mardi 3 mars 2015

Pommes reinettes


"La liberté n'est ni orientale, ni occidentale, elle est universelle"
 citée par Chahla Chafiq, Simone de Beauvoir et l'islamisme. L'expérience iranienne, Les Temps Modernes 2008/1 (n° 647-648)

Rainette née coiffée*
*Croyance des campagnes, coiffée du placenta, l'enfantelet désigné comme chanceux par les bonnes fées

Deuxième partie - Ici, je prends partie délibérément car, depuis trois, quatre ans, je ploie au cours de mon travail de collecte sur le stream (pas boat) sous une avalanche d'insultes, d'expulsions, de blocages et de censures, dont pour comprendre la raison, j'ai cherché à identifier la source depuis les premiers mois. Où je me suis trouvée tout à fait abasourdie de ne pouvoir contredire le voilisme* ou le réglementarisme proxène sans me faire écharper. Voir la 1ère partie, si besoin est. http://susaufeminicides.blogspot.fr/2015/02/reine-des-pommes.html
Des sites ne tarissent donc pas d'invectives anathémiques, ou de sous entendus pernicieux contre toute femme opposée au foulardisme (et voilisme*) qui a fait son trou en diverses dimensions en France, mais aussi dans tous les pays sur tous les continents. Curieusement, aucun d'eux ne s'érigent à pourfendre cette acculturation textile* de colonialisme récent en Asie (Indonésie) ou en Afrique subsaharienne. Comme si les filles n'avaient pas à en être protégées, elles ne seraient pas partie intégrante des peuples, elles seraient des choses impures à empaqueter du moment que bronzées ou mates ? L'échec. D'autres se rattrapent sur celles qui réfutent tout réglementarisme (déguisé ou pas) allant contre les prostituées et demandent la pénalisation des proxéneurs*. 

Pour notre part, nous refusons avec la même révolte autant la première que la seconde main mise sur les filles, et couleurs et origines ne rendent en aucune façon l'excuse culturelle possible, bien au contraire, ce devrait être érigé en circonstances aggravantes. 
Au passage par pratiquement les mêmes chapelles, avec nous de refuser catégoriquement foulards d'école (حِجَاب, hijāb, racine arabe, hajaba, dérober au regard, cacher, séparation)burqa ou niquab sont rincés les journalistes de Charlie Hebdo  affublés de tous les isthmes et lobes qui peuvent traîner dans les coins et cloués au pilori en plus d'avoir été déchiquetés. A voir notamment en Belgique, texte restant unique de seule base sur l'égalité des sexes, cible des soins destructeurs de cette militance qui fouette de la bouche, sans faire aucun cas de féministes avisées et étrangères qui ont vécu ces sévices ? Relativisme culturel à semi sens, autrement dit, l'impasse pour celles des croyantes qui ne sont pas dévotes sectaires ?
https://beyourownwomon.wordpress.com/2012/10/26/le-feminisme-remede-au-relativisme-politique-et-culturel/

Confusion, amalgame et soupçons nauséabonds entretenus de ce que la critique et la moquerie des croyances relèveraient de la phobie et de la haine des personnes croyantes... Et de faire passer les feuilles de chou pour des auvergnates avides de monnaie... Tout à fait crédible le renflouage... les satiristes se font attenter pour gagner plus de pèze ;°o) en soutenant leurs collègues danois sous le coup de fatouas de peine de mort..
 http://susaufeminicides.blogspot.fr/2015/01/courroux-feministe.html

Personnalisation, identitarisme*, jugement à vue et négation du métissage - Cela semble connecté à une accusation redondante de culpabilité originelle envers la "féministe blanche", ne pouvant être que bourgeoise colonialiste (derrière nos écrans les couleurs irradient et nos classes sociales ?) incapable du fait de son privilège (les supposées blanches auraient donc des prérogatives devant la loi que les paraissant noires n'auraient pas ?), opposée à des féministes, noires ou musulmanes (seules bonnes juges capables de savoir l'absence de leurs privilèges ?), pris prétexte du concept d'intersectionnalité qui aurait été inventé par le "féminisme noir" -traduisez afro-nord-américain- cf. Creenshaw & suiv.
Copie d'écran suite à attentat sans victime à Charlie Hebdo - sens de l'humour plutôt douteux.. ?  http://www.prochoix.org/wordpress/?p=425


Alors une fois pour toutes et puisque cela plait tant et plus, j'avoue exaspérée au dernier degré que je suis tictacophobe et cystite, voilà chose faite et maintenant passons aux arguments des censeures et de leur chasse à la femme blanche et blanchie sur les réseaux -Facile, si vous n'êtes pas physiquement blanche, c'est que vous n'avez rien pigé et que vous êtes donc blanchie, tort de toute façon- !


Au passage, l'on peut dire que c'est de mémoire courte de l'attitude beauvoirienne en la matière, de plus, que justement le foulardisme constitue, au contraire de la minimisation constamment ressassée, le fer de la lance du semer le trouble de la taqqya du wahabisme et salafisme, entre autres savonarole (je mets une minuscule comme à frigidaire) ? A la décharge des sociologues, peut-être insuffisamment formés à l'anthropologie religieuse, qui leur serait pourtant fort utile ?
Pas de manif orchestrée par LMSI pour les athées persécutés par sunnite et chiites révolutionnaires ?
http://susaufeminicides.blogspot.fr/2015/01/mirador-des-faux-culs.html
"Simone de Beauvoir prit position aux côtés des femmes iraniennes qui, lors du 8 mars 1979, criaient dans les rues de Téhéran leur révolte contre l’ordre islamiste naissant. A la veille de ce 8 mars, le leader religieux avait en effet lancé un appel pour l’obligation du port du voile dans les lieux de travail. Le 8 mars et les jours qui suivirent, des milliers de femmes investirent l’espace public contre cet appel. L’une des devises répétées lors de ces protestations était : « La liberté n’est ni occidentale, ni orientale, elle est universelle ».http://www.cairn.info/zen.php?ID_ARTICLE=LTM_647_0 
Où est le mouvement pirodelphyque pour s'offusquer des dernières lois iraniennes de la tenue modestement religieuse des Iraniennes dites impures et perturbatrices par les prêtres au pouvoir absolu ? Ces intellectuels se piquent tous de défendre la prolétaire et l'opprimé... Et la veuve et l'orpheline, y ont-elles place, puisqu'elles ne sont plus dans les rets d'un père ? Cela me force donc, en digne fille de prolétaire qui m'éleva dans ses principes (hors toute influence paternelle, et pour cause le pater se prélassait en galouchette), de revenir avec un brin d'histoire politique à l'adresse des cancres intersectionnels parfois laïcs et athées, parait-il -des fois, on pourrait avoir des doutes- et parfois théistes, voire dévotes, qui sont à l'origine de charrettes nauséabondes de détritus que j'essuie depuis mon départ en campagne contre les féminicides avec quelques autres féministes qui n'émargent pas à leurs diktats et moralismes politiques. 

-Au sujet de l'emploi très fréquent du terme "occidentales" pour dévaloriser toute démarche féministe également, voir que d'autres appellations se bousculent pour traduire l'origine de peuple au soleil couchant. La même racine présiderait à Europe et Arabe... Qui est l'occidentale de l'autre ?

https://fr.wikipedia.org/wiki/Arabes

Un gros oxymoron à tiroir ? L'on parvient à dater la prétendue libération par le voilisme* religieux dit "féminisme islamique" (on doit remarquer que la petite fille d'al banna FM, Maryam Ramadan à l'instar de sa mère convertie Iman, porte le flambeau de papa s'étant rendue aux stètes pour se diplômer en gender studies et faire fructifier l'expression -où l'on retrouve la règle dynastique, usée jusqu'à la corde par le clan lepéniste ?), théorisation des alentours de 2004 par cette "féministe matérialiste" ? La question ironiquement résumée :

"Les femmes en burka seraient des "femen islamiques ?" Nathalie Trottier Güran http://www.genderpanteion.gr/en/other_pdf/delphy.pdf
Il ne reste que le savoir qui puisse prendre position contre les outrances tant butlériennes que delphistes, comme si l'on devait être dépouillée de toute légitimité du fait de désaccord et de regimber devant leurs organisations affectueusement relayées par les media conciliants. Est-ce de paraître étrangère sur les bords, distante, qui fait que l'on soit jugée bien facilement... à l'emporte pièce, comme si l'on n'était pas assez évoluée par rapport aux grands penseurs du cru ? 




  • Revenons brièvement en 2004


  • Les bonnes intentions de prétendre oeuvrer au sauvetage des masses opprimées par un care ou un autre ne suffisent pas à effacer tous les mépris distillés à l'encontre de leurs femmes. Pas plus que ne l'est l'explication par la production domestique supportée par les enfants et femmes depuis toujours, articulée ou pas aux travaux de Karl Marx, ce n'est pas non plus une excuse suffisante à faire passer d'autres femmes pour des nullardes, tout en s'affligeant des grenouilles de bénitier de nouveau cru. Venons en au contexte des interventions en meeting qui prêtent main forte au moine séculier (suisse) fils des frères, histoire de se remettre dans le bain :

      Caroline Fourrest, La tentation obscurantiste,
      Editions Grasset & Flasquelle & , Paris 2005 - via Google Books

    A l'occasion de Table ronde contre le Front national à la Fête de l'Humanité, cette même auteure de "La tentation obscurantiste", dont extrait ci-dessus, a été empêchée physiquement de s'exprimer par des associations, Indivisibles (R. Diallo), Blédardes et Indigènes de la République (H. Bouteldja), au point que, et contre l'avis du public, celle-ci a du quitter l'espace de débat. Qui donc fait dans "l'unanimisme forcé" en censurant des interventions partout et contre la salle si ce ne sont pirs ? Où sont les pyromanes, qui sont-ils ? -La création de l'association partidaire datant de novembre 2008-
    A voir le montage des différentes prises de vue de la censure exercée par ces associations racialistes ce jour-là. https://www.youtube.com/watch?v=otrXvmrXZMY

    Déjà en 2012 
    dans une salle de l'Université Libre de Bruxelles, les mêmes milieux avaient tenté de mettre en échec une conférence contre l'extrême droite, où la même journaliste tenta, en vain, de parler sereinement face à insultes et provocations gestuelles. https://carolinefourest.wordpress.com/tag/aurore-van-opstal/


    Suite au 8 mars 2015 d'annulation d'une liste d'intervenantes en table ronde imposée à la mairie
    -voir plus bas communiqué de la Maire du XXème arrondissement de Paris - Capture d'écran du 24 février 2015

    Au 5 novembre 2011 - Comme un Garaudysme refluant ? -Surtout ni laïque, ni athée- Ce que jamais ces intellectuels, nullement soucieux de ne jamais provoquer par ailleurs, ne demandèrent jamais pour protéger d'autres religions et croyances, ne voilà-t'il pas qu'il le faudrait pour faire traitement de faveur à une des religions abrahamiques du livre incréé, tombée du ciel au VIIe siècle dans le désert bédouin devenue soudain angélique.



    Toby guette, Toby gate - A savoir que cette mouvance allosexuelle du transgenrisme a bien percé dans un pays très machiste comme l'Argentine où le concept d'identité de genre qui consiste à permettre à des hommes qui estiment qu'être une femme se résume à des accommodements chirurgicaux, hormonaux et vestimentaires. On comprend que si des hommes peuvent prétendre aux droits spécifiques des femmes, ceux-ci à terme s'effriteront pour tomber en désuétude. D'ailleurs, les conséquences en sont déjà connues. Genrisme et transgenrisme queer ou pas tourne le gouvernail vers un drôle de paysage pour les femmes.
    http://susaufeminicides.blogspot.fr/2013/10/feminicide-categorie-genericide.html



    Finalement, le seul désaccord des féministes matérialistes françaises avec les queeristes transgenristes va rester le proxénétisme. Unique point sans recouvrement, pour le reste comme on le va voir, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes entre intersectionalistes. A suivre deux documents ethnographiques, émis par des femmes en vue :
    • 2013 - Note - "Des icônes vivantes 9 juillet 2013, 14:27 Une petite note rapide pour garder une trace d'un débat récurrent chez les féministes.
      Dans le même genre, Christine Delphy, grande théoricienne et actrice du féminisme, a elle aussi suscité beaucoup de déception en se mettant il y a une dizaine d'années, à l'occasion de la polémique sur le port du voile à l'école, à accuser les féministes d'être des racistes islamophobes. Elle a ainsi co-fondé en 2004 un groupe féministe, le Collectif des féministes pour l'égalité, en partenariat avec les penseurs des Indigènes de la République, qui l'ont depuis incluse au panthéon de leurs penseurs et penseuses de référence. http://fr.wikipedia.org/wiki/Collectif_des_f%C3%A9ministes_pour_l%27%C3%A9galit%C3%A9
      A l'époque, les féministes ont été choquées. Or le temps passe, et fait des miracles : alors que Christine Delphy ne semble pas avoir changé d'avis, son "écart" semble avoir été oublié, voire étouffé, voire justifié. Ainsi, lorsque je m'aventure à l'évoquer auprès de féministes, je me heurte au mieux à de l'incrédulité, au pire à de l'hostilité, me donnant parfois l'impression d'être un Michel Onfray tentant de déboulonner Freud (j'exagère un peu, beaucoup de féministes sont lucides à ce sujet, mais disons qu'elles préfèrent ne pas trop en parler).
    Le problème avec les icônes vivantes, c'est qu'elles disposent encore d'une marge pour décevoir leur public. Elles peuvent changer d'avis, revenir sur leurs valeurs, voire retourner leur veste. Elizabeth Badinter a par exemple énormément déçu les féministes en faisant passer les intérêts de sa classe avant ceux des femmes, en défendant le droit des clients de prostituées et de mères porteuses. Extrait avec l'autorisation de l'auteure https://www.facebook.com/notes/552079374838269

    Les mêmes obédiences qui avaient sonné les cloches à la fête de l'huma décident donc de s'inviter dans les mairies en force, et ensuite devant le changement du seul ressort de l'officière, criant à la censure. Certaines de leurs membres sont célébrées, d'autres écartées, on ne comprend plus rien à la distribution des volumes de la même bibliothèque rose... Et malheur à qui refuse de se plier aux exigences, s'exposant à des dénigrements en chaîne.


    Ce qui parait drôle pour une mouvance qui veut censurer depuis de longues années les journaux satiriques athées et anticléricaux et qui n'hésitent pas à user de censure contre la feuille de chou (pas toujours à la crème), plus précisément comme le furent Caroline Fourest, Marie-Jo Bonnet ou d'autres, ou moi-même. Vous pouvez en commentaires faire cas des censures non encore recensées. 
    • Institution républicaine de la Mairie et la commune, et son conseil municipal élu
    D'une part, celle-ci et sa Maire en tête se doit d'appliquer la règle constitutionnelle de la langue française, langue d'état.

    D'autre part, l'officier de police judiciaire reste astreint à un respect strict de la loi de 1905, également, et au respect à la lettre des textes contre le racisme, soit l'antisémitisme et tout négationnisme des exterminations racistes nazies... dont "Racisme, mode d'emploi" en fait peu de cas. Certaines n'ont certainement pas eu le temps de le lire ? Ni Delphy, ni ses dauphines ne seront finalement à l'affiche du jour.
    Sans tout avoir lu, entendu et vérifié, venir à la rescousse pour agripper la maire du XXe, qui remplit des fonctions contraignantes, pour n'avoir pas, les yeux fermés, approuvé la présence et une table ronde partisanne à l'inverse de la politique féministe de la mairie à l'occasion du 8 mars 2015, n'est-ce pas politicien ? On voit combien la croyance en races humaines nous mènent à l'ornière, pourtant.

    De plus que l'on voit cette mouvance constamment sur plusieurs plateaux régulièrement, étoiles des media privées de s'exprimer ou censurées...? Si l'on décomptait les temps de parole, à leur différence, les féministes (non intersectionnelles et non genristes) n'ont que rarement droit de donner leur point de vue, et dès qu'elle le donne sont salies par celles qui déjà tiennent le crachoir dans toutes les émissions de grande écoute à toute heure... !

    Quant au racisme, 
    que l'on racialise* au XVIIIe pour vendre des personnes ou que l'on racialise les personnes aujourd'hui pour prétexte de les défendre et culpabiliser les autres sur les apparences et le fait qu'elles doivent à tout prix rattraper les péchés de leurs pères, c'est toujours du racisme !

    2015 - Reproduction  d'extrait de communiqué public "Frédérique Calandra 25 février, 16:56 - J'ai donc, comme chaque année depuis 2008, confié à l'élue en charge de cette délégation, le soin d'organiser ces événements. (...) Sans attendre ma validation politique, l'élue EELV en question a bouclé un programme sur une semaine complète avec lequel je suis en désaccord total, sur la forme, comme sur le fond. 
    Sur la forme, toutes les personnes appelées à intervenir et s'exprimer appartiennent au même réseau et portent le même message. 
    Sur le fond, ce message est antagonique des combats que notre municipalité mène pour l'émancipation des femmes et la laïcité. Enfin, si les positions politiques de plusieurs intervenantes sur les questions de laïcité et des droits des femmes, m'étaient mal connues jusqu'alors, celles de madame Diallo, fondatrice des "Indivisibles" en 2006 m'étaient, en revanche, familières. 
    En effet, Rokhaya Diallo s'est jusqu'à présent illustrée dans le combat pour faire abolir les lois interdisant le port des signes religieux ostentatoires à l'école et dans les lieux publics. Le fait de voiler la tête des femmes indiquant qu'elles sont, par nature, impures et tentatrices pour l'homme, on conviendra que l'engagement feministe de madame Diallo n'apparaît pas comme une évidence. 
    En outre, madame Diallo, a signé en 2011 après le premier attentat contre Charlie Hebdo dans le 20ème, un appel déclarant
    "qu’il n’y a pas lieu de s’apitoyer sur les journalistes de Charlie Hebdo, que les dégâts matériels seront pris en charge par leur assurance, que le buzz médiatique et l’islamophobie ambiante assureront certainement à l’hebdomadaire, au moins ponctuellement, des ventes décuplées, comme cela s’était produit à l’occasion de la première "affaire des caricatures" - bref : que ce fameux cocktail molotov risque plutôt de relancer pour un tour un hebdomadaire qui, ces derniers mois, s’enlisait en silence dans la mévente et les difficultés financières."
    Elle déclarait déjà en octobre 2010 sur RTL : "Ce que dit Ben Laden n’est pas faux" puis l'association qu'elle préside décernait en 2012 un "Y'a bon Awards à Caroline Fourest" et empêchait physiquement l'intervention de cette dernière lors d'un débat sur le thème «Comment faire face au FN», à la fête de l'humanité.(...) Madame Diallo et ses ami-e-s ont, bien entendu, le droit de s'exprimer publiquement et librement où bon leur semble, tout comme j'ai le droit de consacrer le seul moment de l'année (nous l'avons étendu à une semaine) dédié officiellement à la cause des femmes, à autre chose qu'à donner la parole à un réseau d'opinion dont l'action essentielle est de désigner comme cibles les militants de gauche pour la laïcité, les féministes et les combattants antiracistes. http://www.donotlink.com/dw39
    Pour toutes ces raisons, il est évident que Mme Diallo, comme l'ensemble des intervenant-e-s pour le compte de l'association "les indivisibles", n'ont aucune légitimité à s'exprimer lors de la journée internationale des femmes, ni à toute autre occasion dans le cadre d'une manifestation organisée ou sous le patronage de la mairie du 20ème. Pour plus d'informations et afin que chacun puisse en connaître, quelques liens utiles : https://carolinefourest.wordpress.com/2012/03/20/les-ya-bon-awards-deshonorent-lantiracisme/http://www.agoravox.tv/tribune-libre/article/rokhaya-diallo-ce-que-dit-ben-28170http://www.telerama.fr/idees/rokhaya-diallo-il-faut-rouvrir-le-debat-sur-le-voile-a-l-ecole,51819.php
    Soyez tous et toutes assuré-e-s de ma détermination sans faille à mener les combats justes." voir ici https://www.facebook.com/frederique.calandra/posts/10153165530037948
    •  A suivre quelques réactions épidermiques qui ressassent de vieux griefs
    "Une magnifique figure de proue en hommage aux marins arabes qu régnèrent sur l'Océan Indienhttp://www.tousazimuts.org/article-figures-de-proues-a-l-armada-de-rouen-2013-118646407.html
    • Prêchi prêcha indigeste et PIRiste contre "l'impérialisme homosexuel"
    Hourra - au pluriel, hourri ?
                                   \o/
                                     http://hourri.fr/

    Ou signe de ralliement des hourrites (les purs) ;o) idolâtres anatoliens mis au pas par les bédouins au VIIè siècle. Si bien réduits qu'ils se firent colonisateurs enthousiastes au nom du nouveau dieu unique à compter du Xe. A moins que ce ne soit le logotype des vierges paradisiaques ? Houris aux grands yeux, filles d'Adam androgyne, nobles et méritantes, voir pour plus de précisions le a-dit correspondant. http://fr.wikipedia.org/wiki/Hourrites
    Vignette portrait de juin 2007

    Dévotes qui finit ses paragraphes par le nom d'allah... Selon les termes expressifs en vigueur dans l'assoc' pir de "l'antiracisme politique et matérialiste qui manifeste dans la rue" - quelle annonciation que celle de matérialiste ? 
    (hors la rue point de salut, merci de nous montrer la voie)
    , après l'ode de déclaration d'amour aux décevants blancs en forme de diatribe vengeresse fort remarquée sur les plateaux télé, blogs et livres plus bas reproduite sa redite en interview.
    (M'en fiche, je ne me sens pas concernée, ma prise n'est pas blanche, qui sait quelle est ma bakélite génétique, même moi, je l'ignore ?) 


    Il y est donc ignoré que généralement et à lire les récits historiques les plus anciens et des auteurs les plus variés, ce sont les colonisateurs (de tous continents) qui débarquent chez des autochtones plus ou moins guerriers et sans prévention contre l'homosexualité, voire l'ayant érigé en rites initiatiques, pour imposer au fouet et au couteau leur morale religieuse en stigmatisant et martyrisant la préférence sexuelle homosexophile ? Un exemple entre mille concernant l'Afrique subsaharienne et la côte orientale en priorité ravagée systématiquement depuis les ans 600 par la traite arabo-musulmane justifiée par 
    "...en règle générale docile à l esclavage, parce que les nègres sont peu humains et possèdent des attributs tout à fait voisins à ceux d'animaux stupidesIbn Khaldoun, 1332/1406 cité par https://salembenammar.wordpress.com/2014/08/25/si-les-noirs-musulmans-et-les-amazighs-connaissaient-leur-vraie-histoire-seraient-ils-encore-musulmans/
    Le "féminisme matérialiste" d'obédience delphyque, auquel impossible d'adhérer aussi féministe et matérialiste que je sois, car il consisterait à promouvoir des dévotes rigoristes ?
    • Finissons-en avec la galégeade de la souche, qui ne fût que diversion, et de précédente invention bien connue ; celle des
    "Allemands, ou Aryens, de souche" (Volksdeutsche). article wikipedia Europe sous domination nazie http://fr.academic.ru/dic.nsf/%20frwiki/602895
    Pas claire, claire sur l'homosexualité virile ? Expression contractée de la prise de position piriste à la missionnaire, on le serait à moins : L'impérialisme gay blanc... pas bon pour l'Afrique et les masses populaires immigrées, bien sur non blanches (les immigrés blancs, qu'ils aillent se faire ...), selon ses affidés. http://www.streetpress.com/sujet/74580-plus-forts-que-frigide-barjot-les-indigenes-de-la-republique-denoncent-l-imperialisme-gay

    Sac de noeuds, les croyants ne risquent pas de s'en défaire de sitôt - Sur l'exacte même ligne que le télévangéliste, grand prince bifide à la cantonade se présentant en "réformiste cependant traditionaliste", accentuant les tensions et déchirements internes, on doit pointer l'homosexualité comme anormale ; finalement, c'est on ne peut plus clair.

    - "on ne peut pas normaliser l'homosexualité dans les écoleshttp://www.huffingtonpost.fr/haoues-seniguer/tariq-ramadan-et-lhomosexualite_b_3622915.html
    Déclaration réjouie de Houria Bouteldja d'envoyer en camp de déportation sibérien Israëliens et toute personne sioniste ?
    Un peu de mal à prendre cela pour une plaisanterie... et j'ai peur de ne pas être la seule.

    En octobre 2004, la comparaison culpabilisante avec les pratiques d'institutions d'un état qui n'existent plus, ni les unes, ni l'autre, on lit sa rhétorique jésuite digne d'une Frères Musulmans bon teint, 
    De la cérémonie du dévoilement à Alger (1958) à Ni Putes Ni Soumises : l’instrumentalisation coloniale et néo-coloniale de la cause des femmes".

    Illustrée onze ans plus tard, laissez voilées les musulmanes qu'elles restent à disposition des hommes des lignées cousines de même sol, sang et croyances... A
    utre position piriste* en levrette : Les dévotes pures couvertes pudiquement restent chasse gardée pour consommation de certains seulement, histoire de ne pas mêler les sangs purs ?
    http://4.bp.blogspot.com/-KIv8DLCgj4w/VXGpJpZCKTI/AAAAAAAASEw/XdMQcaFuJPs/s1600/le%2Bpire%2Bdes%2Bgazouillis.jpg
    Après toutes ces délicates et transcendantes annonces, la minute culturelle. L'Annonciation à saute mouton de la Saint-Jean - 25 mars
    M/montage - A gauche Gabriel l'annonceur pyrobate offre le lys
    A droite, L'annoncée en acceptance*, la tourterelle blanche signe de l'esprit saint - Myriam lave les péchés d'Eve
    A partir des  L'annonciation, 1850 Gabriel Dante Rossetti et 1655 Nicolas Poussin
    http://www.amalgamix.net/Collections/2-Angelus/Conference/5-Annonciation.htm
    Allez vous prendrez bien un coup de chouchen pour entendre le prêche de la vision ? Non merci, je préfère l'arak, l'anis déchire plus, et montez donc le son. C'est elle même qui l'appelle de son voeu, c'est donc bien qu'il existe ce fichu racisme (pas tout à fait nouveau à lire le mot slave) ? Royalement ignoré que les blanches (dites) et blancs (dits) peuvent aussi être indigènes,, même si ce n'est pas de son goût... et être très dominés 
    "Demain, la société tout entière devra assumer pleinement le racisme anti-Blanc. Et ce sera toi, ce seront tes enfants qui subiront ça. Celui qui n'aura rien à se reprocher devra quand même assumer toute son histoire depuis 1830. N'importe quel Blanc, le plus antiraciste des antiracistes, le moins paternaliste des paternalistes, le plus sympa des sympas, devra subir comme les autres. (...) ; si vous voulez sauver vos peaux, c'est maintenant. Les Indigènes de la République, c'est un projet pour vous ; cette société que vous aimez tant, sauvez-là… maintenant ! Bientôt il sera trop tard : les Blancs ne pourront plus entrer dans un quartier comme c'est déjà le cas des organisations de gauche. (...)Aujourd'hui, il y a encore des gens comme nous qui vous parlons encore. Mais demain, il n'est pas dit que la génération qui suit acceptera la présence des Blancs. » Houria Bouteldja chez Christine DelphyNouvelles Questions Féministes, vol. 25, no 1, février 2006 
    "Désigner l’oppresseur ("Souchien") et attendre de lui, comme je le disais ce soir-là sur le plateau de « Ce soir (ou jamais !) », qu’il ait conscience de l’étendue de ses privilèges, et des résistances menées contre l’entreprise coloniale". http://rue89.nouvelobs.com/2011/10/08/racisme-anti-blancs-mise-en-cause-houria-bouteldja-repond-225363 
    Racisme, aveu des propres écrits des promotrices en annonciation ! Comprenez donc enfin, le racisme émis par une musulmane, ou un / une noire (seuls opprimés et colonisé et mis en esclavage, les esclavons sont une invention..), serait donc obligatoirement réactionnel ; et par conséquent, tout en deviendrait justifié, dont le crime excusable, du moment que... réactionnel... ! Il reste à souhaiter que celles si douées de double vue (?) à naviguer sans sextant vers le blanc divin -je pense douloureusement à nos grand mères rurales et ouvrières qui croulèrent sous les privilèges, c'est bien connu... Assigner une citoyenne à une lignée patriarcale et s'y soi même enclore, au lieu d'appliquer la même discipline exigée d'autrui à elle-même ne rime que mâle. C'est bien louable d'exiger des autres mais il faut toujours mieux exiger de soi et des nations que l'on chérit...  La punition devrait être collective ? Il est pourtant interdit de punir toute la classe ou serait-ce de l'ordre de la menace ? Toujours pendante leurs demandes de laisser s'installer les signes religieux à l'école publique donc de refus de protéger les enfants, en particulier les petites filles, des impositions de leur impureté à leur ménarche par les parents confits en dévotion ? Ce sont les Témoins et Raël qui vont kiffer déjà qu'ils se sont attaqués à la moquette... http://laredacnomade.over-blog.com/article-rokhaya-diallo-et-ses-indivisibles-qui-divisent-86129697.html

    Dans la même veine des giboulées de mars, les termes continuent à se bousculer dans tous les sens qui resteront dans les annales. Nous voilà tous dans le même sac de linges sales blancs chrétiens ? Et les athées, madame, invisibles ? Discours Houria Bouteldja du 3 mars à Oslo http://www.donotlink.com/e1tc

    Comme on l'a compris par ailleurs, concernant les subsahariennes et subsahariens, il est à savoir que de leur point de vue, cette prêcheuse revendiquerait tout simplement de défendre, elle aussi, des blancs arabes colonisateurs esclavagistes, qui se sont engraissés par la traite arabo-musulmane (après le royaume byzantin et d'autres encore et avec les Ottomans seldjoukites réduisant les Turcs au passage), dont trans saharienne, qui ont castré et détruit des populations du Sud... ? http://www.saphirnews.com/Avec-Tidiane-N-Diaye-le-genocide-de-la-traite-orientale-devoile_a18858.html

    Ce soir ou jamais, 2 juin 2007 - Pourtant, intimé aux Occidentaux, dits Blancs, dits souchiens, d'apprendre l'histoire (des colonisations et de l'esclavagisme) ?
    "c'est le reste de la société occidentale, enfin de ce qu'on appelle, nous, les souchiens — parce qu'il faut bien leur donner un nom —, les Blancs, à qui il faut inculquer l'histoire de l'esclavage, de la colonisation" 
    Ses déclarations de soutenir tout religieux arabo-musulmans, qui lutteraient contre le colonialisme, en premier tout confrère des Frères Musulmans, comme ceux fondateurs du Hamas ou autres groupements terroristes. Le colonialisme arabo musulman justifié par les livres sacrés et le terrorisme par de la résistance à celles de ceux désignés en ennemis dans les premiers - ce qui implique que le peuple juif (indigène d'alors) sans terre -chassé de Judée depuis longtemps, et de tous ses logis, siècle après siècle- n'aurait seul pas le droit de résister ? Ainsi, du Hamas (qui sourdit des Frères Musulmans), peu importe qu'il soit un fameux sectaire et organisation terroriste, 
    "8 mai 2008, interrogée sur la présence de pancartes à l'effigie du fondateur du Hamas, Ahmed Yassine, elle répond : « Le cheikh Yassine est un anticolonialiste qui a lutté contre le colonialisme israélien." https://fr.wikipedia.org/wiki/Houria_Bouteldja
    De naître à Constantine en Algérie) laisse présumer sa possession de certainement des traits de métissages, voulus comme forcés, par les conquérants arabo musulmans avec du Berbère (blanc plutôt autochtone colonisé par les Arabes, asservi et islamisé) avec l'esclave africaine noire (je privilégie, peut-être à tort dans son cas, l'ascendance féminine car l'on sait que les noirs étaient, dans l'ensemble, plutôt castrés par les Ottomans) - Quelle surprise de ce que ne subsiste que le petit bout de la lorgnette, religieuse, sur Chrétiens de communauté blanche qui privilégieraient les mariages mixtes dans un but de conversion !? Toute l'histoire de l'humanité qui n'est que métissage reste au bord de la route... L'endogamie et l'exogamie se jouent à tour de rôle par tous.
    La perspective décoloniale, c'est s'autoriser à se marier avec quelqu'un de sa communauté. Rompre la fascination du mariage avec quelqu'un de la communauté blanche. C'est tout sauf du métissage -une notion que je ne comprends pas d'ailleurs, je ne sais pas ce que c'est. (...) "Nous sommes de vraies musulmanes, nous ne trahissons pas la communauté". Ça, c’est décolonial je trouve." Comme projet politique ou comme projet social, je ne le comprends pas. L’idéologie selon laquelle les couples mixtes, la rencontre entre deux cultures, c’est beau est vraiment pourrie. Si on parle dans l’absolu, il n’y pas de raison de ne pas adhérer à ça. Sauf qu’il y a des rapports de domination entre les cultures. " http://www.vacarme.org/article2738.html
    Prose qui laisse dubitative, de son absolue emphase et empathie avec des djihadistes notoires qui ont perpétré des actes antisémites, crimes qui lui paraîtraient excusables du fait de prétendus "très graves" mauvais traitements à l'école (hypothétique minute de silence en 2001) et d'une campagne médiatique ? Il y a quelques différences entre l'école de Toulouse et celle qu'elle suivit à Constantine...
    "Quel âge avait-il le 11 septembre ? 12 ans. Un enfant en construction. Depuis, comme moi, il a subit l’incroyable campagne mediatico-politique islamophobe qui a suivi les attentats contre les deux tours. Parce que Mohamed Merah, 12 ans, c’était déjà Ben Laden. Et vice et versa. Sûrement, à l’école, on lui a imposé une minute de silence pour les victimes du 11 septembre. Comme moi, l’école (...) Mohamed Merah c’est moi, et moi je suis lui. Nous sommes de la même origine mais surtout de la même condition. Nous sommes des sujets postcoloniaux. Nous sommes des indigènes de la république. Mohamed Merah, c’est moi et ca n’est pas moi." Absolument, Mohamed Merah et moi, 6 avril 2012, Houria Bouteldja
    Que de surenchère pour dire qu'ils sont de la même génération. Par contre, privilégiée fonctionnaire, ce qui n'a rien à voir avec le parcours du toulousain, à lire le témoignage de son frère.
    • MAJ mars 2016 - Précisions de fabrique en mars 2016 - Un titre scalpel dévoilant sans complexe de toute suffisance, "Les blancs, les juifs et nous. Vers une politique de l’amour révolutionnaire" Editions de La Fabrique, Paris mars 2016
    A l'émission CSOJ sur la 3, invitée pour sa promo, l'on apprit que jamais l'on aurait le détail de sa pratique religieuse mais bien toute sa position confirmée de "musulmane fondamentale" (Pas sur qu'Aimé aime son plagiat collé à religion, qui se disait "nègre fondamental"). Je fais coq à l'âne dans le vacarme et sans sacré, je n'ai pas droit aux sacrements et reste couchée. Ce qui m'inspire car voilà j'ai une vision, serait-elle amoureuse d'un blanc ?
    "Bourdieu attribuait à l’amour la vertu de suspendre les rapports de domination." (...) Peu importe, qu’il soit théologique ou pas. Le sacré c’est ce qui nous permet de tenir debout. Pour les musulmans, c’est le Prophète. Mais il y a d’autres formes de sacré." http://www.vacarme.org/article2738.html
    Cependant, l'analyse près des coutures de cet auteur fait douter de ses vertus... peu respectueux en fait et théorie ; non seulement, il serait décolonialement pardonné aux mâles indigènes, tout autant aux blancs mâles ? Finalement, tous des chics types :o) Marie-Victoire Louis, Défense et illustration  http://www.marievictoirelouis.net/document.php?id=600

    Quel que soit le contexte d'énonciation, référer des êtres humains à leur couleur de peau ou à leur religion pose problème de fond. D'ailleurs où est la limite du blanc, quel degré de mélanine, à mesurer par prise de peau, droit du sol, droit du sang ? Commencer l'histoire du racisme de l'esclavage aux voyages hollandais et portugais, dit "blancs" fait adhérence.
    "les définitions qui sont proposées quand elle parle des indigènes, des femmes indigènes et des blancs. Il est important par honnêteté intellectuelle de parler de cette identité blanche. On ne parle des individus blancs, on parle d'un système qu'on peut dater à la période de l'entrée de l'Occident dans les Amériques qui a amené à la colonisation du continent américain puis africain.Maboula Soumahoro, membre de la Marche des femmes pour la dignité, association très proche du PIR" cf. "La blanchité est une forteresse, tout blanc est bâtisseur de cette forteresse"  http://www.marianne.net/indigenes-republique-thomas-guenole-demontre-racisme-misogynie-homophobie-houria-bouteldja-100241272 
    Toute assignation à la "blanchité", y associant le champ lexical guerrier viriliste, comme si les armes manquaient quelque part sur terre et que seul "le blanc" fasse fors de défense, à laquelle y procédé devrait être excusée au motif que "blanc" serait catégorie d'étiquetage historique ?

    On sait aussi que les blanches violées souffrant de "blanchité" arrêtent de couvrir les hommes de leur groupe d'origine, du moment que la loi les protègent de tous virilismes féminicides. Cela prouve simplement que les femmes grandissent élevées à être compassionnelles envers leurs propres hommes, rien de plus. Cela en fait ne prouve que peu, si ce n'est que le système patriarcal reste des plus vivaces chez les afro-américaines ou en Afrique du nord ? Jouer du patriarcat hiérarchisé, en sous secteur, histoire de se servir de la domination pour minimiser et excuser les crimes en second, et légitimer le silence sacrificiel des agnelles de dédouaner ses agresseurs intérieurs ? La première émancipation ne commence-t-elle pas dans et contre la famille abusive ?
    "Le Blanc, conquérant et sûr de lui et l'autre, l'indigène, dominé et aux abois. (...) La castration virile, conséquence du racisme, est une humiliation que les hommes nous font payer le prix fort.(...) les hommes doivent apprendre à nous respecter et comprendre notre sacrifice comme nous comprenons la nécessité de les protéger"
    C'est bien sans compter les effectives castrations systématiques, ou eunuchisme, de la traite orientale, dite aussi arabo musulmane, principalement agi par l'Empire turc Ottoman sur l'Afrique du Nord. 
    Eunuque gardien de gynécée musulman à Tunis 1931
    Voir androcides de castration

    http://susaufeminicides.blogspot.fr/p/androcides.html
    Cependant, les Turcs qui s'ébattaient en mer méditerranée, colonisant le Maghreb, n'allèrent pas aussi loiin au Sud que les Arabes. Et, par les marchands arabes sur le reste de l'Afrique jusqu'à la côte indienne du Mozambique, où le metical devenue monnaie nationale moderne (pesée d'or du sahara pour payer les esclaves noirs subsahariens, voir le plus riche baron https://fr.wikipedia.org/wiki/Kanga_Moussa
    "...16th century ruler Mussa Bin Bique. (...) The Europeans have mistakenly misnamed other regions and cities including Manila and Gibraltar. Gibraltar was named after its Arab name Jabal Tariq or Mountain of Tariq. https://en.wikipedia.org/wiki/Mussa_Bin_Bique 
    Comment fonctionnent les catégories historiques révolutionnaires quand le colonialisme racial de tribus noires a également dévasté le continent africain ? Il faut se rappeler aussi que toutes les croyances existent sur le continent africain, certaines que l'on pourrait nommer albaphiles*, d'autres albaphobes*, comme par exemple concernant l'albinisme, dit race. Ou bien, le racisme "anti jaune" contre les Khoïsans (vus en bêtes de somme) qui reste de même bien connu au moment de la colonisation de leur territoire par les bantus zulus descendus du centre forestier à peu près aux mêmes époques que les Pays-bas. 

    A tous, leur passion affichée anti-sioniste, anti-capitaliste, anti-laïque et anti républicaine ne fait aucun doute de la part des présidentes d'associations invitées pour une énième fois en plateau de service public, par ailleurs salariées de l'Etat laïque. L'on peut donc se demander où est leur préjudice de racisme d'Etat, quelle loi raciste pourrait être imputée à Marianne ? La seule citée en prétendue loi raciste, 2004 contre la burqa, prouve le double discours de prétendre que le voile sectaire serait étendard de race ? Une religion n'est pas collée à une ethnie ou une autre, appelée race ou peuple, mais bien de toutes nationalités.
    31 octobre 2015 - Ci-dessus - A dr., propagande pour la rabia FM de Morsi, secte terroriste interdite en Egypte
    Ci-dessous - A gauche de la banderole, rabia à côté de BDS (
    boycott désinvestissement et sanctions), issu de l'appel 2004 par Omar Barghouti à partir du Qatar https://fr.wikipedia.org/wiki/Boycott,_d%C3%A9sinvestissement_et_sanctions
    Rabia à gauche, ci- dessous http://www.ikhwan.whoswho/blog/archives/9247
    Dont argué de racisme d'état, récusant donc leur citoyenneté et leur employeur ? Le racisme d'état de vague meurtrière en Zimbabwe serait donc excusable contre tous ses fermiers blancs, la loi du talion redeviendrait règle révolutionnaire ?

    Des fonctionnaires organisent des marches exclusives, où manquent de fait toutes les déportées, athées, juives, et laïques, puisque y sont conviés de noirs jiljabes égyptiens portant Morsi et sa rabia, signalisation religieuse sectaire des Frères musulmans, interdits formellement pour terrorisme en Egypte, et célèbres pour leur antisémitisme partout, y compris en Palestine ? Il est vrai que la marche exclusive de toutes était bénie par le prêcheur suisse qui très clairement à défendu son grand père AlBanna fondateur de cette secte, bien entendu révolutionnaire...  http://www.slate.fr/story/33757/freres-musulmans-egypte-djihad-islamistes

    Qu'en dit leur employeur -l'Etat-, notamment celle de l'Institut du Monde Arabe (de notoriété publique qu'y travaillant en 2008) ?

    Commencé cet encart par l'"impérialisme homosexuel", qui serait donc encore une ruse de blancs de rapport castrateur. Il reste tout de même à répéter que factuellement la castration des blancs (slaves) et des noirs (africains) par les blancs arabes non blancs reste la plus répandue -androcides blancs à Verdun sur la route de livraison aux Ottomans pour ce qui est des Slaves païens et divers Chrétiens ; par contre, Constantinople abrita et d'autres villes, les noirs très majoritairement- Impossible de couper court à ce thème car leurs couettes a l'air d'être une préoccupation majeure. Celles-ci revenant encore sur la table dans le rapport à l'homosexualité.

    A sa rescousse, accourra vivement un fondateur porte voix du strass (encore une fois dans le parage -la fois dernière, les filles étaient montées au créneau, voir plus haut dans le panier-, qui fait métier de domination sexuelle contre rétribution avec son pote maîtresse Nikita, et qui veulent donc libérer la prostitution féminine sans frontières mais dont l'amour ne suspend pas les rapports de domination -eux aussi parfois mortels-... oui, difficile à suivre), qui ne serait donc nullement coupable de discrimination.
    "Il faut arrêter de se raconter des histoires. Les Blancs, lorsqu’ils se réjouissent du coming out du mâle indigène, c’est à la fois par homophobie et par racisme. Comme chacun sait, « la tarlouze » n’est pas tout à fait « un homme », ainsi, l’Arabe qui perd sa puissance virile n’est plus un homme. Et ça c’est bien. C’est même vachement bien. Et puis, c’est tellement rassurant." 
    Virilité et virilisme - L'homosexuel ne perd pas sa virilité de bander pour un homme et toute adulte le sait - Qui pourrait croit encore de telles balivernes de perte de virilité et féminisation de l'homosexualité, si ce ne sont des curés, imams et mollahs, et des pasteurs fondamentalistes (la désaffection pour les sacerdoces chrétiens est notable) -d'ailleurs, l'ont-ils jamais vraiment cru- Le supposer, là reste le subreptice mépris religieux envers l'homosexualité masculine qui transparaît à bas régime : dans toutes les contrées, y compris arabes (voire les poèmes citant le piquage, amusement viril s'il en est), les homosexuels parfois restent même au haut du panier de la virilité, voire du virilisme... Voilà donc la cause est entendue, une fois pour toutes et tous.

    Quand la révolutionnite religieuse toute d'amour pétrie fout les jetons. Tout en phase et rythme avec la conclusion mystique de philia révolutionnaire à bon comptoir de macération pour la coupable. Qu'est-ce qui fait exulter une dévote ? L'héroïsation de dictateurs sanguinaires, de juste punition les pères fouettard ? L'érotisation d'un autre qui soutient en sharia la négation de l'homosexualité des tribunaux islamiques iraniens de  montrer (il suffit de prendre du poison hormonal et le mollahisme fait grâce des soupçons -disparaissant comme par miracle- d'homosexualité tombée sous le bistouri, sinon pendue -favorisant le transinisme tout inspirés par les queeristes leurs cousins américains- ? La santé déclinante des lesbiennes iraniennes importent peu donc... On peut douter à juste raison que les auteurs confisqués par la ci-devant, Gramsci et Genêt, ou Sartre (non lu, c'est manifeste) l'aient suivi en quoi que ce soit, l'ayant plus que précédée... 
     "« Ce que j’aime chez Genet, précise-t-elle, c’est qu’il s’en fout d’Hitler. » - « Je ne suis pas innocente. Je vis en France. Je vis en Occident. Je suis blanche. Rien ne peut m’absoudre. » « “Il n’y a pas d’homosexuels en Iran.” C’est Ahmadinejad qui parle. Cette réplique m’a percé le cerveau. Je l’encadre et je l’admire. (…) Ahmadinejad, mon héros. (…) Le « potentiel égalitaire » du « cri Allahou akbar !  » tient à ce qu’il « remet les hommes, tous les hommes, à leur place, sans hiérarchie aucune. Une seule entité est autorisée à dominer : Dieu »." citée dans p. 26, Serge Halimi, « Ahmadinejad, mon héros », Le Monde diplomatique, Idées, Août 2016 https://www.monde-diplomatique.fr/2016/08/HALIMI/56087
     On ne peut quitter, sans pincée de lente au logis d'antisémitisme dévot, plus que latent puisque d'incitation ouverte à la haine et à l'assassinat :
    « Abattre un Israélien, c’est faire d’une pierre deux coups, supprimer en même temps un oppresseur et un opprimé : restent un homme mort et un homme libre. » Se résoudre à la défaite ou à la mort de l’oppresseur, fût-il Juif. (...) Le philosémitisme n’est-il pas le dernier refuge de l’humanisme blanc ?" (...) "Le monstre fasciste né des entrailles de la modernité occidentale. D’où ma question : qu’offrir aux Blancs en échange de leur déclin et des guerres qu’il annonce ?"  citée par http://eructeuse.unblog.fr/2016/03/19/les-mots-dune-guerre-civile/
    Pas de cadeaux, surtout pas. Pas de régime de faveur, dont on risque de trépasser. Etre défaite pas grave, du moment que l'on reste en vie, libres... L'on voit toutes les marques préexistantes du fascisme mijotant chez tous les empires de tous les continents et que la fixation obsessionnelle sur l'Occident parait ignorante de l'histoire mondiale, les athées facétieux ont payé cher l'irrévérence religieuse chez Charlie Hebdo contre l'empire de l'islam, dont toute reproduction idolâtre est interdite par des curés ! 

    Actualités juin 2017 - "La musulmane fondamentale" à l'écoute des autres musulmanes, sans mépris et avec tant d'ouverture d'esprit et de respect... Il est vrai que l'habitude prise de traiter en intersection, les indociles infidèles aux fondamentaux religieux de collabeurs, nègresse de case, bounty, etc. La mixité étant une tare blanche, bien évidemment, nos enfants métis apprécieront.

    • Eléphants blancs chez Lalique
    Révisionnisme toujours négationniste - Réécrire mensongèrement l'histoire ! Détouret (petit détour) par une appréciation subtile, nuancée et cultivée de l'antisémitisme, et du proxénétisme par l'association siamoise (Indivisibles, Parti des Indigènes de la république, même combat), pavé, cliché, y'en a marre.
      "L'antisémitisme nazi a une particularité, il ne sert jamais à  justifier une domination ou l'exploitation d'autres peuples. Il ne prétend pas non plus "apporter" quelque chose (le savoir, la religion) à un groupe dépourvu de ces atouts. L'idéologie nazie, si elle a prêté aux Juifs les caractères négatifs que l'Eglise leur avait déjà associés (fourbes, assoiffés par l'argent, etc…. ), ne leur a jamais attribué de caractéristiques inférieures, au point de les dire rusés, voire plus intelligents que la moyenne – à l'inverse des Tziganes, des homosexuels et des personnes handicapées, eux aussi déportés, mais perçus comme des populations nuisibles ou malsaines."  (..)"
      cf. 3ème extrait, Racisme, mode d'emploi, Larousse, traduction d'Alcaïd en anglais "Nazi antisemitism is peculiar in that it never tries to legitimize the domination or the exploitation of other people. Nazi antisemitism does not intend to impose something allegedly new (knowledge or religion) on so-called inferior communities. The Nazi ideology has never belittled the Jews, although it did suggest that the Jews were deceitful or greedy- just like the Church once asserted. Conversely, the Nazis mainly portrayed the Jews as incredibly more intelligent than the average person- whereas the Gypsys, even the disabled people that were also deported, were touted as evil and despicable communities » extrait d'un florilège citatif de Rokhaya Diallo https://storify.com/bahuthogaya/non-mais-diallo-quoi
      AS - Cela ne vous dérange pas qu'un homme loue le corps d'une femme,
      RDo - Non, elle loue sa force de travail !" Extrait de conversation, Rokhaya Diallo (Indivisibles) à g., Morgane Merteuil (Strass) à dr. et vignette copie d'écran ci-dessus http://www.france2.fr/emissions/un-soir-a-la-tour-eiffel/diffusions/25-02-2015_305429
    -bras vulvaires :), vous m'en direz tant ?! Tout de même gonflée comme comparaison, un peu surfaite, peut-être... ? le travail salarié serait louer ses bras, sa force de travail (savent pas que le louage étant interdit depuis les lois de 1848 contre, en droit pénal le prêt illicite de main d'oeuvre et le délit de marchandage ?) Ont du sécher les cours sur La Commune, Louise Michel 

    N. B. - L'antisémitisme (national socialiste ou pas) reste un type de racisme, est-il besoin de le dire -qui se décline en xénophobies variables-, qui depuis déjà un siècle dégrade les juifs. Le terme est attaché à la catégorie des langues, ce choix a-t-il été suffisamment judicieux ?

    En manège de la xénophobie, il n'y a pas de réelle hiérarchie, juste des emboîtements. Les paysans, ou païens, sont communément la cible de xénophobie ainsi que les nomades, ou de la part des nomades, les sédentaires. Et chaque nationalité a sa tête de turque, sa bulgare, ou sa portugaise...
    - Ainsi, étant dirigé exclusivement contre les juifs, comme dit par le qualificatif, pourquoi cette personne s'étonne-t-elle de ce que l'antisémitisme national socialiste ne leur ait pas servi à justifier la domination et l'exploitation d'un autre peuple sémite. D'autant que globalement les autres sémites étaient leurs alliés. Voilà donc bien une phrase qui diminue la capacité destructrice nazie ou je me leurre, faisant peu de cas de millions de morts, des survivants et leurs séquelles ?

    - Le savoir et la religion des atouts dont des groupes seraient dépourvus, ceux non "assoiffés par" la connaissance peut être... ? L'on peut parfois douter de ce que la religion soit toujours un atout, au contraire de ce qu'implicitement soutenu par notre vip.

    - Les caractéristiques supérieures attribuées (complétées par de beaucoup moins louantes) conduisant à exterminer, ce ne semble pas relever du détail réellement positif...

    - Occultation délibérée ? Pourquoi oublier si généreusement parmi les populations perçues par l'aryanisme hitlérien de caractéristiques négatives "nuisibles ou malsaines" manque les vingt-huit millions de blancs Slaves assassinés ?

    Amphigourisme empli de négationnisme révisionniste mais sans le bon français de Roger Garaudy qu'il faut à ce dernier concéder ainsi qu'à Céline. 
    1°) Racisme, mode d'emploi, Larousse, coll. « Philosopher », mars 2011
    Editée sans plus de cérémonie et sans que personne ne retire les coquilles des textes ? - 2°) Un troussage de domestique, Syllepse, septembre 2011 - 3°) À nous la France !, Michel Lafon, avril 2012 - 4°) La France une et multiculturelle, Fayard, avril 2012 - 5°) Comment parler de racisme aux enfants, Le Baron Perché, mai 2013 - 6°) Moi, raciste ? Jamais ! Scènes de racisme ordinaire, Flammarion, mars 2015, Pari(S) d'amies, Delcourt, avril 2015 - Syllepse étant la maison d'édition de Christine Delphy, qui légitime dans de nombreuses interventions la haine des Israëliens (dont des juifs, des chrétiens, des athées, des arabes -23 %-) et l'amour de prédicateurs comme Tramadan, lignée al Bannah (relations proches d'al Husseini) qui ont monté les Frères musulmans, fondamentalistes interdits même en Egypte leur lieu d'origine ? 

    Tout le curriculum vitae de mille et un articles nous a donc appris que jusqu'à seize ans, parfaitement heureuse avec son frère à Paris avec ses deux parents travaillant, tous deux sans même conscience de leur couleur de peau -remarquable réussite de l'école et de la mentalité générale, dont je peux également attester dans ma vie privée parisienne- Soudainement, fût-elle ravie par de savants manipulateurs recruteurs en Seine plus haute ? http://fr.wikipedia.org/wiki/Rokhaya_Diallo

    Une histoire diurétique - Du coup, vais-je risquer de reprendre des pissenlits, frissonnant dans les champs, malgré mon goût de la salade aux oeufs durs qui est une pure merveille de mon enfantce de montagne. Comment tous les correcteurs et superviseurs d'édition n'ont-ils pas lu et craint de s'accouder au comptoir ? Il est vrai que l'esprit maison souffle dans son premier ouvrage pour enfants, lexicologie reprise affleurant dans une définition sérieuse de l'antisémitisme, qui donne dans le suspens sans ironie, il serait donc raisonnable de haïr les Juifs ?
     "Personne qui hait les Juifs plus qu’il n’est raisonnable.Pierre Larousse, 
    Grammaire élémentaire lexicologique : partie de l'élève (p. 30 et 33)
    Sur orbite - Y avait-il une école anthroposophe Rudolph Steiner à La Courneuve, ou est-ce une hypersensibilité au prosélytisme sectaire qui fit pencher la balance des hémisphères? http://ns4005993.ip-192-99-13.net/anthrop1.htm#11



    Ah les grands témoins, de Lang à Huston. http://steiner-waldorf.org/temoignages/index.html

    Pour tout de même rester sur la seule porte-voix bien connue de tous, adoubée par Forbes après un stage brieffing, choisie certainement par les idéologues pour ses origines et sa carnation -et non pas pour sa classe moyenne-, nous allons tenter de comprendre ce qui est exprimé dans ces extraits et par ce qui y est choquant d'emblée. Savent-ils à Washington qu'elle est parisienne et qu'à Paris, il n'y a pas d'ethnies, c'est donc son ethnocentrisme que le State Department lui a inculqué sous couvert de prétendre respecter les ethnies ? Si tel était le cas, quelle remarquable manipulation et quelle bonne élève... :
    "Sélectionnée par le Département d’État Américain en 2010, elle participe à « l’international Visitor Leadership Program » et visite les États Unis autour du thème « managing ethnic diversity in the US »" http://www.rokhayadiallo.com/about/
    Citation 3 - Est-il délibérément mentionné des nationalités puis soudainement une religion ? Histoire de "patouche" (pathos en prononciation lusophone), enfermer tous les membres d'une ethnie dans une croyance, afin qu'elles n'en puissent plus sortir, comme si sa religion suprême devait être le drapeau à tout prix...
     "...Celles d’origine portugaise, chinoise ou de confession juive – ou même les Auvergnats dont l’organisation sociale, économique ou culturelle souvent marquée par l’appartenance communautaire est très visible dans la sphère publique – sont, elles, épargnées de toute critique." Rokhaya Diallo, "Racisme mode d'emploi", Larousse 2011 - et autres extraits https://storify.com/bahuthogaya/non-mais-diallo-quoi 
    - Il est vrai que ne se disant souffrir que de "racisme bienveillant", selon ces propres termes, l'auteure de ces lignes perçoit-elle peut-être que les "sous-hommes" juifs et slaves dans la pyramide couronnée par l'aryanité supérieure ne sont pas à cette mesure et n'ont eu le privilège d'aucun racisme bienveillant, malgré leur absence patente de "racines hexagonales"... http://rue89.nouvelobs.com/2011/03/12/rokhaya-diallo-je-fais-lobjet-dun-racisme-bienveillant-194615
    http://www.regardsetviedauvergne.fr/2013/03/le-bougnat-charbonnier.html



    Charbonniers épargnés par les quolibets mais par le gobelet ? A la décharge de la Parisienne "dégoûtée" par la petite province de La Courneuve ; les Parigottes de langue d'oïl connaissent mal les régions de langue d'oïl, la vie des paysans français... Privilèges des mauvais traitements des nourrices (limousines et morvandelles, nourrices de place obligées d'abandonner leurs nouveaux nés souvent à la trempée dont les nourrissons mourraient), des petites bonnes (auvergnates de Lyon) ou des bougnats et leur métier charbonneux que les canons aidaient à passer. Nos ancêtres se sont toutes payées du bon temps... sans parler des blagues sur l'échine auvergnate, ces grippe-sous... péquenots durs à la peine et âpres au gain qui comptent tout, les bouts de chandelles, les miettes sur la table... Auvergnats montés à Paris pour échapper à la misère des campagnes et montagnes... dans lesquelles c'est faire assaut de politesse d'en décrocher une pour demander d'où l'on vient en montrant son intérêt à l'étranger de la vallée d'à côté.
    http://www.liberation.fr/societe/2009/03/17/humour-noir_546579
    En recherche de l'auteur
    Cette dernière affirme n'avoir pas l'ombre d'une affinité avec le petit père tramadan bavant sur Charlie Hebdo en 2011 mais a fâcheusement tendance à emboîter le pas de ses commérages, et remit le couvert en 2015 que les attentats terroristes et ses morts allaient remplir leurs caisses... Profanés avant d'être enterrés bien sûr, vous pensez, on s'en doutait de sales athées, cela n'a pas de morale (pas l'atout de la religion)- nous parlons là de l'exécution terroriste de ses journalistes, dont une chroniqueuse (juive) -on se rappelle que les frérots épargnaient les femmes mais pas les juives athées manifestement. Ce qui est tout de même un drôle de commentaire à peine le sang séché ? Et puis bien sur, la France et ses affreuses conditions sociales ont créé les tueurs et vous avez rêvé, ils ne sont pas passés par des camps d'entrainement religieux et n'ont pas brandi un slogan religieux, tout cela c'est pipeau colonialiste ? Les massacres urbains rendent fort tristes, jusqu'à pleurer. Cette journaliste a laissé d'autres témoignages d'une conception curieuse de la loi et, en particulier, concernant les crimes de viols féminicides (collectifs), que vous découvrirez dans cette collection de citations dures à avaler, elles aussi. https://storify.com/bahuthogaya/non-mais-diallo-quoi 

    La pornocratie râpe l'oreille grâce à la liberté d'expression des convictions portée par l'athéisme depuis des siècles. Grand bien lui fesse de s'exiler chez les plooks. Puisque R Diallo n'en veut pas, on va pouvoir fiancer les deux, le chantre T ramadan et le griot Baboo, islamistes unis en caries, puisqu'ils sont d'accord à prétendre que les morts de Charlie Hebdo auraient cherché le plombage ? Alors qu'est-ce que vous en dites, je ferais une bonne rappeuse non ? Vous voyez j'écris hardiment des mots en italique... Sauf que je n'aime pas leur tambouille, je n'aime que les plats ciselés, élégants et gracieux, ronds et moelleux. http://www.donotlink.com/ekrm

    Souschen à votre santé - Mais bien sur, bon sang de Brest, ce sont les Hara Kiri et Charlie Souchien, et autres Guignols de l'info, qui auraient attisé la haine, et pas du tout les gentils prédicateurs sectaires bédouins frustrés par l'élargissement du désert et dopés aux polymères ? Et souchiens comme moins souchiennes, chutney donc, il ne faut pas attiser la susceptibilité des limandes. Sikhs. Triste en effet que des enfants qui sont allés régulièrement à l'école, en colo, habitant de jolis quartiers de Paris, bénéficié de suivi de personnes dévouées à l'enfance se retourne comme des scorpions contre tous ceux qui se sont pliés en quatre pour eux. 

    Comment faire passer un hommage au passé du Levant (tout ce qui n'est pas au Couchant) en prétendue racisme ? Toute plaisanterie proscrite de demander à retrouver gastronomie, raffinement, finesse et humour orientaux historiques deviendrait lèse majesté, depuis que Diallo (bonne petite soldate non orientale piaille au racisme) et relaie l'obtus Conseil Consultatif Islam en France (constitué comme on le sait non pas de démocrates mais bien d'une frange fondamentaliste) : Il bouge le petit doigt, la voilà accourant au soutien. Tout est bon pour semer la zizanie et faire parler de soi et religion... Comme si tout l'Orient et l'Afrique n'étaient peuplées que de musulmans, comme si tout musulman était fondamentaliste ? 
    "Le CCIF attend de sérieuses explications du magazine ainsi que des excuses formulées à l’endroit de tous les citoyen-ne-s visé-e-s par cette publication."
    La messe est rapidement dite par Marwan Muhammad, porte-parole de l'association du Comité contre l'Islamophobie en France, qui rapidement passe d'interdits en Orient à la religion musulmane, c'est donc sa stigmatisation qui est odieuse... On voit d'ailleurs que les millions d'alévis (type d'islam sans interdiction) comptent pour du beurre ?
    "Cette façon de se moquer de l’islamité des personnages, du fait qu’en vérité ce sont des musulmans, c’est ce qui choque." Sauf que Marwan Muhammad ré-invente l'interprétation de la planche : ce n'est pas l'islamité des personnages qui est moquée mais l'instrumentalisation de l'islamité, sa vision rigoriste et illégitime aux yeux des piliers de l'islam. Finalement, on en arrive à comprendre que selon le CCIF, se moquer de l’islamisme, c’est en vérité se moquer des musulmans. Sachant qu'ici la moquerie s'avère être une critique, Marwan Muhammad en arriverait-il à affirmer que critiquer l'islamisme, c'est critiquer l'islam ?" 

    "Islamophobie" chez Science & Vie Junior : quand le CCIF amalgame "islam" et "islamisme"

    • Anthropologues ou ethnologues - Aucuns postes dans ces facultés, et en liste de qualification universitaire, environ un poste par an sur tout le territoire national. Notre matière est donc fantasmée et phantasmée, tant et plus car non enseignée !

    Comme vous le savez toutes et tous, je parfais au gré de l'actualité et me dois d'insérer le flot (stream), surtout celui qui touche ma spécialité. D'autant que, qui lut ou comprit Claude Levi-Strauss (rien de basique), l'ethnologie contemporaine ou Robert Jaulin -l'unité qu'il avait créée à Paris VII a été supprimée, celle-ci n'a donc pu y suivre de cours- et son -bien dévoyé concept central d'ethnocentrisme (par le SD vu plus haut ?) alors que sommés et convoqués tous deux ou plutôt enchaînés à des idéologies identitaires, dont je doute qu'ils aient approuvé la salissure de leur propos respectueux de toutes populations. Sont-ils étudiés sur le fond en relations internationales (commerciales), l'on a bien peur que non. La rigueur scientifique et l'exactitude en tout cas ne sont pas au rendez-vous :

    Ethnocentrisme donc à géométrie variable et propagation d'ouï dire : Le chiffre faussement argué de soixante millions, afin de susciter la culpabilité des unes et de réveiller l'indignation des Africains modernes, explose le plafond, afin de racialiser le débat et qu'Eric Fassin puisse également traiter à répétition l'Etat de racialiste, de racialisant, ou à mot voilé ou pas d'état raciste ?

    Hormis que sans même travailler dans le commerce, il serait utile de faire fonctionner son intelligence de suite voir que la faillite triangulaire n'aurait pas attendu six mois et qu'il est douteux qu'une seconde traversée ait été commandée par les armateurs. L'on serait intéressé à savoir sur quelles connaissances et raisonnement s'appuierait-elle pour nous décrire avec autant de véhémence, on l'espère, la partie intégrante de la traite orientale, dont arabo-musulmane, des Saqāliba (سقالبة, sg. Siqlabi), terme arabe emprunté au byzantin. Lire les Slaves !
    "Le chroniqueur persan Ibn al-Faqih écrit qu'il y a deux types de saqāliba : ceux qui ont la peau sombre et les cheveux noirs qui vivaient par-delà les mers et ceux à la peau claire qui vivaient plus loin sur la même terre. Il était typique dans le monde arabe de n'avoir qu'une très vague idée des différences ethniques au sein des Slaves." http://fr.wikipedia.org/wiki/Saq%C4%81liba
    Serguey Ivanoff, Marchandage d'un slave occidental, 1909 (m/traduc' de "Торг в стране восточных славян")
    http://smallbay.ru/artrussia/ivanov_sergey.html
    Malheureusement et bien qu'érigée en experte de l'esclavage par Paris Match & al., selon curriculum vitae publié, ses sources flottantes montrent d'autant sa discrimination manifeste envers des populations déportées (Slaves, Irlandais... ) racialement dans le cadre de l'esclavagisme. Comme indiqué dans l'échange de ses gazouillis, la proportion rapportée aux déportations en général qui feraient grimper la traite orientale à 120 millions... ? Le musée de Selma invoqué n'étant nullement attesté en la matière puisqu'il s'agit des droits civiques aux EUA (histoire des afro-américains) - A savoir, le Musée de Liverpool dédié à cette matière ou celui de Louisiane recensant
    "13 millions de déportés pour 11 millions arrivés, soit 2 millions de morts." http://www.whitneyplantation.com/the-atlantic-slave-trade.html
    Confirmation du Musée de Nantes portant les mêmes chiffres concernant les trois traites négrières du commerce triangulaire. http://memorial.nantes.fr/esclavage-et-lutte-pour-la-liberte/l’esclavage-et-les-traites-negrieres/


    Extrait d'ouvrage https://storify.com/bahuthogaya/non-mais-diallo-quoi à comparer à droite à gazouillis vantard, lunch & champagnes à Washington D. C. Ambassade de France



     « In fact, if you are a French woman of « barbaric » descents who wishes to hit the headlines, there is nothing to it. The only thing you have to do is write an autobiography describing how oppressed you were by your (preferably muslim) family, who forced you to get married at six and a half, after they compelled you to wear the veil and skillfully proceeded to your genital mutilation. » ... « You might also want to delineate how you eventually climbed up the social ladder and became a socialite who does not have any qualm when it comes to drinking fancy champagne. You live with your blond partner who does not beat you up, and who changes the diapers of your beloved son Enzo. This will make your book a bestseller without fail. »Traduction par Alcaïd des encarts rouges de p. 175, Rokhaya Diallo, Racisme, mode d'emploi, Larousse
    Chouchoute de la Licra, de plus, la coupe est pleine... Manifestement personne n'a lu ses écrits ?  http://www.licra.org/fr/universit%C3%A9s-licra-d%C3%A9couvrez-tous-nos-intervenants

    Champagne à gogo - Qui sont les gogos ? Malgré la gravité de ses propos concernant, notamment les femmes excisés roulées dans la boue pour leur statut social opportuniste qui serait d'avoir condamné les tortures féminicides subies, ladite auteure n'hésite pas à pactiser au son des bulles avec l'Ambassade de France (l'abject colonisateur) déroule le tapis rouge devant ses escarpins de représentante parisienne (jusqu'à seize ans, elle nous narre qu'en effet, elle vécut heureuse à Paris) ; serait-ce du fait de la protection delphyste ? Pas de surprise près la presse à sensations mais comment comprendre un tel soutien et l'accepter de la part de nos services diplomatiques ?

    RKo se révèle également en soutien strasseux, de libre choix de soumission encor ?

    Toute entière plongée dans les brisées de l'amicale association  professant de croire que taxer les proxéneurs, comme en Suède, serait une atteinte à leur liberté phallocrate... Les refrains de l'hygiénisme et des bons sentiments paternalistes et maternalistes culminant à la Tour Eiffel le 25 février 2015 en trio journalistique avec Morgane Merteuil et Aymeric Caron -c'est bien normal, vu la hauteur de l'édifils-

    en a) le libre choix de faire ce que l'on veut de son corps, pompé le slogan pour la contraception et l'IVG (dérapage contrôlé), du corps dont on fait ce qu'on veut, y compris des  papilles hot

    en b) la thèse du travail avec son sexe toujours aux taquets, comparée donc la force de travail du salarié ("mineur, ouvrier de l'amiante", dont l'employeur se sert du corps...) avec la force du cul, autant dire qu'allant dans le sens du tout-service Bolkenstein, fallait le dire qu'elle en pinçait pour ce beau gosse.

    en c) amender le proxéneur mettrait en danger de clandestinité les prostituées et de ne plus aller à la pharmacie, de perdre la CMU, la sécu ? Pourtant, rien de tel dans le projet de loi, hormis la suppression du délit de racolage. 



    Son verdict tout strassé - La saumure et ses proxéneurs au pouvoir : L'Etat doit contrôler tout cela et donner des droits sociaux (pourtant aucuns droits sociaux ne sont retirés à une prostituée). A remarquer, l'évocation en douceur des claques associatifs néo-zélandais, le paradis de lotoproxo. http://femmes.orange.fr/societe/videos/rokhaya-diallo-contre-la-penalisation-des-clients-de-prostituees-VID0000001wKzx.html
    • Tentative de création d'un Concordat à la mode du Rhin élargi ? Autres pétitions projetées en eaux grises de toujours les mêmes écritoires
    Leurs pétitions -moyens de comm' et recrutement de militantes hors gauche et antirépublicaines - L'Etat français conchié.

    Sur l'un des sites delphyques, on peut prendre connaissance d'une pétition de vingt signataires contre Charlie Hebdo, après avoir été à deux doigts d'être cramés d'avoir soutenu leurs collègues caricaturistes danois. Pourfendant soudain toutes les pratiques satiriques anticléricales bien connues évoquées dans le précédent billet de La reine des pommes. Eloquences et soutien du voilisme en génral, comme dans les Universités, ou du foulardisme dans les jardins d'enfants et bien évidemment vent debout contre Babyloup, crèche forcée de déménager de commune devant les intimidations (dont on se doute qu'elles sont alimentées par les boute en train révélées en ce billet), malgré sa bonne Cassation en juin 2014

    video

    - Nonnes, rabbins, derviches tourneurs, appelés à bosser en l'état pour l'Etat ?http://www.donotlink.com/dw5j 
    - La protection des enfants des signes religieux, c'est du gâteau - http://www.donotlink.com/dw5l
    - La cerise dessus (sans plus de commentaire :) http://www.donotlink.com/dw5z
    - "(...) pourquoi elles s'accrochent à ce bout de tissu" ces Belges ? http://www.donotlink.com/dw5s
    - Lynchage systématique des féministes qui n'émargent pas au collectif de soutien inconditionnel du voilement abrahamique spirituel d'impureté revendicatif - http://www.donotlink.com/dw5u



    Nouvelle éruption d'acné contre la loi 2004 en 2015... suivant au pied de la lettre Charles Taylor ?http://www.globenet.org/aitec/chantiers/sp/theorie/liberauxcommunautariens.htm

    Que des anticolonialistes emploient les mêmes procédés, paternalistes, condescendants et orientalistes, de louer les accoutrement religieux distinctifs afin de donner le temps au temps aux opprimées qu'elles aient une révélation et d'un coup d'un seul, alors qu'on leur tient la tête sous l'eau, brisent leurs chaînes ; non seulement, c'est de l'enfantillage mais aussi de la trahison contre les musulmans non pratiquants et les musulmanes discrètes ! Les Inrocks travaillent du chapeau ? De gauche ? Deux gauches, mais d'où donc voient-ils deux gauches, celle de droite n'a rien de gauche... C'est aberrant, rien à voir avec la gauche- rien ! lire ses écrits avant de faire croire qu'elle serait de gauche... elle a tout à fait le droit d'être droitière ou prêcheuse d'autre chose mais que ce soit clair une fois pour toutes ! http://blogs.lesinrocks.com/kaganski/2015/02/26/apres-charlie-quelles-gauches/
    • De l'abandon en rase campagne. Abandon des musulmanes et des athées
    En premier, dont le sort n'importe à personne - En tout cas, il est fait peu de cas des avis des premières subissant quotidiennement des intimidations et pressions, persécutions en droite ligne entraînées par les positions de cette mouvance. Notamment celles de femmes d'Aubervilliers qui tentent de résister aux impositions religieuses mais se désolent pour elles mêmes comme pour les autres de voir les exemples de fillettes voilées pour cause religieuse, alors qu'aucune prescription religieuse ne l'exige. Des députés et des journalistes osent nier leur parole ! http://reformesfeministes.blogspot.fr/2015/03/edwy-plenel-remis-sa-place-par-des.html

    Diverses photographies prises à Aubervilliers par l'Association Femmes sans voiles
     Au sujet de ces photographies de fillettes emmurées dans leur impureté, un "chef de famille" likés par mufti prétend devant notre indignation :
    "... car de toute façon le voile même pour les mineure sont permis en france. 08/03/15, 11:39  (...) pouvez-vous me dire si vous considérez la polygamie et la répudiation et le fait que l'homme est le chef de famille comme une maltraitance"
    Un exemple entre tant d'autres des positions cléricales françaises associatives (non représentatives) qui tablent et entretient l'ignorance des différences entre embryons, foetus, enfants (le propre du créationnisme) et qui laisse mal augurer de ce que subissent les filles voilées en petite comme en grande largeur, Charte de l’enfant en Islam 
    "Article 5 : 4. Il est illicite de porter préjudice au fœtus de manière générale et il convient de punir quiconque lui porte atteinte. Article 18 : 1. Le fœtus jouit des droits que lui reconnaît la législation islamique, à condition qu’il naisse en vie."
    Foetus status - Rien de surprenant que ce statut soit pièce maîtresse bien en place dans cette chariable* supplémentaire. http://luftmenschen.over-blog.com/article-indigenes-de-la-republique-derriere-le-feminisme-islamique-le-racisme-et-le-patriarcat-69760148.html 

    Mediapart berce l'annonce d'un raout de participants prétendant défendre les droits de toutes et tous ? Un parti vit l'écueil. http://lelab.europe1.fr/EELV-annonce-sa-participation-a-un-meeting-contre-l-islamophobie-controverse-puis-s-en-retire-21764 

    Toujours où apparaissent les mêmes signataires, cette fois ayant invité l'associativité la plus fondamentaliste ? Stupéfiant compagnonnage qui une fois l'état de choc passé finira par être analysé pour ce qu'il est ? http://www.laplumeagratter.fr/2015/03/04/mediapart-les-bobos-et-les-freres-par-jacques-marie-bourget/ 

    TIG - Condamner les boute feu à informer les moufteurs de la loi en vigueur et de la Constitution ?
    (travail d'intérêt général). Par contre, s'immiscer dans les cultes au point de faire catéchèse et séminaire serait le summum de l'irrespect des religions, ce n'est pas à la République laïque à leur apprendre à lire leurs bouquins. Le testament de Charb vient tardivement à la rescousse... http://bibliobs.nouvelobs.com/actualites/20150414.OBS7182/exclusif-le-testament-de-charb.html

    •  Histoire d'avatars, d'alias et d'hallali
    Euphonie avec Sainte Eulalie, la première "remarquée" à marcher sur les braises (rite pyrobate ordalique), premier document en français, et vieille amie pour laquelle j'eus un petit faible au point que je l'avais déjà insérée dans mon mémoire de doctorat traitant de rituels pyrobates thraces. 
    Cantilène de Sainte Eulalie - IXème siècle - Premier texte littéraire en langue romane d'oil, précédant les Serments de Strasbourg de 842, texte juridique http://genius.com/Anonyme-la-cantilene-de-sainte-eulalie-annotated?
    Superficialité de l'indignation sélective - Parmi les souteneuses inconditionnelles et du pir et du strass, qui font grosse caisse de réseaunance*, se trouvent de toutes jeunes étudiantes tenant blogs qui nous ont éreinté en coupant de ci, de là de mes commentaires ainsi que du profil Virginia Pele, décidément marquées à la culotte et au pilori de même.

    Sans se gêner avec un mépris, préjugé et parti pris lassant, transformant des posts piqués à leur guise et incomplets sur profil, pages et groupes, avec un troisième divin soutien venu faire copie d'écran d'ironies sur un autre groupe encore. Ce qui constitue et relève simplement de basses manoeuvres frauduleuses de dénigrements et injures publiques propres à salir toute réflexion qui leur disconvient avec interpellations nominatives d'a priori et de délit de faciès, qui ne font pas honneur encore une fois au milieu intersectionnel... Tout ce beau monde s'en donne à coeur joie sachant bien qu'aucune de nous ne roule sur l'or et ne peut porter plainte dans les délais conformément au code. Que sait-elle de ce que je ne serais pas personnellement concernée ? Préjugé, préjugé, prétentions et procès d'intention avec la couleur blanche toujours en alibi pour l'hallali quand tu nous tiens !

    Notifications gazouillées m'apprenant le bon traitement qui m'est réservé par Po Lomami et son blog.équimauves et sa comparse Ms Dreydfull alias Mrs Roots
    Par contre, et moins funny games & fashion victims, rappelons que l'historienne Marie-Jo Bonnet a été grossièrement censurée le 12 janvier de tenir conférence sur "l'homosexualité dans les camps de concentration" par le Centre LGBT (subventionné de la Ville de Paris) -de la faction queer / Butler- qui ne supporte aucun désaccord notamment en ce qui concerne le mariage (et le mariage queer, ou allosexuel) ou le foulardisme (comme déjà vu plus haut) annulant son intervention de spécialité. De nos jours, c'est très mal vu d'être opposée au mariage et fidèle à l'union libre ou aux cheveux aux vents, cela aussi me valut d'être classée phobique encore une fois. Hyménophobe, peut être ? L'on remarque aussi que n'étant pas plus invitée au Colloque "Comment les hommes et les femmes homosexuels en Europe ont-ils vécu la Seconde Guerre mondiale ? Comment commémorer les persécutions subies ?" du vendredi 27 mars 2015 au CNRS à Paris. 
    Marie-Josèphe Bonnet, Plus forte que la mort, Survivre grâce à l'amitié dans les camps de concentration, Editions OuestFrance, 2015
    http://mariejobon.net/?p=885

    • Naufrage en mer d'huiles ?
    Il n'est pas possible pour comprendre toutes ces cabales d'éviter le thème constamment abordé par cette faction idéologique qui se donne des airs libertaires alors que servant toutes les visées libertariennes évangélistes, tout mis en oeuvre de créer de toute pièce deux états à tout prix qui sont la garantie de guerres sans fin. Qui finalement a intérêt à cela, est-ce bien les populations ?

    De plus que les accusations couvaient depuis longtemps, dont ses anciennes camarades seront choquées, suite à l'annulation de la Mairie du XXe en mars 2015, à renfort d'amalgame et de dénigrements incessants et d'accusations calomnieuses. Lorsque l'on accuse quelqu'un de racisme, on le prouve :

    "Déjà à cette époque je ne comprenais pas pourquoi certaines s’en prenaient au Coran et aux musulmans, raconte Delphy. Et un jour j’ai compris : elles sont féministes mais elles ont des préjugés anti-arabes et anti-musulmans. Préjugés qui viennent de la société mais qui viennent aussi de leurs propres opinions : elles soutiennent les politiques colonialistes de l’Etat d’Israël, qui s’appuient sur ce racisme et le suscitent. De plus Claudie Lesselier, Liliane Kandel, Catherine Deudon et Françoise Picq, mettent en concurrence l’oppression des femmes et l’oppression des Juifs  – alors que personne ne leur demande de choisir"  http://www.lesinrocks.com/2015/03/06/actualite/feministes-le-bras-de-fer-qui-fait-tanguer-paris-11572690/
    Fer de lance de la position de ces groupuscules bien pensants qui importent les braises palestiniennes prétendant tout Israëlien sioniste colonialiste raciste, nous avons été obligé de regarder de près les points historiques contournés, lapidés, si ce n'est enterrés.
    Hormis la reconnaissance implicite et la tolérabilité* qui finit par s'installer de l'impureté des filles (traditionnelle ou de politique religieuse, mis en oeuvre par les prêcheurs sectaires d'une religion musulmane opprimée ?), ceci force à revenir quelques instants sur la position politique concernant les exigences politiques panarabes, la fondatrice du pir utilisant l'artillerie lourde d'"anti-arabes et anti-musulmans". Il s'agit de sa part de les traiter de sionistes, sous l'angle dépréciatif, en rapport aux conflits territoriaux de cette région depuis la fin du nazisme seulement, où la ligue arabe s'oppose à la création de l'Etat juif, au retour à Sion (Sayoun, dépréciatif en langue arabe), lieu d'origine légendaire et mythique. La légende a la particularité de magnifier des évènements et personnages ayant existé. Les mythes créent des typologies paraboliques des croyances incarnées en divinités et leurs caractéristiques. http://www.universalis.fr/classification/histoire/histoire-chronologie/antiquite/orient-antique/palestine-antiquite/


    Une telle prégnance subsiste dans les thèses pirodelphystes de l'histoire moderne une sorte de refus obstiné de voir en réfugié tout juif, athées et judaïques, que je dois me fendre d'un encart historique et géopolitique sur le Moyen Orient qui fait l'objet d'un autre billet désormais.





  • Une révolution parmi nous, mais laquelle finalement ?


  • A l'instar de Carlos, l'appartenance religieuse brandie en étendard panarabe revient par les porte voix indivisibles et non pas invisibles, 

    'Je suis et demeure un combattant révolutionnaire. Et la Révolution aujourd’hui est, avant tout, islamique." Illich Ramirez Sanchez, in Michel Vernochet, L’Islam révolutionnaire, Editions Le Rocher, 2004
    Très rapidement, puisque les révolutionnaires ont tant de presse à leur relais, il est utile de constater de quel territoire au VIIe siècle est partie l'expansion -colonialisme plus ou moins feutré- tant des conquêtes arabes et turques, toutes deux imposant l'islam partout ou passant, trépassant la libre pensée.
    Localisation approximative des principales tribus vers 600
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Arabie_pr%C3%A9islamique
    De l’hégire jusqu’à la chute des Ommayyades (622 à 750 de notre ère)
     http://www.coranix.free.fr/103/index.htm
    Les démêlés avec les poètes -hidjâ' (la satire de ses ennemis) ne datent pas d'aujourd'hui et réveillent une vindicte fort ancienne envers toute poésie satirique. Ayant moqué la terre entière, celle-ci leur en voulait et tentait de l'étrangler. Enfin, au moins et si besoin était, ce flirt avec la faillite démontre pleinement que Charlie Hebdo traitait tout le monde a égalité et donc fait tomber les stupides accusations que les pourfendeurs du second degré vont avoir licence à enfouir dans leur cave désormais. http://htapmp.blogspot.fr/2010/12/le-nomadisme-et-larabie-pre-islamique.html

    Mais cela, le 11 janvier 2015, pour le moins dans les quatre millions de personnes ont montré qu'elles l'avaient parfaitement compris, parmi elles, nombre de personnes de toutes nationalités, de toutes convictions, mille drapeaux et pas un cri de haine envers personne ! C'est raté pour cette fois de nous godwiner*.

    Malheureusement nombre des idéologues pangermanistes nazis et autres convaincus, sont restés nichés naturellement en Allemagne, et pour les plus éminents réfugiés -pas tous blancs comme neige, loin s'en faut- en Amérique latine, en Afrique du Nord et Orient, ils y ont fait prospérer leur idéologie, stratégie et tactiques liées à la théorie du complot judéo-maçonnique. Il serait temps qu'une vraie information vers les peuples arabes soit enfin réalisée. Ce serait un gage de paix. cf. item FAUX http://susaufeminicides.blogspot.fr/2013/02/index-illustre-bal-feministe.html 

    En conclusion ne pourrait-on pas voir que nous devons nous garder de ce qu'aucune croyance ne se prenne pour le centre du monde et ne se fasse passer pour opprimée. La presse satirique existe plus constituée depuis le XIXe et aucune religion, en particulier la tyrannie catholique de l'époque, n'a été épargnée. Ce n'est pas demain la veille qu'une nouvelle coqueluche va faire la loi ! Il serait temps que les fanatiques armés cessent de se prendre pour le centre du monde devant lequel on plie, soutenus par des factieux planqués derrière leur bureau et leur micro au nom de la liberté d'expression. 

    Alors qu'il est si difficile de faire appliquer le Protocole de Maputo, des grenadines se fichent de la tête de toutes les victimes, ironisent sur leur mal et l'absence de tous leurs droits dans tant de pays... voilà le constat de toutes, asioféministes, afroféministes, euroféministes, océanoféministes exétéraféministes



    Jamais de ma vie déjà bien remplie, je n'avais eu l'occasion de savoir que de tels abus existaient, dès lors que l'on n'approuvait pas aveuglément et béatement une théorie. Inconcevable lorsque l'on a été élevé dans la civilité et la politesse ouvrière montagnarde. Il se trouve que cet ostracisme de consensus injurieux en violence écrite semble émaner inévitablement d'un microcosme d'activisme intersectionnel, pour le principal formé à Paris et alentours, soit en teinte de féminisme matérialiste et lesbianisme rigoriste qui tente de s'imposer en tête de pont du féminisme radical, soit queeriste ou queeristique se disant généralement hors du féminisme. Cela dépend des lunes.


    Des flopées de gens se croient et se disent féministes, cela en fait-il des défenseurs des droits des filles, ou des lesbiennes, l'on vient de voir que non. Les identitaires poussent le bouchon à l'extrême de l'individualisation jusqu'à la performance au détriment de tout droit protecteur, rien que par haine de l'Etat et de la République laïque. A défaut de créer, certaines aiment à détruire. Tout est bon pour casser du sucre sur le dos de l'Etat. Nihilisme chevillé au corps.

    video

    En place de rendre des comptes en Correctionnelle pour antisémitisme et racisme, les demoiselles du PIRIN (haute montage bulgare, tenue par les Ottomans cinq siècles) divisibles se pavanent sur le plateau sous la Tour Eiffel le 14 mars 2015 ? Quant à ce que fiche ma pomme au milieu de ces relents de fruits tallés, c'est de ce que l'ethnologie forme l'introspection pour se dominer soi même, et non pas autrui, et se garde bien de tripoter chiffres et pères à la façon sociologiste...

    Chez La Fontaine, était-ce une rainette qui se voulût faire plus grosse que le boeuf ? Au fait, quelle était la fin de la fable... Piège de cristal.
    Rainette- René Lalique
    http://www.musee-lalique.com/sites/default/files/DP%20monde%20aquatique%20web.pdf

    Christine Gamita, Ph. D., ethnologie

    Docteure en ethnologie et ex-ingénieure informatique spécialité management de la qualité des systèmes, services informatiques et systèmes d'information
    • Autres billets concernés par athéisme et féminisme  




    Ces calepins furent pour la plupart ouverts suite aux attaques décomplexées contre l'Etat laïque avec recrudescence du terrorisme contre des athées et des juifs (croyants et athées) de toutes nationalités, dont partie n'a pu être déjouée... En 2015, les attaques s'intensifiant... https://fr.wikipedia.org/wiki/Attentat_de_Saint-Quentin-Fallavier



    faisant suite déjà en 2012, attentat djihadiste antisémite déjà mentionné dans le corps du billet. https://fr.wikipedia.org/wiki/Tueries_de_mars_2012_%C3%A0_Toulouse_et_Montauban 
    Pour citer cette ressource, mentionner votre date de consultation sous la forme (consulté le x … 20…) Auteur : Christine Gamita Droits d'auteur : Creative Commons by-nc-sa 3.0 FR
    Tout usage toile ou papier hors ce cadre sera passible de poursuites - Reproduction autorisée à condition de citer les liens © Copyright- Toute citation de cet article doit être de contexte, précise, avec date de version, blog "Thémis - Haro sur les fémincides et androcides dans le monde" http://susaufeminicides.blogspot.fr le lien exact du document & id. en cas d'usage du logotype montage photographique "Eradication des féminicides - Larmes de sang" CGMD © Christine Gamita Tous droits réservés illimités internationalUnauthorized use and/or duplication of this material without express and written permission from this blog’s author and/or owner is strictly prohibited. Excerpts and links may be used, provided that full and clear credit is given to "Thémis - Haro sur les fémincides et androcides dans le monde" http://susaufeminicides.blogspot.fr with appropriate and specific direction to the original content. However, no link is to be reproduced on slanderous motives and/or miscategorization. Therefore, before any use of network Tools such as scoop-it or pinterest & so, the author’s permission is required.
    Il est essentiel lors de toute utilisation de cette production ou partie de cette production de préciser la source : le lien et l’auteure de l’article, ponctuation adéquate encadrant la citation -entre guillemets- et dans son contexte, sans distorsion ni manipulation ( article L122-5, du code de la propriété intellectuelle) . La permission formulée et explicite de l’auteure est également exigée. De la même manière, concepts, termes et approches empruntés à l’auteure du blog doivent être mentionnés comme tels- références adéquates.

    En vertu du code de la propriété intellectuelle stipulant à l’article L121-1,‘ L’auteur jouit du droit au respect de son nom, de sa qualité et de son oeuvre. Ce droit est attaché à sa personne. Il est perpétuel, inaliénable et imprescriptible.existe aussi dans les langues suivantes :