jeudi 12 septembre 2013

Civilisation mondiale du lingam

"Sade imaginait une utopie sexuelle où chacun avait le droit de posséder n'importe qui; des êtres humains, réduits à leurs organes sexuels, deviennent alors rigoureusement anonymes et interchangeables. (...)"
p. 105, Christopher Lash, La Culture du narcissisme, Paris, Flammarion, 2006

Avant-propos - Définition des féminicides http://susaufeminicides.blogspot.fr/2011/11/feminicides-definis.html

Démaquillons-nous, débarbouillons-les, la civilisation du lingam mise à nu ! Le féminisme politique est majeur et joyeux, en un mot jouissif !

Nous ne sommes pas des étuis ! Ni le pis, ni l'épi ne sont sacrés. Etui pénien (http://www.senat.fr/questions/base/1987/qSEQ870606783.html) & autres modèles http://magikstef.over-blog.com/article-very-bad-trick-ou-comment-se-rendre-minable-74679595.html

Le sénat marcherait-il sur la tête ou sur le cul ! Alors que, et il suffit de regarder leur manège, ce sont les proxéneurs* qui racolent d'art dard, on les délivrerait de toute responsabilité pénale de solliciter des femmes au servage sexuel, voire des gamines ? Délit de racolage actif et incitation au servage sexuel, voilà les amendements qui font grand défaut ! Et qui ne fragiliseraient ni les femmes, ni les pauvres hommes ! La commission en dérapage incontrôlée ? La position reste de principe, pas touche à ma fille ! Cela ne peut rester en l'Etat. http://www.lemonde.fr/societe/article/2015/03/30/prostitution-le-senat-retablit-le-delit-de-racolage_4606124_3224.html

La totale mais simple - Je vais faire très simple car, de partout, l'on nous serine que ce serait tant complexe, si complexe. Alors que comme ces derniers jours, se voit si bien en photographie buzzée des "punheteiras" aseptisées que ce ne sont que Machistes & cie qui édulcorent de graves atteintes aux droits fondamentaux des femmes..

Traduction illimitée du lingam dans notre société occidentale : « lipsticks » à la queue leu leu -de Frederick Braham http://www.lesoir.be/culture/arts_plastiques/2010-05-19/lingam-des-symboles-de-fertilite-a-la-queue-leu-leu-771007.php
A savoir que dans "Queue leu leu", "leu" signifie en vieux français "loup"

http://fr.wiktionary.org/wiki/loup
Rigolo ces lingams mous et colorés, n'est-ce-pas ? Habituer les femmes à porter les phallus à la bouche comme des bâtons ou des esquimaux, quel programme... En russe, histoire de varier les plaisirs linguistiques, l'article sur le lingam. Il faut qu'elles sachent de quoi ils retournent avec les nouvelles formations à la fellation dont la toile fait chorus...
http://ru.wikipedia.org/wiki/%D0%9B%D0%B8%D0%BD%D0%B3%D0%B0%D0%BC.

Vous aurez deviné que les barbouillés de service qui voudraient symboliser les droits des femmes par des lipsticks et des stilettos m'irritent le féminisme, que j'ai vigoureux... En plus, il y a fort à parier que ces bons bougres vont au ciné x sur net... Bientôt les cinoches VGE de 75, président des camemberts, non pas dans le TGV mais à l'école, en Arts plastiques et gymnastique ? Rappelons que sa loi permit l'émergence de cette industrie cinématographique pornocratique, puis xixi et langue reprirent le relais... Le X était né, et on voit bien que les femmes d'emblée y sont prises à moitié. https://fr.wikipedia.org/wiki/Classement_X#La_loi

Moins rigolo de voir comment l'industrie phallocratique 
met en place de nouveaux usages propres à susciter son marché et sa clientèle. S'exercer, s'habituer, s'accoutumer, banaliser pour ensuite passer des travaux pratiques à la réalité, c'est tout ce qui se passe depuis que l'industrie pornographique a regonflé l'amicale proxène... https://www.causes.com/campaigns/65020-stop-the-sale-of-child-sized-life-like-sex-dolls


Le romantisme sadien mis en musique reste toujours au détriment des femmes, n'en déplaisent aux violonistes qui prétendraient qu'elles y seraient dominantes, un leurre dans les grandes manoeuvres. L'arsenal pornindustriel* prétendant à l'exhaustivité de jeux érotiques ne s'emploie qu'à nier l'érotisme du sexe féminin. Tourner autour, exiger les mille et une positions pour faire branchées... Alors que d'un ennui aussi mortel que le mot à rallonge de cunnilingus, passage obligé et sans fin qui voudrait faire croire au dieu clitoris devant lequel ils s'inclinent ? Bonne blague. Soyons claires, les filles, finalement les minettes ne sont qu'en attente de la contrepartie de pipes. Ou, si vous préférez, c'est donnant donnant, je fais comme si ton clitoris valait mon phallus. Les sodomies avancent le thème de la bisexualité à bruit couvert (et à part l'accouchement, vous aurez en prime le chou fleur) ; la suivante, c'est la partouze à demeure, tendrement dite polyamour -histoire de rebooster la polygamie en perte de vitesse- Les jeunes femmes qui, soit rabattent pour leurs petits amis, soit se prêtent à l'échangisme, pour faire délurées et surtout ne pas perdre son petit ami qui irait voir ailleurs, s'il n'a pas assez de baise sans limite... Une fois transformée en mère maquerelle, culpabilisée sur soi à vie, elle n'a plus aucun moyen de se rebeller et refuser... Autre cas d'espèce, "le fiancé" se fait passer pour un saint fidèle et tout et tout et expérimente le travesti (prétendant que ce n'est pas tromper puisque femme bitée n'en est pas une ?) Attristant, nos petites filles ont du souci en vue, si leurs mères ne se réveillent pas, et vite.

La facilitation réglementaire de la prostitution (en France, libre puisque de droit privé) entraînera certainement des proliférations de formations certifiées par l'Etat Pôle emploi ? "Pole dance", par exemple ? Mais rien pour ces pauvres garçons, les membres de l'amicale des proxènes ne suivra pas de formations, ils sont rodés depuis le temps. A lire item Prostitution masculine, loin d'être du même calibre, http://susaufeminicides.blogspot.fr/2013/02/index-illustre-bal-feministe.html

Pas de prostitution sans phallocrate pour roder autour des filles, pourtant - La basse conduite reste impunie, alors que du fait des pères -les jeunes gens n'ont pas les sous de la passe, pour sur. Vous saurez tout des avatars du proxénétisme durant les siècles en péripatéticiant sur ce billet... http://susaufeminicides.blogspot.fr/2013/11/amicale-proxene-et-feminicides.html

Et, ce sont les gamines à sanctionner !? Phénoménal député indonésien qui, soit disant pour protéger les filles de la prostitution, soumettrait la remise du diplôme à des tests préalables de virginité...- Insuffisant qu'elles soient déjà encarcérées en voiles, aussi blancs soit-il, en déification chic de la virginité de fille sage et toutes les autres des dévergondées ? L'on fit croire dans les années 80 qu'elles avaient inventé cette manipulation des prêcheurs... Au fait, on vous a dit que le voile de l'hymen, c'est du pipeau, voire du vent, puisque nous n'en avons pas toutes un au creux des nymphes ? http://www.courrierinternational.com/article/2002/05/30/en-indonesie-le-voile-se-porte-au-pluriel

Un peu court de parler de survivance (patriarcale), alors que l'Indonésie est une des patriarchies les plus cristallisées (pas de sucre glace...) qui soit.. http://www.courrierinternational.com/article/2013/09/16/le-test-de-virginite-un-passeport-pour-le-lycee

La pornographie insidieuse, la prostitution ouverte, quelle drôle d'affaire, comme c'est bizarre, vous avez dit bizarre (Jouvet jovial) ! Tout particulièrement en France où les femmes ne sont pas recluses et ne portent pas de chemises au lit -ou plus depuis bien deux siècles à ma connaissance, et encore moins depuis les années 70- et ne sont pas beaucoup plus farouches que au Nord et à l'Est, où la cuisse légère était un sport national du plus bel effet, auquel j'ai aimé participer. Malheureusement, un peu enrobée depuis, je me suis donc dérobée... et ne mets plus que de longues jupes.

Comment ces messieurs payent-ils ce qu'ils ont gratis ? C'est louche et cela va trop loin maintenant que l'on veut en plus et à toutes sans exception nous imposer comme une norme normale les fantaisies et désirs fantasmatiques phallocrates sans limites.

Presse féminine française en juillet 2012
Ah, l'on me souffle que certaines peu portées sur la bagatelle grippent la sérénité masculine et que contre subsides payent la gâterie à leur chéri ! Les bonnes filles que voilà. D'autres accueillent tous les travestissements et partenaires à la volée, largesses d'esprit qui vont jusqu'à faire coup de foudre burquophile ? http://www.michelemorgan.ca/page104-coupdefoudre.htm

Pour cimenter leur couple, moi j'aurais plutôt peur de l'engluer... et, en plus, il va y prendre goût
parce que, c'est balot, les dés sont tout de suite pipés, et tintin le couple, il va s'amouracher et vouloir lui offrir une vie décente avec en prime turlute quotidienne  ‎Mais, plus sérieusement et étant donné que "La liberté consiste à faire tout ce qui ne nuit pas à autrui" art. IV.1789 -texte fondateur en vigueur- J'en conclus que la citoyenne qui paye une doublure qui prête sa bouche ou son sexe pour lui faire faire ce qu'elle n'aime pas elle-même contre une obole,nuit à autrui, tout particulièrement aux femmes en général qui ne sont en rien des "consommables".


Si ce n'est pour perpétuer un système humiliant qui, en plus, permet de recourir à ce qui est mal vu en famille, soit baiser les petites filles et, en moindre nombre mais de tradition ancienne quelques petits garçons qui se confondent ?

La théorie hygiéniste (prétextée la santé des prostituées, bien sûr ;) toujours en vogue, et que, parait-il, syphilis, sida, mycoses exploseraient, si l'on abolissait ? Les prostituées ne se soigneraient plus, n'iraient plus à la pharmacie, les associations ne leur donneraient plus ni préservatifs, ni éponges, ni autres protections ? Et que pour cela, on doit établir des règlements, le contrôler, et les enficher ? D'ailleurs, l'on voit facilement que les centres industriels de la passe sont faits pour protéger l'éjaculateur et le proxénète, au certificat de conformité prévu en Belgique ! 
....je lui déclarais que, nous, Abolitionnistes, considérions le système dont il était le représentant comme une absurdité, à cause de son application à un seul sexe ; car les hommes sont aussi immoraux et aussi sujets que les femmes aux maladies qui sont le châtiment du vice, et cependant, la Police des mœurs ne s’attaque qu’aux femmes. Je lui dis qu’une théorie hygiénique qui repose sur une injustice et une prétendue nécessité du vice, n’aboutit pas seulement à un échec complet et ridicule, mais accroît encore le désordre et la corruption" http://www.marievictoirelouis.net/index.php?id=186&auteurid=187
Il ne faut vraiment pas avoir observé les ports pour prétendre de telles absurdités, tant le business leur est facilité. Ils n'ont même plus à se fatiguer à les protéger, elles sont protégées par l'Etat. Des économies pour les maquereaux, déjà qu'ils ne font pas assez de profits sur de dix à trente passes par jour ? Mais bon je laisserais la parole en détails sur ces billevesées qui courent dans les milieux moraux et bien pensants des paillettes ;) http://beyourownwomon.wordpress.com/2013/09/10/feminicide-rachel-moran-denonce-le-calvaire-prostitutionnel/

L'on voudrait faire croire que les femmes pauvres veulent toutes se prostituer et que lorsqu'elles se prostituent, elles voudraient que cela soit considéré comme du travail. L'on vous ment 

‎"Il n’y a pas de travail du sexe, nos corps de sont pas à vendre 02/07/2010" Discours de Ruchira Gupta, de l’association Apne AAp en Inde - Là bas, elles n'ont pas l'air en phase avec les autoentrepreneuses du strass parisien ? http://apneaap.org/index.php 
Bordels ,n'étaient  que calme, luxe, volupté et confort ? Rarement mais c'est le romantisme qui les a mis en avant ces maisons bourgeoises à maquerelles, bien que toutes les maisons de passe aient été répugnantes- Vous imaginez comment se prémunir des maladies vénériennes sans antibiotiques et les grossesses car la contraception bien débile à l'époque. Les boxons existent encore partout dans le monde, et le summum de l'horreur et de la misère y coexistent- Et pas si loin que cela... Anvers n'est pas si loin que cela pour emmener de force les femmes victimes du lingam fécond... http://www.rtbf.be/info/societe/detail_un-medecin-condamne-pour-un-avortement-illegal-peut-continuer-d-exercer?id=8105469

Bonjour Aspasie, champagnes et flonflons à l'étable suisse- 
Au pays des vaches laitières - Boxon travesti en sexboxes
http://www.24heures.ch/suisse/Les-sexbox-de-Zurich-sont-pretes-/story/23278044
....du chocolat au lait, sans oublier le papier monnaie... ah, et j'allais oublier et de la... Croix Rouge -prisonniers de guerre, seulement, pas prisonnières de paix qui n'ont pas de Convention de Genève, que la Convention d'Istanbul et de Palerme... Merci la Suisse, les femmes vous congratulent-http://susaufeminicides.blogspot.fr/2013/04/convention-distanbularchiveue.html

Et retour du balancier du coucou (c'est cher 339 francs suisses pour deux pendeloques ?), ça vire à la prohibition,
alors qu'il s'agit de basculer dans le nouveau monde de l'abolition. On sait que le temps juridique, et le temps suisse est plus lent, et l'interdiction de la prostitution des mineures vient juste d'être votée. Il faut laisser du temps au temps, comme l'on dit populairement ;) http://www.20min.ch/ro/news/suisse/story/Des--lus-veulent-interdire-la-prostitution-10548765 
http://www.bazarsuisse.ch/shop/182-coucou-suisse.html
Phallocratie tyrannique sans frontière Lorsque phallocrates de tous les pays unis, gare et échec aux dames ! Voyez comment le libéralisme voir libertarianisme essaye de culpabiliser la liberté sexuelle qui règne déjà complètement en Europe ! - http://www.noticiasdaweb.com/2013/09/bizarro-china-reconhece-o-emprego-de.html
Ce qui me fait bondir hors de mes guêtres de voir soudain circuler sur www cette image susdite à la fois pornographique et prostitutionnelle- La totale* ! http://www.languefrancaise.net/bob/detail.php?id=63844
Mais aussi, on dit "la totale" pour http://sante-medecine.commentcamarche.net/faq/13503-hysterectomie-totale-definition
Attention - Pornographie prostitution de féminicide médical
Bizarre point du tout, ce n'est que ce relativisme culturel de pseudo pluralité qui sert d'alibi et prétexte à flinguer la vie sexuelle de femmes (promise à la frigidité et au dégoût après avoir branlé des types à sperme sacré sans les salir - en prostitution, le sacré étant perdu dans les vilaines prostituées... ?) au prétexte que la tyrannie phallocrate de la pornographie est cautionnée par un monde médical asiatique phallocrate sans déguisement, quoique les blouses blanches sont louchissimes-

Non, la masturbation masculine n'est pas médicale, ni vitalement faite par des femmes - Non, ce n'est pas le contrepoint gynécologique de l'examen par un médecin spécialiste, au moyen du sexe forcé par un speculum glacé qui ne fait pas mouiller, loin s'en faut ; subi depuis décennies pour réels soins médicaux par pour nous branler !

Les Suédois et autres Varègues me feront mourir de rire, considérer quelque part que l'afflux de spermatozoïdes au cerveau rend malade, et que l'on doit soulager l'Homme. De flux constant ? point du tout, il n'y a pas de petites bêtes, qui montent, qui montent qui montent... c'est une comptine ! Comment dit-on, comptine en suédois, aidez-moi à traduire- Les jeux sont faits, merci de nous avoir aidé à comprendre que le genrisme reste spermocrate.

Besoin vital, non, ce n'est pas s'alimenter, ce n'est pas respirer - vous voyez la différence n'est-ce-pas- Pourtant, certains y croient puisque des personnes supputent qu'il faudrait considérer la prostitution comme une réponse à un problème de santé, si, si, le matériel frustré peut devenir dangereux par explosion subite ;)) ! Boum. Pétard mouillé.


Ce sont donc telles croyances sous-jacentes qui font que leur traitement de la prostitution et de la pornographie n'est pas si féministe qu'il y parait... 
L'éjaculation n'est pas problème de santé que l'on sache - Et le sperme n'est pas sacré ! Les pipes sont en bruyère pas de gruyère, ne pouffez pas !
Spermatozoïde à l'ancienne... http://thesocietypages.org/socimages/2008/08/26/the-frightened-sperm/
  • "Parole, parole, parole" -
Donnons la parole à témoins :
"iraient se cacher dans les bois  C...L...  sur ce fait alors qu'il n'y a pas aujourd'hui pénalisation du client . Je cite cécile. "...qui cèdent à certaines exigences de certains clients, c'est en premier lieu les passes non protégées, les passes sans capotes" -D...J... Il me semble avoir lu ce que C...L... vous a écrit... Il me semble qu'il manque un passage important de son explication dont le fait que les prostituées sont obligées d'aller de plus en plus dans des endroits isolés et donc deviennent de plus de plus en plus vulnérables à cause de cette loi de 2003 entre autres Ca change tout ! Non ?26 juin, 10:13"
CL étant  de notoriété publique du strass mandatée en tout lieu pour injurier les abolitionnistes. Pour faire plaisir aux détracteurs qui pleurent que l'on ne demande pas aux gens ce qu'ils pensent.... donc c'est fait. Et l'on peut facilement répondre que de toute façon a priori il semblerait que le proxéneur ne consomme pas sans être généralement dans un lieu isolé ? Rien ne se noue sur le trottoir où à l'orée de la forêt, de toute façon, et c'est bien à ce moment-là que, en tout cas, les femmes ont mille fois plus de chances de se faire violer, tabasser, assassiner, en un mot laissées sur le carreau. Oui nous savons, il n'y a pas de carreaux dans les bois...
Documentaires, fictions, essais, éditoriaux, blogs, groupes, thèses, mémoires, associations, ITW, journaux.20h, documerciaux... pour des personnes à qui l'on supprimerait la parole, on entend leurs hauts cris jusqu'au fin fond du Gévaudan.

Ainsi l'argumentaire des théologiens chrétiens sur personnes soit-disant bâillonnées en France du fait de leur étrangeté (sous entendu culturelle voir culturalisme et genrisme, alimentant identitarisme et communautarisme) que tout le monde met à sa sauce (je tiens les réf. doc à la disposition de qui les souhaite étudier) est en effet reprise en ce moment pour faire croire que les prostituées et les femmes voilées seraient empêchées de parler - Alors qu'elles s'expriment non seulement très bien seules grâce aux droits que les féministes leur ont ménagé (eh oui), qu'aucune censure ne sévit nulle part, mais de plus beaucoup d'hommes s'en font plus que l'écho, et "intellectuels" et journalistes supposés.


Sous couvert de prétendre aimer la laïcité, l'on attaque les athées et les laïcs qui n'ont plus qu'à s'effacer ou que l'on veut gommer. Ce sont tous les mêmes libertariens qui veulent libérer tous les hommes, et que les femmes suivent nom d'un bourdon.
Dites aux journalistes qu'il n'Y A PAS de TRAVAIL du SEXE qui TIENNE !


Le seul travail de mon sexe qui vaille, ce sont les contractions du plaisir et celles de l'accouchement (peut être moins plaisant mais l'issue en est grandiose -je suis sure que pas une maman ne me contredira même celle qui n'ont pas contracté de leur propre sexe) - Voyez l'horreur à laquelle cela conduit, des enfants de douze ans violées qu'un tribunal prétend intacte de ce qu'elles ont été happée par la prostitution ! Petites victimes du féminicide à répétition. Tiens encore des machistes phallocrates.
http://susaufeminicides.blogspot.fr/2012/03/feminicides-prostitutionnels-aggraves.html
  • Abolition des privilèges des seigneurs et de leur lingam,
lance et guerroyage exercés sur  les petites filles pour commencer, poursuite des entremetteurs, proxènes proxénètes et traiteurs féminicides, et de tous leurs complices, sans exception. Qu'on ait donc le courage qu'ont eu nos ancêtres d'abolir jusqu'au bout... les privilèges des féodaux. Le 4 août en mieux. La totale. En plus, cela me fera double fête car c'est le jour de mon anniversaire !

Des bas, des bas, des bas, oyez bonnes gentes - Pardon, excusez-moi, je voulais écrire Débat, débat, débat - Mais étant sur un sujet dit de "condition féminine", et éternelle histoire de femme, le textile m'est venu plus vite à la plume que le haut, débat.

Bonne nouvelle, nous sommes sures que maintenant émergeant le féminisme majeur, le féminisme politique, de principes, comme il aurait toujours du le rester. Facile, non. Plus d'oiseuses confusions. Il s'agirait d'arrêter de confondre et intervertir dans le désordre et par opportunisme de chapelle valeur avec principe et rôle avec fonction- Féminisme, sans concession, sans collusion, sans compromission- Ou, autrement dit par commentaire sur cet état de Virginia Pele alias, "les femmes en tant qu'actrices politiques féministes, voulaient élaborer un nouvel "ordre" (sens large) politique ! Elles ne veulent plus s'occuper des moeurs, ce ne sont plus de bonnes ménagères !" Gardées en chambre jusqu'ici les féministes surgissent au salon et sortent dans le jardin et sur la place... en toutes places ! Les puristes auront remarqué la transgressivité de mon hold up d'εὐαγγέλιον - J'ai piqué l'expression à saint popaul :o)) http://fr.wiktionary.org/wiki/εὐαγγέλιον

Mes suggestions aux réglementaristes - Qu'elles et ils prennent enfin des décisions décisives pour le petit commerce : Si le grand Paris veut continuer à être la capitale du tourisme sexuel comme on l'appelait en son temps "gai Paris", il faut qu'elle aménage ses bois et y plante des forêts de lingams, et pourquoi pas en forme de bâton de rouge... couleur si féminine, voir le premier opus en tête. Quelle manège ce serait les cars tournant comme des fous autour de ces ronds points dédiés au phallus. Celui-là même au service duquel stationnent toutes les camionnettes dont les feux arrière clignotants au crépuscule font office de lanterne rouge de maison close. Réminiscences...

Nostalgies, sentimentalisme, romantisme phallocrate, nous sommes engluées de leurs eaux de rose et fausses fragrances.

  • Remus et Romulus sont vivants
Le lupanar du "pornographisme" devenue la norme et non pas l'hétérosexisme, prétendue faussement norme obligatoire imposée de sexualité hétérosexophilée- D'ailleurs, hétérosexisme n'est que frère puîné de l'homophobisme- Curieux leur mère est une louve, et celles auxquelles interdit d'être mères, puisque souillées et indignes, sont aussi louves ?

Si n'avait pas été permis l'ouverture des cinémas X (remarquez que là aussi que mises à moitié...) par VGE, aucune industrie des tournages et de la prostitution actorale des femmes n'aurait commencé en France avec banalisation et colonisation de la sexualité commune.  
De jeunes hommes devenant toujours plus les porte drapeaux de la dictature de la sodomie et de la fellation mises en pornographie comme normes de sexualité, et qui essayent d'appliquer ces modèles institués par ailleurs. Commencé à obliger les femmes à des pratiques jusque là d'usage non obligatoire et tant d'autres poses comme si le kamasuthra était un mauvais évangile ; alors qu'il ne s'agit que de manies machistes phallocrates aggravées. Alors qu'avant les machistes n'étaient pas spécialement pénibles au lit, hormis que certains oubliaient parfois un peu vite d'écouter le rythme de sa partenaire, vont-ils devenir les tortionnaires de nos filles ? La liberté sexuelle phallocentrique est imposée par le tandem pornographie & prostitution des femmes-
Ne vous en déplaise, l'érotisme, c'est le monde de la sexualité sans pratiques imposées, jusque mises en bourse, par phallocrates de tout poil. Christine Gamita, Ph. D., ethnologie
  • Autres billets sur le proxénétisme :

Parcours proxènique* http://susaufeminicides.blogspot.fr/2013/11/amicale-proxene-et-feminicides.html Collusions associatives http://susaufeminicides.blogspot.fr/2015/09/servage-sexuel-non-merci.html Abolitionnisme du proxénétisme http://susaufeminicides.blogspot.fr/2010/07/abolition-sans-concession-de-la.html Infantes sommées http://susaufeminicides.blogspot.fr/2012/03/feminicides-prostitutionnels-aggraves.html
  • Ethnoblogue et ses piliers
Des précisions - B - Androcides http://susaufeminicides.blogspot.fr/p/androcides.html
Proportions  http://susaufeminicides.blogspot.fr/p/cest-de-la-carte-tentative-darticle.html
Evaluations chiffrées des féminicides http://susaufeminicides.blogspot.fr/2012/01/combien.html


Vos critiques et questions recevront une réponse, en tout cas, si vous me les soumettez en commentaires / réaction en fin de cet article 

Blog sous Common media - Citation autorisée sous réserve SVP © Copyright- Toute citation de cet article doit être de contexte, précise, avec auteur http://susaufeminicides.blogspot.fr/2012/07/qui-ecrit-ici.html, date de version, blog "Thémis - Haro sur les fémincides et androcides dans le monde" http://susaufeminicides.blogspot.fr le lien exact du document & id. en cas d'usage du logotype montage photographique "Eradication des féminicides - Larmes de sang" CGMD ©Tous droits réservés international christine gamita