autre de travail d’enfants sont à évoquer bien évidemment, les apprentis, les enfants de la rue etc…juste pour l’efficacité du combat nous nous sommes concentrés sur cette problématique car des victimes sont tombées, y’a eu mort d’enfants, c’étaient des bonnes mais des enfants tout de même. Un appel au bon sens, une génération entière qui est soumise à un tel traitement ne peut qu’engendrer une autre génération de traumatisés qui ne peuvent en aucun cas être acteurs d’un développement soutenable. Les blessures sont profondes et se transmettent qu’on le veuille ou pas aux générations futures. Les dites bonnes font un travail utile, soit, mais c’est un travail qui aurait pu être formalisé et créer des milliers d’emplois pour des demandeurs d’emploi sans forcément de qualification. Cela s’appelle dans les pays qui respectent leurs citoyens « service à la personne », un domaine riche en emploi.
      video
      Au lieu de le combler par une violation sans aucune justification, indéfendable et moralement condamnable, il est juste nécessaire de le formaliser et le rendre productif et créateur d’emploi pour les armées de demandeurs d’emploi. Morale mise à part, il est question d’économie, alors parlons-en. Des millions de demandeurs d’emploi ( terme inconnu pour le Makhzen Marocain= le régime et la culture collective) ne cherchent que des chances de survie professionnelle ;Or, le domaine des services à la personne peut être porteur de chance pour une grande partie d’entre eux. Pourquoi ne pas rendre à chaque citoyen son métier : cela s’appelle la civilisation.
      Le métier d’un enfant est d’apprendre à lire et à écrire, s’épanouir autrement que l’adulte pas porter le fardeau social que les parents n’ont pas pu assumer. Le métier de service à la personne revient à des personnes qualifiées au monde du travail, un cadre législatif régie les rapports professionnels entre patrons et salariés. C’est pourtant simple à comprendre. 
      Au-delà de la perte fiscale, humaine etc il y’a simplement une perte civilisationnelle. Ne pensez pas qu’aux fillettes malmenées, torturées, traumatisées…pensez aux enfants qu’elles vont engendrer et élever et quelle transmission psychologique se fera sur la base du traitement reçu enfants. Il est question d’avenir. Il faut un moment arrêter de malmener l’avenir d’un peuple entier et plus. La mondialisation ouvre les portes aux mouvements humains, les traumatismes voyagent aussi. Bien évidemment les poches de résistance s’organiseront d’une telle manière qu’aucune avancée ne soit réalisée dans le domaine car profitent de la pêche dans l’eau trouble, cette oligarchie, petite ou grande n’a pas intérêt à perdre une main d’œuvre gratuite et adaptable à souhait. Psychologiquement, cette classe immorale ne peut admettre cette attitude anti droits humains et droits de l’enfant, avancent des arguments fallacieux comme n’importe quel voleur pris la main dans le sac mais MAMFAKKINCH (on ne lâche rien).
      Tiré de l'album groupe FB SOS bonnes maltraitées au Maroc
      Groupe FBK & "Le collectif « SOS  bonnes maltraitées au Maroc ...soirée de solidarité avec les acteurs locaux. Une soirée conviviale et festive mais informative et artistique autour de la projection du film « enfance volée » de son réalisateur Hakim Noury, Paris. La salle de cinéma est à définir. Appel aux clubs de cinéma de nous soutenir dans cette action en nous mettant une salle de projection à disposition. Votre date sera la nôtre. Cordialement. »
      à 23 ans à Lyon Rhône
      In memoriam - En l'honneur de mémé Marie-Louise qui m'a quitté en février 2010, six mois avant ses cent ans. A 13/14 ans, elle avait du abandonner contre son gré l'école pour travailler à l'usine puis ensuite entrer une place de bonne à Lyon (Rhône) afin de nourrir ses frères et soeurs en Ardèche.
      Résistante. A moi qu'elle a élevée en laissant toute sa vie derrière elle, elle m'a tout donné.







      • Fondamentaux de ce cyberblog ethno :

      Pour citer cette ressource, mentionner votre date de consultation sous la forme (consulté le x … 20…) Auteure : Christine Gamita Droits d'auteur : Creative Commons by-nc-sa 3.0 FR
      Tout usage toile ou papier hors ce cadre sera passible de poursuites - Reproduction autorisée à condition de citer les liens © Copyright- Toute citation de cet article doit être de contexte, précise, avec date de version, blog "Thémis - Haro sur les fémincides et androcides dans le monde" http://susaufeminicides.blogspot.fr le lien exact du document Unauthorized use and/or duplication of this material without express and written permission from this blog’s author and/or owner is strictly prohibited. Excerpts and links may be used, provided that full and clear credit is given to "Thémis - Haro sur les fémincides et androcides dans le monde" http://susaufeminicides.blogspot.fr with appropriate and specific direction to the original content. However, no link is to be reproduced on slanderous motives and/or miscategorization. Therefore, before any use of network Tools such as scoop-it or pinterest & so, the author’s permission is required.

      Il est essentiel lors de toute utilisation de cette production ou partie de cette production de préciser la source : le lien et l’auteure de l’article, ponctuation adéquate encadrant la citation -entre guillemets- et dans son contexte, sans distorsion ni manipulation ( article L122-5, du code de la propriété intellectuelle) . La permission formulée et explicite de l’auteure est également exigée. De la même manière, concepts, termes et approches empruntés à l’auteure du blog doivent être mentionnés comme tels- références adéquates.
      En vertu du code de la propriété intellectuelle stipulant à l’article L121-1,‘ L’auteur jouit du droit au respect de son nom, de sa qualité et de son oeuvre. Ce droit est attaché à sa personne. Il est perpétuel, inaliénable et imprescriptible.existe aussi dans les langues suivantes : 

      2 commentaires:

      1. je me joins a vous dans ce cri de douleur pour rendre justice à l'humain qui est en nous, l'être qui est en nous ne peut pas se désolidariser ou faire en sorte de ne pas voir ce qui se trame sous nos yeux, une société de consommation, de capitalisme gouverne le monde, les principes et les valeurs humaine sont tomées dans la désuétude, vivement l'humain, les relations humaines

        RépondreSupprimer
        Réponses
        1. Alors partageons le cri de ce blog avec tous ceux que nous connaissons.

          Sait-on jamais, peut-être résonnera-t-il au creux de l'oreille de puissants, d'influents qui raisonneront activement à l'interdiction mondiale des féminicides en Droit ?

          Supprimer