dimanche 25 janvier 2015

Neuter

...ni l'un, ni l'autre, sans prééminence.

Neutralité vivante de gris titanesques - Musée Guggenheim,  Frank Gehry architecte, Bilbao, Espagne, 1997[Illus. 1]
IIIème partie - Après l'athéisme (mirador) et les croyances (longue vue)...

La neutralité vivante* de la laïcité nous occupera, celle-ci restant par contre inqualifiable en toute indifférence.[0

Les sociétés pluriconfessionnelles dites sécularisées (ce qui n'est pas laïcisées) ne sont pas particulièrement  protectrices du sexe féminin, au sens ou la tutelle virile et la tutelle religieuse n'est pas remise en cause en tout domaine. Et c'est parfois tout juste si elles tolèrent la présence athée, comme déjà vu dans le billet de 1ère partie. Liées au développement anglo saxon dit sécularisme et sécularité, sécrétés par la pilarité.

En effet, il faut remarquer qu'il est de mode de prétendre la société française "sécularisée" à tort, alors qu'elle ne l'est plus, du fait d'avoir avancé en laïcité et laïcisme de droit définitivement et qu'elle est donc précisément laïcisée. Le siècle, le monde auquel se mêlaient des clercs reste à l'origine de la sécularisation. Comment le peuple, le laos pourrait avoir été sécularisé car n'ayant jamais appartenu à un des ordres. Vue de l'esprit que d'imaginer que toute personne du peuple serait créature divine, alors les animaux de même ? (sarcasm) Se voit mieux ainsi la différence entre laicity et secularity, laicism et secularism.

Avec permission de critiquer, avec ou sans rire, toute superstition et ses croyants, ce que ne peut faire le sécularité qui s'offusque d'égratignures, mêmes amicales, s'acharnant à protéger les sensibilités religieuses, preuve d'élévation spirituelle aux dires de leurs dirigeants... Les mêmes permettent de rire et critiquer vertement tout, sauf les croyances. Laïcité n'est pas sécularité :
"Le terme laïque par lequel on rend souvent secular est impropreSéculariste est un néologisme adapté des mots anglo-indien secular et secularism insérés en 1976 par Indira Gandhi dans le préambule du 42e amendement de la constitution indienne. L'Inde, auparavant Sovereign Democratic Republic, est alors définie comme Sovereign Socialist Secular Democratic Republic. En Inde, il n'y a pas vraiment de séparation de la religion et de l'état : celui-ci intervient très régulièrement dans la vie religieuse. Le sécularisme est l'attitude officielle de l'état indien censé reconnaître toutes les religions et les traiter avec bienveillance sur un pied d'égalité. Voir Weber 2007'[1]
  • Faux vases communicants
Le clergé déversé dans le peuple le rend plus religieux, l'endoctrine ou le tente, alors que le premier ne se laïcise, il reste religieux même séculier ("du siècle", religieux mondains)... Autant le sécularisé reste empris en religieux (bible de jurement, par exemple), autant le laïcisé rompt cette direction de conscience.

Rester sous l'empire de la bénédiction et garantie de textes sacrés déistes ne peut se prétendre laïque car l'objet même en scène pour certains sera repoussant pour d'autres inopérant, ce qui n'a rien d'égal en traitement. Ceci au cas de ce que les puritains fondateurs des Etats Unis et leurs descendants se verraient en laïques acharnés :) et certains de leurs admirateurs.

En effet, tous les ordres religieux ne se sont pas sécularisés -ne sont pas entrés dans le siècle (synonyme du monde)-, restant confinés. Et, que des clercs se soient mêlés au peuple n'empêchent pas les superstitions mais les ravivent. Se fondre en peuple ne laïcise pas le religieux ordonné. Lorsque les ordres séculiers évoluent au sein de la population, ils ne sortent pas du sacré et ne rendent pas "le peuple" plus sacré mais relèvent d'une logique de tactique concordiste. Que des ordres se sécularisent dans une société ne la sécularise pas entièrement, cela reste à donner la main au gouvernement de l'intérieur par les ordres religieux.

Confondre la sécularisation avec la désacralisation de rites, reste un manque notable de précision. Par exemple, que des dates religieuses deviennent congés pour tous les membres d'autres convictions ne les sécularisent pas. Pour ces derniers, elles restent ce qu'elles sont, jours profanes festifs, au sein du sacré gardées uniquement pour les croyants correspondants. Les fêtes religieuses ont toujours été dédiées et manifestées par la population, elles ne sont jamais trouvées en rien "hors de leur siècle", bien au contraire, c'est l'exemple même du religieux non séculaire et non sécularisé.

Les sécularistes refusent de comprendre que les noms des divinités ne signifient au bas mot strictement rien, et souvent rien de bon, pour les athées et d'autres croyances... tiennent à ce que toutes les idoles et leurs cortèges soient vénérées, sans refus, critiques et quolibets. Ils exigent la révérence, ce qui ne peut que mettre hors jeu, exclure et mettre en danger les athées. Voilà pourquoi, l'ont ne peut pas laisser de côté l'examen laïque lorsque l'athéisme a besoin de protection politique.

L'athéisme n'est pas du tout enseigné, la laïcité, peu.
Dans la continuité du renouvellement des études portant sur la laïcité, une chaire « Histoire et sociologie des laïcités » fut créée en 1991 à l’EPHE. La France n’est certes pas le seul pays à proposer un enseignement spécifique sur les questions de laïcité ou de sécularisation (notons par exemple la chaire d’études sur la sécularisation de l’Université de Gröningen ou celle de droit, religion et laïcité de l’Université de Sherbrooke) ; malgré tout les universités à disposer de telles chaires professorales restent l’exception. 
Dernier point illustrant notre propos : une déclaration universelle de la laïcité a récemment été rédigée et signée par plus de 200 universitaires de près de 30 pays." [2]
Il semble bien que la laicité soit le seul caractère de neutralité qui protège non seulement les croyants mais aussi les incroyantes car le principe en est d'émanciper de la tutelle.
Laïcité contre croyances et féminicides - Qui pourrait encore se bercer de l'illusion que le fait religieux des croyances soit tant favorable aux filles et éloigne les féminicides. Imbues de complémentarisme et de notions purificatoires, toujours lourdes un peu plus contre le sexe féminin, qui sont irrecevables en athéisme, où il est bien certain que ses machistes ont moins de soutien ? Cela a peut-être était à l'ordre du jour de pères de protéger les filles des gynécides, mais sans jamais vouloir laisser parcelle de leur pouvoir et même lorsque certains auraient eu pour but de les protéger, d'en faire de telles merveilles qu'elles deviennent objets d'adoration, ils perpétuèrent de plus belle mille brimades au nom de leur bien, et tous féminicides au grand complet, quand n'en générant pas de nouveaux.

Du jamais vu mais bien palpable - Enfers pavés de bonnes intentions... pauvres pères qui s'embrouillent les pédales. Surtout que la tradition d'éducation pédérastique du maître spirituel à la grecque, ou du père adoptif romain, reste palimpseste du présent. L'on sait déjà que les nations qui comptent le plus d'athées seraient les plus pacifistes et pacifiques, les moins guerrières, les plus pacifiées, ayant propulsé les droits des femmes à leur zénith en quelques décennies.

La neutralité bienveillante que permet le principe de laïcité n'a pu advenir sans luttes et combats révolutionnaires car comment les superstitions abandonneraient-elles d'elles-mêmes, et leurs superstitieux, de leur souveraineté immiscée dans les esprits dès le plus jeune âge. La violente opposition de 1905 l'illustre des mieux de la part du catholicisme qui a parfois encore peine à courber l'échine à la hauteur de toutes les autres, d'humilité difficile..
  • Laïcité n'est pas synonyme d'athéisme, et l'on ne peut écrire laïcité ou sécularisation
Le cordon entre le gouvernement du peuple et les privilèges du clergé fût cisaillé surement, décisivement et définitivement par la Révolution française par l'abolition. Des abbés républicains joints au tiers-état ne changent rien à l'affaire.

Comme sécularité n'est pas synonyme de laïcité, athéisme n'est pas synonyme de laïcisme. L'athéisme hissé au rang des convictions, toutes à égalité confessionnelles comprises mais non distinguées, à partir du moment où la loi pénale défait le sacrilège, et le blasphème en 1792, puis assoit le choix des tombes sans marque religieuse, la formation des jeunes esprits à la raison et de les défaire des dogmes en 1880, préparant enfin 
les grandes ailes protectrices de la séparation de 1905, puis par la laïcité en Constitution,
"... lois du 14 novembre 1881, du 15 novembre 1887 et du 29 décembre 1904 garantissent la laïcité dans les cimetières et le respect de la volonté du défunt quant à l’ornement de sa sépulture."[3]
Certains athées sont laïques mais pas tous.

Voici en 1905 ce qui est pro
pre à introduire la notion de laïcité : "ne reconnaître aucun culte", indistinction, indéfinition, juste une association dont l'objet particulier implique des obligations. Aucune messe, formule extrêmement, habile, ouverte, respectueuse et pratique, chaque fois que je la lis, je me plais à sa grande intelligence- ne donner ni suprématie à aucune, ni petite, ni grande, toutes les savoir sans y croire, afin qu'aucune n'empiète et piétine autrui, c'est une distinction laïque de 1905 majeure qui fait pâlir de jalousie et d'envie le pauvre sécularisme et sa cousine pilarité, qui reconnait tout le monde en confessions mais ne peut faire acte d'aucune autorité, débordé qu'il est par les plus massives et les mieux organisées.[4]
Bien évidemment que les états-unis aux pères fondateurs pélerins, dont la mémoire forcerait à jurer sur la bible chrétienne ne peuvent être donnés en modèle de laïcité.[5] Infiltrée en toutes institutions américaines en leur honneur, jurement, prière, l'évidence du suprémacisme réformiste et rigoriste ne peut qu'éclater à en voir les conséquences ostracistes.[6]

"lat. class. cultus proprement « action de cultiver, de soigner » spéc. « action d'honorer" depuis fort longtemps a basculé vers les vénérations et idolâtries religieuses, celles-là que justement la laïcité n'a pas à regarder sous le nez et les athées n'ont pas à se voir imposer à tous les carrefours, si on les respectait un tant soit peu. L'on voit donc que culte signifie les rituels, puisqu'en lieu de culte (domaine privé des croyants) l'on exerce son culte. Le culte a ciel ouvert est l'affaire de théocraties majeures ou mineures mais pas de démocratie laïque et sociale.[7

La nation républicaine ne reconnait que les associations de liens de citoyenneté et non pas de religiosités, cela se voit bien. Association culturelle, sportive, cultuelle, toute à la même enseigne, pas de prérogative, pour aucune. Ce n'est jamais reconnaissance de l'objet sportif, culturel ou cultuel mais reconnaissance d'avoir liberté de s'y intéresser, pas de l'imposer et surplomber en imposant ses règlements intérieurs aux autres. On voit comment les associations péricultuelles sous le manteau du culturel, de l'instruction, de l'éducation et de l'enfance tentent de gruger maman Marianne. A quand le ménage dans ce vilain manège ?

Ne pas confondre croire et savoir, that's the point. Ne pas savoir n'empêche nullement d'avoir une conviction profonde et une conscience, sinon ce serait être traité comme une bête. Ceci est de réponse à ceux qui s'imagine que l'athée confondrait savoir et croire, savoureux que ce soit des croyants qui en fassent grief... Rien, c'est rien.

Mais aussi la laïcité "ne reconnaît aucun culte", libératoire, reste constamment confondue avec la sécularité ou la pilarité, pas dit pilosité. Qui est la reconnaissance par gouvernement de toutes les religions, le sécularisme libéraliste*, croyant aux vertus pacificatrices du commerce et des marchés, restant peu apte et soucieux de faire place aux athées et autres croyances, minorées, minoritaires ou montantes. Ce qui s'attaque à la laïcité, c'est tata sécularité, fille de dame pilarité qui reconnait et berce en son sein toutes les croyances et par conséquent ne veut pas protéger l'athéisme et l'agnosticisme et encore moins l'apostasie, par peur de se mettre à dos les superstitieux ; pire et surtout toxique, lorsque ce sécularisme marche de concert avec une liberté d'expression au pinacle qui ne permet pas que l'on critique les croyances, et interdit donc à l'athéisme de s'exprimer-

Certaines le soutiennent ce principe de laïcité car plus finaudes ont compris cette protection, ce bon parapluie à toute épreuve. Chacune jouant de son pipeau pour entraîner les foules. Une fois que c'est compris, elles viennent se nicher dans son cocon. Les protestants n'ont manifestement pas fait l'erreur des hindous et des bouddhistes.[8]

Pipeau - L'art aurignacien a 43 000 ans ![Illus. 2]
"L'art mobilier de la grotte de Geißenklösterle daté entre - 42 et - 43 000 ans (25/05/12) L'art aurignacien a 43 000 ans ! "[9]
Définissons ce principe de laïcité, dit auparavant caractère de neutralité et indépendance, étymologie de 1871 
'Étymol. et Hist. 1871 (La Patrie, 11 nov. ds Littré Suppl.). Dér. sav. de laïc*; suff. -(i)té*'[10a"lle a d’abord été une idée, celle de quelques intellectuels dissidents : symboliquement, les « Philosophes » contre les théologiens. Les linguistes remarqueront une première chose: les deux constitutions utilisent l’adjectif laïc, laïque, mais ignorent le substantif laïcité. Celui-ci n’apparaît d’ailleurs dans aucun texte législatif. Toutes les grandes « lois laïques » – et en particulier la loi du 9 décembre 1905, « concernant la séparation des Églises et de l’Etat » – ont été votées sans recourir à ce mot abstrait, que les dictionnaires de langue datent du début des années 1870, et que Ferdinand Buisson considérait encore en 1911 comme un « néologisme ». Il est vrai que, dès son apparition, commence l’histoire de deux syntagmes: laïcité de (l’État, l’école, l’administration, etc.) ou la laïcité (en soi).Émile Poulat, Laïcité : de quoi parlons-nous ? Confusions et obscurités Transversalités 2008/4 (N° 108)[10b] "XIXe siècle. Dérivé de laïc. Caractère de neutralité religieuse, d'indépendance à l'égard de toutes Églises et confessions. La laïcité d'un établissement d'instruction, d'une loi, d'une institution. La laïcité de l'État est inscrite dans la Constitution de la Ve République.[10c] 
  • 1905 - Marianne libérée du papisme, définitivement émancipée, elle protège toutes convictions, en les tenant toutes à distance
Conviction pas religion, ne nous faites pas l'affront du snobisme d'employer la religion en opinion à tout propos, l'y faisant noyer toutes les convictions. C'est finaud mais cela ne passe pas.

L'équivocation pointe son nez. Ce mot du moyen français dont nous n'avons gardé que l'adjectif équivoque est pourtant très en vogue de nos jours apolitiques...

- Après le pas décisif de géant du Tiers Etat articulant l'abolition des privilèges du clergé catholique et des féodaux, à qui également retirés les registres paroissiaux (qui vous le comprenez aisément faisait de toute naissance une catholique), devenant l'état-civil régi par l'état seul, l'état de la citoyenneté et de la personne qui peut choisir par la suite son opinion d'incroyant ou de croyant, il a fallu passer à la loi de séparation de l'Eglise et de l'Etat car la religion suprémaciste catholique romaine continuait à s'immiscer partout. Les frères siamois de l'Etat républicain et l'église de la calotte furent séparés...

La séparation de l'église et de l'état fût largement moquée, houspillée, dégradée... Les milieux catholiques romains restaient violemment arc boutés contre leur éviction du pouvoir, et de surpuissance au dessus de tous les autres rameaux abrahamiques, et ce peu d'amitié, et c'est peu dire, envers la République laïque transparaît dans cette caricature. Désormais que de recul suffisamment l'on peut dire que les catholiques françaises doivent une notable évolution de leur église et dogme à la laïcité sans mentir ou exagérer.
  • Paternités plurales
D'autant mal vue que des germes en protestantisme très mal vu du catholicisme, quand l'on est des Cévennes l'on sait quel traitement le second réserva au premier cité, toujours dépendant du joug suprémaciste papiste, l'on comprend facilement que c'était une grande baie ouverte pour sa respiration.[10d]

Puritain anglais venu en Amérique en 1630 pour fuir la persécution royale, Roger Williams (environ 1603-1683) est considéré comme le père de la liberté religieuse aux Etats-Unis et l'un des premiers à avoir pensé la neutralité de l'Etat en matière religieuse.[10e]

Raoul Allier, joua un rôle décisif dans l’élaboration d’une version « libérale » de la Séparation, celle qui prévalut dans la loi votée en décembre 1905[10f]

Tout le monde se la dispute la laïcité désormais, les uns à Luther, les autres à César, il ne manque plus que le jugement de Salomon pour éviter qu'elle soit tirée à hue et à dia...

  • Ce qui nous amène à un petit détour par la province romaine 

  • Distinguer n'est pas séparer - Certains théologiens prétendent la chrétienté creuset de la laïcité par la parole biblique, qu'ils anachronisent en séparation des pouvoirs spirituels et terrestres. Prélats représentants de deus et imperator s'étant partagé le pouvoir exercé ensemble finalement. Le pouvoir décisif politique restant à l'imperator... Cela semble plus que 
  •  douteux, de vouloir à toute force faire sortir du haut de forme la colombe (symbole de l'esprit saint) qui serait laïcité, séparation des pouvoirs des Eglises et de l'Etat. Celui qui a la prérogative de battre monnaie étant l'empereur et non pas les cultes. Il admet là plutôt que l'empire possède ce territoire afin de ne pas être remis aux légions ?

    Si l'effigie avait été d'un dieu ou une déesse à lui ou elle aurait été rendu la monnaie ? D'autant que distinguer deux pouvoirs -terrestre et spirituel- ne revient pas à les séparer : La laïcité n'est pas que la séparation des pouvoirs, elle est avant cela et surtout neutre -pas l'un ou l'autre, ni l'un sans l'autre-[14a]
    "Cette locution est une traduction d'une partie d'un passage du Nouveau Testament: Rendez à César ce qui appartient à César, et à Dieu ce qui appartient à Dieu. — en grec : Τὰ Καίσαρος ἀπόδοτε Καίσαρι καὶ τὰ τοῦ θεοῦ τῷ θεῷ. (Marc, XII, 13-17; Matthieu, XXII,21; Luc, XX, 25)."
    17 Alors, donne-nous ton avis : Est-il permis, oui ou non, de payer l’impôt à César, l’empereur ? » 18 Connaissant leur perversité, Jésus dit : « Hypocrites ! pourquoi voulez-vous me mettre à l’épreuve ? 19 Montrez-moi la monnaie de l’impôt. » Ils lui présentèrent une pièce d’un denier. 20 Il leur dit : « Cette effigie et cette inscription, de qui sont-elles ? » 21 Ils répondirent : « De César. » Alors il leur dit : « Rendez donc à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu. »[14b]
    Puisque de denier de culte il est serait question, la numismatique peut questionner les effigies qui viennent sur les monnaies.[14chttp://www.pretres-civiques.org/pretres/cites/63

    Sesterce frappé entre janvier et septembre 97 portant la mention FISCI IVDAICI CALVMNIA SVBLATA, c'est-à-dire « Abolition des poursuites intentées au sujet de l'impôt sur les Juifs »[Illus. 3]
    Plus intéressant reste ce qui est relaté de l'impôt religieux qui constitue le noeud du problème de cette phrase, payer au rabbin ou payer à l'administration occupante romaine ? A mon sens, c'est de ce souvenir historique cuisant pour le denier du culte que les moines copistes et créateur du livre sacré recréant le verbe filial qu'il s'agit -Cet évangile est daté de 70 à 90, ce qui peut être considéré de deux générations passées les évènements et paroles rapportées par Mathieu (Don de Yahvé), dont il semble que celui-ci ait à voir avec la fiscalité
    "Matthieu (apôtre), (ier siècle), ou Matthieu l’Évangélistesaint patron des percepteurs, des comptables, des fiscalistes et des banquiers ; fêté le 21 septembre en Occident, le 16 novembre en Orient."[14d] https://fr.wikipedia.org/wiki/Matthieu
    - Doivent-ils payer à l'Empire romain ou résister à remettre ces impôts punitifs, c'est cela la question que posent les noceurs, les poursuites s'étant adoucies, les risques en sont moins grands, Jésus répondant donne-t-il direction de ne pas chercher noise à l'administration romaine en souvenir des bons rapports avec Jules César[14ehttp://www.historel.net/flavius/herode3.htm#caius Ou plutôt préfère-t-il couper les vivres au temple dont il est peu apprécié, puisque déjà les césars perçoivent impôts directs et indirects ?[14fhttp://www.historel.net/christ/11rome.htm
    "Le fiscus iudaicus (latin : fiscvs ivdaicvs fiscous ioudaïcous, hébreu : המס היהודי HaMas HaYehoudi, « [l']impôt juif »), est une capitation annuelle prélevée sur les Juifs dans l'Empire romain à partir de l'année 73 AD. Il s'agit d'une mesure discriminatoire, visant à punir les sentiments nationaux et religieux des Juifs pour s'être opposés à Rome lors de la Grande révolte."[14ghttps://fr.wikipedia.org/wiki/Fiscus_judaicus
    "Nerva assouplit les conditions de prélèvement du fiscus judaicus. Cette taxe individuelle versée par chaque Juif pour l’entretien du Temple de Jérusalem est collectée au profit de Rome depuis la destruction du Temple"[14hhttps://fr.wikipedia.org/wiki/Nerva 
    "- ... Et M. Bienvenu-Martin continue toujours avec beaucoup de Briand son opération chirurgicale."
    Dessin de C. Léandre[Ill. 4] 
    Nota bene - Il n'existe pas de droit de renonciation au Droit, ainsi vous n'avez pas latitude pour refuser de payer vos impôts, votés en loi du budget, et bien cela vaut pour la laïcité 1905 et pour l'égalité des sexes 1958, deux principes constitutionnels de plus en article 1, le principal de la hiérarchie qui englobe et détermine les suivants- aucune coutume ne permet de déroger- Qu'est ce que ce serait bienvenue que l'on informe les citoyennes et citoyens de ce principe... La Loi s'impose de droit et de fait... aux faits.
    • Principe de laïcité tricéphale :
    1 - liberté de conscience et de culte ;
    2 - séparation des institutions publiques et des organisations religieuses ;
    3 - égalité devant la loi, quelles que soient la croyance et conviction.

    Le darwinisme, scientifique -jamais son terrible fake le darwinisme social- et la science en général doit être la maîtresse d'école incontestée de majeure importance. Le créationnisme, qui doit tout à l'irrationnel religieux et rien à la science, on l'aura deviné n'a pas à y être toléré et mis au même niveau. Sinon, vraiment on se demanderait pourquoi enseigner ; à ce compte-là, confiez les gosses, tous, aux prêtres, ils ont les réponses cosmogoniques les plus variées. A l'hôpital et à l'école, mettre les croyances et donc les coutumes égales à la science et du droit (protégeant contre les coutumes de talion comme la peine de mort ou le viol), certains perdent le sens commun et veulent mettre leur santé en danger ? Quant à la hiérarchie conceptuelle, l'emboîtement causal ne serait pas parmi les bases mathématiques et logiques quelque part tapie ?
    • Point noir sensiblement antilaïque
    S'il n'y avait pas supériorité de la science, pourquoi vous servir des objets que les scientifiques conçurent et courir aux hôpitaux qui les utilisent en prophylaxie et en curatif ? Pas égales mais pas supérieures, on dirait un texte jésuite que celui inséré dans la charte scolaire, ce qui aboutit à dire que la science ni égale, ni supérieure aux diverses superstitions culturelles coutumières, donc subtilement inférieure, ou subordonnée... - Gonflé tout de même en concordisme, autant dire que ce passage du livret devrait gicler... L'on voit tout de même lorsque ces rédacteurs accourent à l'hôpital en place de quérir le curé ou l'imam qu'ils trouvent la science bien supérieure !
      "Dans les disciplines scientifiques (SVT, physique-chimie, etc.) il est essentiel de refuser d’établir une supériorité de l’un sur l’autre comme de les mettre à égalité." Livret de laïcité, Charte de la laïcité à l'école, octobre 2015
      Cette phrase se trouve donc être en contradiction avec la Charte, elle-même.[11]

      Les droits universels, pas plus que la science, ne relèvent plus d'une croyance. Jouer de façon snobinarde avec l'archaïque "religion" utilisée pour opinion devient contraire aux principes. Etre plus strict ne fera de mal à personne. La preuve en est que, dès qu'évalués, les personnes de toutes convictions en comprennent le fondement et les exigent in petto, même lorsqu'ils sont à l'opposé de leur dogme de foi. Au seuil de la maladie, les rédacteurs des guides de laïcité qui contredisent la prééminence hiérarchique de la science laisseraient-ils leurs abattis entre les mains d'un prêtre ou se rendraient-ils aux urgences ? Gardons nous pour vivre vieux des versions simplistes de la laïcité de cette sorte de rédaction qui voulait aider à présenter la charte de laïcité scolaire.

      Faire profil bas à l'école devant les fables religieuses ? C'est justement un devoir que d'expliciter la différence entre mythes, contes, fables et légendes face aux lois physiques de la réalité ;
      et alors que l'Ecole n'a été construite qu'à bon effet de confrontation du réel relève d'une insanité intellectuelle et l'on doute qu'ensuite les élèves auront le bagage scientifique suffisant pour vous soigner utilement... 
      "éviter la confrontation ou la comparaison du discours religieux et du savoir scientifique."[12]
      La laïcité n'est pas une valeur, mobile, mais bien un principe intangible.

      Jouxtant de très bons conseils, d'autres contreviennent manifestement à la conviction. Ne serait-ce que cela est une infraction à la conviction des enfants athées, les textes religieux n'étant pas bien universel pour l'athée, aussi intéressants à parcourir soient-ils. Universel étant là confondu, noyé en culturel, ce qui est du plus grand problématique. Ce qui ferait que l'athéisme n'ayant pas "son" texte en irait passer par profits et pertes ?
      "les grands textes religieux (...) constituent un bien commun universel" p. 17, supra 
      • Toujours par trois - Allons bravement voir laïcité, pilarité, sécularité de concert, les grandes orgues branchées


    • Comme des orgues, piliers solaires d'aurore boréale[Illus. 5

    • Les unes se feraient passer pour la première ? D'emblée, écartons pilarité de pilarisation qui sous ses airs iréniste et oecuméniste s'attribue des mérites qu'elle n'a que peu...

      A ma stupéfaction encore entière, il devient d'autant plus fondamental d'expliciter l'athéisme et la laïcité car certains nihilistes athées piétinent la seconde, caressent la sécularité -où le clerc religieux se mêle au siècle- dans le sens du poil, qu'ils voudraient faire passer pour plus ouverte que la laïcité, et se gave de pilarisation -pilarité* où les piliers religieux sont fortifiés de se lier et embrasser- humaniste ; tout en draguant les religieux islamistes -par inquiétude et opportunisme politique ?

      - Le sécularisme et les doux fondamentalistes - Les intégrant à son plan de cène, prétendue la religion révolutionnaire et désir omnipotent ; femmes, filles pliées sous le joug de la loi des anciens au moyen de la loi religieuse, exit la loi nationale... 


    • "(...) la loi musulmane, surtout utilisée dans les questions de divorce, de garde des enfants et les différends commerciaux, agit parallèlement (...) Le premier tribunal islamique a vu le jour en 1982, à Leytonstone, à quelques encablures de ce quartier connu des touristes pour son enfilade de restaurants indiens. Depuis, ces institutions ont essaimé à Londres, à Birmingham et dans le Yorkshire (nord de l'Angleterre). Les dizaines de tribunaux "charia" sont liés aux mosquées. L'iman rend le plus souvent justice, mais dans les petits lieux de culte, ce sont les membres les plus âgés de la communauté qui siègent."[13]
    • La laïcité n'aurait donc finalement que peu à voir avec la sécularité, et la pilarité, sous quelque angle soit-il : pour récapituler, sécularité pilarisée nourrit tous les cultes du Commonwealth (Belgique, royaume bon élève qui gagne le pompon) et la laïcité n'en reconnaît aucun et protège tous, y compris des convictions contraires  (stoppés les privilèges cléricaux en 1789 et séparation chirurgicale des pouvoirs en 1905) et, ce ce fait, se trouve être l'ennemi juré des fois conquérantes ; comme le jihadisme et autres croisées et allumés. A parier que des libertariens évangélistes soufflent derrière les rumeurs incultes et brouillonnes, relayées par basse opportunité par des libertaires plutôt branchouilles opposés à toute forme d'Etat-nation ?

    • Aucune croyance n'est, en particulier, à l'origine, ni le berceau de l'athéisme et de la laïcité, ce sont de complexes entrelacements avec va et vient que jamais probablement l'on ne démêlera. Chacun mit la main à la pâte, surtout ceux qui étaient interdits de croyances.

      Christine Gamita, Ph. D., ethnologie spéc. ritologie, anthropologie visuelle et sonore des mondes contemporains - ex- ingé informaticienne, études et méthodes en management de la qualité des systèmes d'information et informatiques

      Note de bas de billet "Neuter"
      _________

      [1] Laïque ne se traduit pas par secular  -Laïcité se traduisant par laicity, donc laïcisme se devrait par traduire par laicism, et laïque par laique, laïc par laic. Laïque ne se traduit pas par secular -terme anglo indien- http://michelangot.com/Michel_Angot/Conferences_files/Histoire%20des%20Indes-compr.pdf

      [2] Anne Lancien, 15 | 2016 : Le religieux interrogé par les chercheurs. Constructions disciplinaires, L’objet « laïcité ». Questionnements transdisciplinaires d’une spécificité française ? http://journals.openedition.org/cerri/1525 

      Déclaration universelle sur la laïcité au XXIe siècle, 12.12.05, note 10 http://www.lemonde.fr/idees/article_interactif/2005/12/09/declaration-universelle-sur-la-laicite-au-xxie-siecle_718769_3232.html[3] La laïcité ne considère pas l'athéisme en croyance hérétique mais en conviction distincte, à la différence des sécularistes qui inventent que l'athéisme serait une croyance, de ce que l'enfant se développant se caractérise par sa crédulité. Mais crédulité n'est pas croyance. Illustration - Une tombe où est indiquée la conviction athée du défunt, selon ses dernières volontés. http://latombeathee.blogs.lindependant.com/


      http://www.philolog.fr/quest-ce-que-la-laicite/

      [4] Loi du 9 décembre 1905 concernant la séparation des Eglises et de l'Etat https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000508749#LEGIARTI000006340357
      [5] Jurements et prières en l'honneur des pères pélerins du Mayflower https://www.universalis.fr/encyclopedie/pilgrim-fathers/ [6] L'athée doit prier et jurer sur bible... sinon gare à lui ? http://www.france24.com/fr/20140910-il-refuse-preter-serment-devant-dieu-fait-renvoyer-armee-us-air-force-etats-unis-nevada-atheisme-justice-us-army-

      [7] Etymologie du terme culte, dictionnaire numérique de l'académie http://www.cnrtl.fr/etymologie/culte



      [11]
      http://tice33.ac-bordeaux.fr/publiscol33/eepu-auboin/Laviedel%C3%A9cole/ChartedelaLa%C3%AFcit%C3%A9/tabid/22271/language/fr-FR/Default.aspx

      [12] Le livret laïcité produit en 2015 par le Ministère de l'Education nationale porte un germe viral antilaique en ses pages dans sa tiède formulation qui nie que la science (vérifiée théoriquement et en faits) soit supérieure aux croyances invérifiables, fruit de supputations. Une régression au pilarisme qui adore les piliers religieux... http://blogs17.ac-poitiers.fr/direction/files/2015/10/2015_livret_laicite.pdf

      [13] De plus en plus de tribunaux de la charia au Royaume britannique. La reine a démissionné de protéger les musulmanes :( http://www.lemonde.fr/europe/article/2008/02/12/banglatown-au-coeur-de-londres-defend-les-tribunaux-islamiques_1010291_3214.html
      "Emprunté à l’arabe  شريعةšarī’at (« voie »). Nom commun . charia \ʃa.ʁja\ féminin. Loi religieuse islamique.https://fr.wiktionary.org/wiki/charia

    • [14a] cf. Jean-François Collange, "Rendez à Cesar ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu" Sept thèses pour une théologie du politique, Autres Temps  Année 1995  47  pp. 20-2 https://www.persee.fr/doc/chris_0753-2776_1995_num_47_1_1789                                                   
    • [14b] Locution du nouveau testament nullement à l'origine de la laïcité au contraire de ce que théologiens, clercs et séminaristes cherchent à placer. https://fr.wiktionary.org/wiki/rendre_%C3%A0_C%C3%A9sar_ce_qui_est_%C3%A0_C%C3%A9sar

      A savoir le contexte du chapitre 22, de mise à l'épreuve de soumission à l'empire, de vérification de sa dissidence ? - Traduction épiscopale en français de l'"Evangile de Jésus-Christ par Saint-Mathieu"

      01 Jésus se mit de nouveau à leur parler et leur dit en paraboles : 02 « Le royaume des Cieux est comparable à un roi qui célébra les noces de son fils. 03 Il envoya ses serviteurs appeler à la noce les invités, mais ceux-ci ne voulaient pas venir. 04 Il envoya encore d’autres serviteurs dire aux invités : “Voilà : j’ai préparé mon banquet, mes bœufs et mes bêtes grasses sont égorgés ; tout est prêt : venez à la noce.” 05 Mais ils n’en tinrent aucun compte et s’en allèrent, l’un à son champ, l’autre à son commerce ; 06 les autres empoignèrent les serviteurs, les maltraitèrent et les tuèrent. 07 Le roi se mit en colère, il envoya ses troupes, fit périr les meurtriers et incendia leur ville. 08 Alors il dit à ses serviteurs : “Le repas de noce est prêt, mais les invités n’en étaient pas dignes. 09 Allez donc aux croisées des chemins : tous ceux que vous trouverez, invitez-les à la noce.” 10 Les serviteurs allèrent sur les chemins, rassemblèrent tous ceux qu’ils trouvèrent, les mauvais comme les bons, et la salle de noce fut remplie de convives. 11 Le roi entra pour examiner les convives, et là il vit un homme qui ne portait pas le vêtement de noce. 12 Il lui dit : “Mon ami, comment es-tu entré ici, sans avoir le vêtement de noce ?” L’autre garda le silence. 13 Alors le roi dit aux serviteurs : “Jetez-le, pieds et poings liés, dans les ténèbres du dehors ; là, il y aura des pleurs et des grincements de dents.” 14 Car beaucoup sont appelés, mais peu sont élus. » 15 Alors les pharisiens allèrent tenir conseil pour prendre Jésus au piège en le faisant parler. 16 Ils lui envoient leurs disciples, accompagnés des partisans d’Hérode : « Maître, lui disent-ils, nous le savons : tu es toujours vrai et tu enseignes le chemin de Dieu en vérité ; tu ne te laisses influencer par personne, car ce n’est pas selon l’apparence que tu considères les gens. 17 Alors, donne-nous ton avis : Est-il permis, oui ou non, de payer l’impôt à César, l’empereur ? » 18 Connaissant leur perversité, Jésus dit : « Hypocrites ! pourquoi voulez-vous me mettre à l’épreuve ? 19 Montrez-moi la monnaie de l’impôt. » Ils lui présentèrent une pièce d’un denier. 20 Il leur dit : « Cette effigie et cette inscription, de qui sont-elles ? » 21 Ils répondirent : « De César. » Alors il leur dit : « Rendez donc à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu. » 22 À ces mots, ils furent tout étonnés. Ils le laissèrent et s’en allèrent. 23 Ce jour-là, des sadducéens – ceux qui affirment qu’il n’y a pas de résurrection – s’approchèrent de Jésus et l’interrogèrent : (...)"

      [14d] Signification du prénom Mathieu, étymologie et sens hébreu https://fr.wikipedia.org/wiki/Matthieu
      [14e] Les bons traitements de César http://www.historel.net/flavius/herode3.htm#caius 
      [14f] Les impôts romains en provinces http://www.historel.net/christ/11rome.htm
      [14g] L’impôt juif, l’impot religieux, les impots directs et indirects romains https://fr.wikipedia.org/wiki/Fiscus_judaicus

      14h] Nerva assouplit l’impôt et marque la décision par une monnaie https://fr.wikipedia.org/wiki/Nerva 
      • Crédits illustratifs
      [Illus. 1] J'ai choisi cette photographie pour la neutralité vivante de ses gris titanesques https://perezartsplastiques.com/2015/03/28/50-nuances-de-gris-2/Musée Guggenheim,  Frank Gehry architecte, Bilbao, Espagne
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Mus%C3%A9e_Guggenheim_(Bilbao)#cite_ref-7

      [Illus. 2] Flûte, mobilier de l'aurignacien, vestige dans une grotte souabe (Jura allemand) http://www.hominides.com/html/actualites/art-mobilier-aurignacien-42000-ans-0609.php

      [Illus. 3Monnaie à l'effigie de Nerva marquant l'arrêt des poursuites contre les mauvais payeurs de l'impôt religieux Fiscus Judaïcus https://fr.wikipedia.org/wiki/Nerva 



      [Ill. 4]  "- ... Et M. Bienvenu-Martin continue toujours avec beaucoup de Briand son opération chirurgicale.Dessin de C. Léandre - L'Etat vu par la presse satirique antirépublicaine 
      "Le 6 décembre 1905, par 181 voix contre 102, le Sénat adopte la loi de séparation des Églises et de l'État. Elle proclame la liberté de conscience, garantit le libre exercice des cultes et met fin au Concordat napoléonien de 1801. Comme la population, la presse est divisée face à ce changement.http://gallica.bnf.fr/blog/03122015/6-decembre-1905-ladoption-de-la-loi-de-separation-des-eglises-et-de-letat-vue-par-la-presse
      On remarque que ce Concordat passe pour être tradition républicaine près le Conseil constitutionnel alors que ce serait une tradition éventuellement impériale mais certainement pas républicaine, quelle mouche les piqua donc ? Conclu avec le Vatican et la Prusse impériale !. Si ce premier état pontifical romain subsiste, le second pas plus que l'Empire français n'ont survécu. L'empire n'avait plus rien à voir avec la République. Même le délit de blasphème de l'art. 166 agité en tous sens fait peu sens... à lire le professeur Zahra. https://france3-regions.francetvinfo.fr/grand-est/2015/01/13/droit-local-alsace-moselle-le-delit-de-blaspheme-n-existe-pas-632128.html

      [Illus. 5]  "Des piliers solaires aperçus dans le ciel de North Bay Photo : Timothy Joseph Elzinga http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1009651/pilier-solaire-north-bay-aurore-boreale
      • Autres billets concernant athéisme, féminisme et croyances, laïcité
      1. Mirador  http://susaufeminicides.blogspot.fr/2017/02/mirador-des-faux-culs.html
      2. Longue vue http://susaufeminicides.blogspot.fr/2015/01/longue-vue.html
      3. Neuter http://susaufeminicides.blogspot.fr/2015/01/neuter.html
      - Féministe courroucée http://susaufeminicides.blogspot.fr/2015/01/courroux-feministe.html
      - Anathéisme* http://susaufeminicides.blogspot.fr/2013/02/index-illustre-bal-feministe.html
      • Endoctrinement des mineures


      • Fondamentaux de cet ethnoblognote*
      B - Androcides - http://susaufeminicides.blogspot.fr/p/androcides.html
      Plus encore : http://susaufeminicides.blogspot.fr/2013/08/salon-de-demoiselles.html
      Des preuves ? http://susaufeminicides.blogspot.fr/p/cest-de-la-carte-tentative-darticle.html
      Des chiffres ? http://susaufeminicides.blogspot.fr/2012/01/combien.html

      Pour citer cette ressource, mentionner votre date de consultation sous la forme (consulté le x … 20…) Auteure : Christine Gamita Droits d'auteur Creative Commons by-nc-sa 3.0 FR 
      En vertu du code de la propriété intellectuelle stipulant à l’article L121-1,‘ L’auteur jouit du droit au respect de son nom, de sa qualité et de son oeuvre. Ce droit est attaché à sa personne. Il est perpétuel, inaliénable et imprescriptible.Tout usage toile ou papier hors ce cadre sera passible de poursuites - Reproduction autorisée à condition de citer les liens © Copyright- Toute citation de cet article doit être de contexte, précise, avec date de version, blog "Thémis - Haro sur les fémincides et androcides dans le monde" http://susaufeminicides.blogspot.fr le lien exact du document - Unauthorized use and/or duplication of this material without express and written permission from this blog’s author and/or owner is strictly prohibited. Excerpts and links may be used, provided that full and clear credit is given to "Thémis - Haro sur les fémincides et androcides dans le monde" http://susaufeminicides.blogspot.fr with appropriate and specific direction to the original content. However, no link is to be reproduced on slanderous motives and/or miscategorization. Therefore, before any use of network Tools such as scoop-it or pinterest & so, the author’s permission is required.
      Castellano Castellano(España) Català Dansk Deutsch English Esperanto français Galego hrvatski Indonesia Italiano Lietuvių Magyar Melayu Nederlands Norsk polski Português Português (BR) Suomeksi svenska Türkçeíslenska česky Ελληνικά русский українська العربية 日本語 華語 (台)

      samedi 24 janvier 2015

      Longue vue

      #Féminicides sur terre comme au ciel ¡Féminicides! 
      (Qui donne idée du peu de théologies et théocraties favorables aux droits à l'égalité des sexes des femmes)

      Larnax, céramique de Mycènes, XIIIe siècle av. n. e. , Kassel, Allemagne[I1]
      Partie I  - ATHEISME - Urgence d'enseigner l'athéisme qui brille par son absence de tous les enseignements. A voir en billet précédent Mirador des faux culs[1]

      Certains athées restent sexistes mais aucun dogme athée, n'en ayant généré aucun, pas plus que de rites, rituel ou culte -au sens de messe-, n'inspire ou ne prescrit de mesures sexistes, misogynes, voire féminicides. Alors que l'on sait que furent inscrits en textes sacrés des règles de droit envers et contre les femmes. Si certaines amélioraient parfois leur condition et quotidien, souvent temporairement, leur grande majorité et l'essentiel de principe les gardait en tutelle et soumission.

      Malheureusement et bien que certains croyants ne soient pas misogynes, tandis que la laïcité permit à certains de s'échapper des jupes des prêtres et entraîna à réformer durablement les dicktats cléricaux, ce sera avec difficulté car l'imprégnation des traditions, où s'incorporent et se mélangent les coutumes religieuses comme vinaigrette, déclarent l'essence du sexe féminin soumise à l'homme et son génos.

      L'on sait que le principe de laïcité repose solidement sur l'ignorance concertée de l'indistinction des cultes, en tant que le gouvernement civil ne peut être mêlé et infléchi de religiosité et croyances.

      Ce n'est pas celui de la sécularité ou pilarité qui reconnaissent et se nourrissent des dialogues interreligieux, toujours plus ou moins durement opposés intrinsèquement à l'athéisme et l'irreligiosité. Ces deux-là, structurellement les mettant en défaut, en question et en cause, leur paraissent ouvrir des brèches intellectuelles suscitant le doute chez leurs fidèles. Les prêtres craignent d'être débordés et souvent se crispent de ne savoir comment y faire face ?

      Paradoxalement leur grand amour de la paix et de la libre conscience qu'ils exigent bruyamment, susceptibles à la moindre critique envers leurs Vérité, s'évanouit devant la liberté athée qui se fait cingler d'importance à la moindre occasion. Les champions de cette pratique étant les obsédés du premier amendement mais interdisent aux athées mais pas aux sectes...


      Partie II - Fait religieux - Panorama des croyances
      en ce billet

      Et que par rapport à cela d'incontournable, l'on peut désormais parler fables, contes, mythes et croyances, en un mot de foi exhibée, le propos de ce calepin. Le for intérieur reste hors champ.

       Les superstitions reflètent en infinies variations le système anthropologique de longue date de pouvoir paternel et masculin (patrilinéaire ou matrilinéaire n'y change rien), qui fait tourner tous ses subordonnés à sa coulpe. Consacrer n'arrange pas le féminisme, les religions et croyances ne sont pas féministes car monter en épingle les hétaïres, la maternité, les souveraines, cheffes de guerres entre tribus patriarcales, soldates Jeanne menant les troupes pour monarque de droit divin, n'apporte pas l'égalité en Droit. Faire d'un pasteur, une pasteur, de berger à bergère ne protège pas mais sacrifie, les offre au sacré. L'admiration jusqu'à la divinisation ou la sanctification n'a rien de féministe. Le féminisme ne consiste pas qu'à voir ce qui crève les yeux du courage, de la pugnacité et de la résistance des femmes. Des croyantes féministes, soit, mais du féminisme religieux, que nenni, impossibilité dogmatique, tout simplement.

      Le féminisme ne consiste pas à être féminine ou à féminiser, comme au 19e... Peu importe l'amour dans ces pauvres conditions.[2

      Prêtresse, déesse, cela depuis des millénaires ne nous fait pas avancer d'un pouce. Bien que certains rituels et cérémonies soient menées par des femmes, cela ne donne nul avantage aux filles. Certaines églises monothéistes leur font monter des échelons dans le clergé, cela n'y change pas plus.

      Voici donc un survol des croyances du monde qui ne donnent pas de droits aux femmes ou de travers. Ou au compte gouttes, et à la moindre alerte, on ferme le robinet. Ce talochage est bien évidemment grossier et une encyclopédie ne suffit pas à toutes les livrer. L'on verra donc facilement qu'il est impossible à l'heure des flux migratoires des plus lointains horizons d'enseigner le fait religieux de toutes les croyances à l'école. Prétexté de mieux connaître l'autre, avec la bouche en coeur.

      Sans omettre que ce domaine est d'une telle instabilité, qu'aucune superstition ne reste en l'état bien longtemps. Ou subissant des transformations interprétatives internes, ou des peuples entiers se convertissant ou étant donnés pour s'être convertis, ainsi en est-il des Khazars, qui du Chamanisme seraient passés illico presto au Karaïsme, plongeant dans le courant du judaïsme scripturaliste.[3


      Tous les chefs sorciers et l'Histoire officielle avec grand hache a toujours caché les athées et c'est à qui monte sa légende et hagiographie, comme la papauté qui a bien moulé à faire entrer en tête chenue que racines par ci, racines par là, mais non tout le monde n'a pas peur du noir et de la mort, ni les femmes des aragnes ou des souris. Caressons plutôt nuances et fuyons les généralisations, les racines françaises sont loin de n'être que chrétiennes. Parler de religion gauloise en omettant la romaine, qui en même tant que la chrétienne prenaient déjà la tête vers le Ve par exemple ? Hybridations et syncrétismes...[4


      Et bon courage donc aux collègues enseignants pour se dépatouiller de ces foisonnements et sables mouvants où m^^me les anthropologues religieux ont peine à surnager.


      Araucaria heterophylla Iles Canaries[I2]
      Animisme, polythéismes, hindouisme, judaïsme, taoïsme, bouddhisme, jaïnisme, shintoïsme, christianisme, islamisme, paganisme et superstitions sont tenues parmi les principales. Certaines activement prosélytes, prolifiques ou toxiques, d'autres moins.


       Emblèmes religieux et listes d'églises répertoriées aux Etats Unis portées sur les tombes militaires[I3]
      Nota bene - Concordisme ostraciste et suprémaciste - Le fondamentalisme moderne des monothéismes s'organisent afin de faire valoir que leurs textes sacrés sont au dessus de la science, ils auraient déjà tout dit des connaissances scientifiques dans leurs bibles. C'est le principe d'ignorance qui protège toutes consciences, dès lors que les religions sont connues, elles évincent les consciences (tout aussi spirituelles qu'elles, ne déplaisent aux cléricaux) sans culte. C'est fort de se faire passer pour en danger, lorsque l'on sait que les croyances et les consciences ne peuvent être en danger en République laïque, puisque celle-ci ignore délibérément les cultes et leurs messes. C'est à cette escroquerie intellectuelle que l'on comprend qu'il s'agit d'un prosélytisme d'envergure pour redorer le blason dans les jeunes générations des poids lourds religieux qui sont les seules sachant penser, bien évidemment ? Les seules détentrices de la Vérité, qu'elles se doivent d'imposer par tout moyen à autrui...

      3 choses à savoir sur « Coexist », le slogan street-art militant
      Combo - Sipa[I4]
      Ceci relayé souterrainement sous des dehors d'oecuménisme bienveillant par des fondations à dehors irénistes, dont la Templeton. Celle-là qui tente de confisquer la laïcité et d'en faire pilarité (de pilier religieux) séculariste, en la submergeant d'adjectifs lui pompant l'air, histoire de l'asphyxier. Actuellement une fondation milite à gros coups de budget pour le concordisme au détriment de l'athéisme et de la science dans les facs, bien évidemment et en grignotage du principe de laïcité inévitablement, de se mêler ainsi des affaires terrestres, au lieu de rester circonscrite au spirituel et au for intérieur.[5]

      Nombre de bébés Templeton, font experts et consultants, agitant la société civile, créant du remous par associations sous la bannière coexistante. Un exemple notable - On les voit subrepticement ébranler la laïicté républicaine en favorisant la visite payée par la ville de Nice au pape catholique romain. "Des jeunes de Coexister Nice ont fait partie de la délégation Niçoise des proches et des familles des victimes de l'attentat du 14 juillet, reçue par le Pape " shared Samuel GL'objet de l'association n'a rien à voir avec la laïcité en chantre exclusivement interconfessionnel, "Cette association milite pour le vivre ensemble entre les trois grandes religions monothéistes." 
      Vous constaterez donc que toujours selon l'emblème d'un graphiste polonais jamais l'athéisme n'apparaît. Il n'y a place que pour le religieux. Du vivre ensemble en ignorant la conscience sans dieu, quelle insulte renversante au XXIème siècle. Pour la France et sa Constitution laïque unique, cela pose un énorme problème exclusif de plus de la moitié de la population française déclarée ouvertement athée, agnostique et irreligieuse, comptant pour du beurre, ou pas loin ?


      Nous devoir nous contenter de quelques unes plus évidentes sans pouvoir faire le tour des quelques quatre mille deux cents croyances supposées, selon une liste dynamique de croyances https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_religions_and_spiritual_traditions

      POLYTHEISMES
      • ANIMISME, forme de polythéisme - Trop couplé au primitivisme n'est plus guère employé. Mircea Eliade, Nicole Sindzingre,"Animisme", de anima, esprit divin qui meut les êtres et els choses.[6]
      Confondu souvent avec le mânisme, religion des mânes des ancêtres, très répandu en Afrique. Un des cultes romains parmi les plus anciens entouré de l'hénosthéisme (voir plus bas à la jointure avec les monothéismes) dont le syncrétisme n'a pas persécuté toutes les variantes anté-hénostheistes.

      Les cérémonies que j'ai relevées en Afrique australe et orientale laissent quasiment penser que les morts régissent la vie. Au travers de mes terrains, mon hypothèse s'affirme que le mânisme (mânes protectrices si les offrandes sont suffisantes, et que les sorciers manipulent pour porter préjudice ou apaisent selon le cas, par des cérémonies complexes- esprits des ancêtres jamais appelés divinités) serait le terreau tant de l'athéisme que des polythéismes, passant par l'hénosthéisme écclésiastique pour parvenir aux monothéismes. Les lignes matrilinéaires ou patrilinéaires claniques (formant des tribus ou ethnies) n'ont pas un dieu mais un plus vieux des plus vieux qui a commencé l'histoire du genos (dans la langue pas de nom divin - le nom de dieu très récent se réfère à la percée du dieu unique blanc).

      La diversité des croyances polythéistes continuent vivace jusqu'à des termes terrifiants qui permettent aux sorciers /médecins traditionnels (prêtres donc) de ritualiser des atteintes au corps féminin féminicides, de dégradation des organes sexuels féminins pour désauvager, calmer et conquérir ; des Vendas d'Afrique du Sud aux Maris (Colombie, Venezuela, Honduras) centaines de millions de petites filles amputées.[7]

      Crus races ou mi-dieux, entre deux eaux, magnification*, déification, et racisme, cela dépend des parti pris locaux sur les albinos (Gbamèlès), en tout cas toujours traités en parias -l'albinisme est une maladie génétique fréquente en Afrique, comparativement aux autres continents, 1/4 000 pour moyenne générale de 1 cas pour 20 000 naissances (0,005 %)[8- sont victimes de chasse à leurs membres, leurs organes et leur vie, 
      "Les associations ont très peu de moyens pourtant le continent est l’un des plus touchés par cette infection (...) [1] les pays les plus touchés en Afrique sont le Mali et le Cameroun"[9] - "Ces supposés pouvoirs magiques font des albinos des victimes de crimes rituels. La Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR) a indiqué dans un rapport en 2009 que le marché des pièces de albinos existe principalement en Tanzanie, où un ensemble complet de parties du corps peuvent se vendre pour 75.000 dollars."  "76 personnes ont été tuées depuis 2006 dans la région.[10]
      • PAGANISME - Religion rurale, religion du paysan, par opposition à la religion et ses sacerdoces urbains - Revenons (et non pas revenants) au Nord. Voir païens, barbares, balourds. Exemple, paganisme scandinave.[11]
      Paysan ou païens donne acte de l'opposition entre la glèbe et la plèbe, l'habitant rural et l'habitant de la cité. La sorcière est une païenne, toujours paysanne souvent liée à la forêt, monde de l'inconnu, et on lui prête la connaissance de la nature et des rites qui l'apaisent ou l'excitent...

      COSMOTHEISME - Tout y existe, tout y parait germer. Socle de tous les syncrétismes les plus récents et les plus contemporains. Déesse terre, déesses mères et cultes de fécondité nourricier dont les big mammas très anciennes représentations en statuettes bien connues. Femmes fleur, bisonne, renarde, serpente...[12]
      En palimpseste, l'e-conisation matriarcale, de belle énergie pour rentre invisible toute athée parmi les mères ? Mère de tous les dieux et esprits, souffle divine. Cependant, les mères divinisées n'ont jamais permis de donner importance et pouvoir aux femmes. Au contraire, accablée du pouvoir vital, on lui claque le bec en pouvoir spirituel et politique, c'est la clé de voûte de l'entrave première, t'es pas mère, t'es rien, ou moins que rien... Quant aux antécédents païens des monothéimes qui supplantèrent les mille et une déesses, les djinns ne viennent pas de Nîmes. Larnac du féminin sacrée qui nous mit dans la mouise pas codée du tout. Que le 9e mois du ramadan serait lié à la grossesse et la mise au monde, cela a enfoncé encore plus profond dans les sociétés le problème de vouloir désauvager les filles, juguler la nature, s'en protéger, se la concilier en sacrifiant les porteuses, tout en divinisant restrictivement à partir de leur fonction gestatrice. Panthéisme, paganisme, polythéisme ou monothéisme, tout cela n'est pas des droits universels des femmes.

      On peut donc distinguer mânisme (qui n'est pas manisme de Mani et du manichéisme -ou Manu) et spiritisme (alias des temps modernes), la croyance dans l'esprit des morts ou mânes des ancêtres, souvent mêlée à celle des esprits des choses, eaux, sources, lacs, fleuves et montagnes. Dynamisme, totémisme... Manu a donné également le surnom de la caste de danseurs chanteurs nomades des manouches. Ceux-là toujours moins nomades et toujours plus évangélisés.

      Et seuls les sorciers et marabouts (nyanga, nyamusoro, malaïka, etc.), médecins traditionnels (tradipraticiens), et chamans (parmi les plus connues des appellations de ces prêtres) contrer, défaire ou créer les sorts, lancés par des esprits appelés par des voisins malfaisants, qui protègent ou attaquent les hommes.[13]

      Femme serpente Mélusine gravure 1479

      Déesse lunaire qui, la "révolution socioculturelle du bronze" se pare de soleil...[14]

      Croyance racine dans l'androgynie des créatures divines. La scission ou cession intervient sous l'allégorie d'Eve et Adam déchus du paradis perdu. Esprit divin bisexuel (croyances androgynes) et ses divinités... Parfois dans certaines cosmologies, notamment amérindiennes, couplé avec une supposée origine humaine d'extraterrestres (parfois vénusiens) androgynes.[15]

      Poètes et archéologues fort prompts à interpréter androgynes, bisexuels, dames et déesses à tous les coins de rochers... comme concernant un supposé Minoén (?) d'abord prétendue déesse, entouré de chasseurs -en actuelle Namibie[16]

      Ail - Je revins sur mes pas car oh malheur j'avais omis CHAMANISME, religion populaire, religion naturelle, religion païenne... Mihály Hoppál, Le chamanisme dans la culture hongroise, Ethnologie française, 2006/2 (Vol. 36), Presses Universitaires de France http://www.cairn.info/zen.php?ID_ARTICLE=ETHN_062_0215
      • NEO PAGANISMES
      Impossible de passer outre le néopaganisme grandissant et sa morgue hégémonique. Cependant, il reste fort difficile d'en appréhender le nombre d'adeptes notamment de "croyances parallèles" et autres alternatives. http://www.cairn.info/revue-raisons-politiques-2007-1-page-127.htm

      Certaines fluctuations du néopaganisme sont assez bien concaténées ici http://fr.wikipedia.org/wiki/N%C3%A9opaganisme
      • SPIRITISME - SPIRITUALISME - THEOSOPHISME - ANTHROPOSOPHIE - 
      THEOSOPHISME "(...) syncrétisme liant le bouddhismel'hindouismel'ésotérisme et de manière générale toutes les autres traditions religieuses. Elle fut fondée à New York le 17 novembre 1875, par Helena Petrovna Blavatsky..." - "(...) groupements divers tels que l'anthroposophie de Rudolf Steiner, (...) l'École Arcane d'Alice Bailey (...), l'Agni Yoga Society d'Helena et Nicholas Roerich (...), le mouvement New Age, (...) l'école dite de la Nouvelle Acropole — encore très puissante en Amérique du Sud et considérée comme une secte dans certains pays — ou par exemple, au sein du mouvement New Age, dans les années 1970, le mouvement Share Internationalhttp://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9osophie
      Emblême théosophique 
      • ANTHROPOSOPHIE - Hormis qu'ésotérique (cachée au non initié), Rudolph Steiner professa "Le christianisme ésotérique et la direction spirituelle de l'humanité", de référence directe à la "religion naturelle" cosmique (chaos incréé, cosmos divin)
      L'angle d'attaque de prosélytisme anthroposophiste reste scolaire, de formation professionnelle et paramédical. L'anthroposophie, cosmique (corps cosmique, astral, chakras et réincarnation hindouistes), racialiste et raciste dispensée par l'occultiste Rudolph Steiner cousine avec la théosophie. https://jsegalavienne.wordpress.com/2011/03/09/tapis-rouge-pour-lesoterisme-raciste/

      Le christianisme ésotérique et la direction spirituelle de l'humanité
      http://www.eurythmiste.com/index.php/oeuvre-de-rudolf-steiner/91/christianisme-esoterique-detail
      N'est pas inspirée que de Goethe et instille en ses écoles ses principes (prétendus n'être que spirituels, on remarquera la même rhétorique développée par le voilisme qui ne serait que de quête spirituelle... alors qu'il couvre la femme impure qui doit être modeste et soumise au père de la terre). http://www.assemblee-nationale.fr/dossiers/sectes/r1687p2.asp

      Ecoles têtes de pont du mouvement antivaccinal et médecins lançant de joyeuses pétitions, qui ne tiennent nullement compte des données scientifiques et du bénéfice collectif des vaccinations, tout en oubliant ce que sont les séquelles de la rougeole ou de la polio ?  
      "... l’Anthroposophie, était opposé à cette avancée scientifique et comment cette opposition s’affichait au sein de ses écoles Steiner Waldorf. (...) Pour contrer la médecine conventionnelle, perçue comme matérialiste, Rudolf Steiner et Dre Ita Wigman, ont inventé la médecine anthroposophique." http://www.unadfi.org/la-m%C3%A9decine-anthroposophique
      D'anciens élèves en témoignent, dont un ancien professeur décrivant la cérémonie culturelle (influences astrales -signe du zodiaque) de la spirale de l'avent. https://veritesteiner.wordpress.com/2013/11/25/la-fete-de-la-spirale-de-lavent-dans-les-ecoles-steiner-waldorf/

      Autre réaction à la biodynamie au mulot. https://veritesteiner.wordpress.com/2015/11/02/miche-onfray-critique-de-la-biodynamie/

      Afin de prendre connaissance du récit détaillé et circonstancié de cet ancien adepte anthroposophe et ex-"enseignant" en école Steiner (instruction basée sur la prière et les croyances, plus que sur Darwin, et incluant la manipulation des parents), ou secte prônant la "biodynamie", qui réfère aux signes du zodiaque, aux sacrifices de mulots et aux incantations. ITW de 47mn http://files.scepticisme-scientifique.com/Scepticismescientifique338.mp3
      "Ces écoles sont de type RELIGIEUSE, bien plus qu'une école catholique française, mais ça les anthroposophes le cachent." http://forums.france5.fr/lesmaternelles/Pascommelesautres/Pedagogiesalternatives/ecole-steiner-sujet_23_1.htm
      Biodynamie ardemment mise en pratique par les Colibris de Pierre Rabhi, pour d'autres raisons fort controversé ainsi que ses fils. https://www.facebook.com/LesEnrages/photos/a.150666138433300.1073742000.136342863198961/278546982311881/?type=3&theater

      En Allemagne (intégrée au système éducatif) et aux Etats-Unis, ses établissements ont, 
      au titre de philosophie spiritualiste non religieuse (hic), décroché l'éligibilité aux subventions, malgré leur notoriété religieuse,
      "... considérant que leur programme est religieux (anthroposophe) et que leur financements par l'État est contraire au premier et au quatorzième amendement de la constitution des États-Unis et à la constitution de la Californie.http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89cole_Steiner-Waldorf
      Prônant une pédagogie séductrice dont donné à voir que des aspects partiels, les rapports parlementaires belges et français la mettent en doute ainsi que les renseignements généraux. Il suffit donc de respecter les règles de sécurité pour que la philosophie anthroposophique passe l'examen ?
      Catalogue de l'exposition itinérante des Ecoles R. Steiner présentée dans le cadre de la 44ème Conférence Internationale pour l'Education de I'UNESCO à Genève
      http://education.avenir.free.fr
      "l'Ecole Waldorf ne peut se satisfaire d'une tutelle de l'Etat ou de l'économie et ne reconnait de légalité qu'à l'autorité de l'être de l'enfant" http://education.avenir.free.fr/Table/P24-25/p24-25.html - Pendant les sept premières années, tout enfant est, à vrai dire, religieux d'instinct (...)"
      (...)" http://education.avenir.free.fr/Table/P36-37/p36-37.html - "A l'inverse de la gymnastique, qui travaille avec les forces physiques - pesanteur, légèreté, - l'eurythmie s'efforce, à travers le mouvement du corps, de donner forme pour l'expérience de l'âme aux lois du langage et de la musique." http://education.avenir.free.fr/Table/P54-55/p54-55.html - "Education curative ... "d'enfants nécessitant des soins de l'âme" (handicapés) http://education.avenir.free.fr/Table/P56-57/p56-57.html
      "Après la pédagogie, le rapport de l'Education nationale s'inquiète du nombre important de certificats de vaccinations non conformes. Ainsi, à l'école Steiner de Campagne-sur-Arize (Ariège), 42 enfants sur 68 ne sont pas vaccinés. Les contrôles sanitaires effectués ne sont pas plus brillants. Cuisine à gaz dans une salle de classe, sanitaires inachevés... : seules trois écoles Steiner observent les normes de sécurité en vigueur. Les inspecteurs n'ont cependant fait état d'aucune brimade sur des élèves comme l'affirmait un rapport des renseignements généraux (RG) de 1998 sur les enfants dans les sectes. « Les enfants faisant preuve d'inadaptation à la pédagogie Steiner sont en situation de danger psychique et physique, écrivaient les RG." http://www.leparisien.fr/faits-divers/un-rapport-inquietant-sur-les-ecoles-steiner-02-08-2000-2001541319.php
      Compte tenu des épidémies de rougeole enregistrées dans plusieurs pays et liées au déficit vaccinal, il est utile de rappeler les risques encourus du fait de ces établissements. https://www.psiram.com/fr/index.php/Critique_de_la_vaccination

      A remarquer que le chantre antivax français, Henri Joyeux, passant en jugement de radiation de l'Ordre des médecins (quand on sait la difficulté à se mouvoir de cette organisation de défense de pairs..), conférencier de l'association partie de la sphère anthroposophe Solidarité-homéopathie. https://www.psiram.com/fr/index.php/Anthroposophie
      Du fait de la multiplications des voyages et des hyperactifs antivax anthroposophes et d'autres croyances, l'on en voit effet sur les épidémies resurgies ou non jugulées, grâce aux "biomédecins". http://www.rtbf.be/info/societe/detail_la-carte-interactive-des-ravages-du-mouvement-anti-vaccination?id=8306721

      Carte des ravages des campagnes antivaccinations
      http://www.rtbf.be/info/societe/detail_la-carte-interactive-des-ravages-du-mouvement-anti-vaccination?id=8306721&utm_source=rtbfinfo&utm_campaign=social_share&utm_medium=fb_share
      Cette appartenance religieuse, alors que ces établissements sous pédagogie Waldorf-Steiner se défendent de représenter des écoles confessionnelles, cependant nettement présente dans les descriptions des écoles organisées par un disciple anthroposophe. http://fr.wikipedia.org/wiki/Hermann_von_Baravalle
      "« Les écoles Waldorf, bien que n'étant pas liées à une communauté religieuse institutionnalisée sont des lieux où est cultivée l'ouverture à une sphère divine ». De plus, la conception anthroposophique de la réincarnation sous-tend l'image de l'homme et de la vie à laquelle la pédagogie Steiner s'efforce d'ouvrir l'esprit des élèves.http://fr.wikipedia.org/wiki/P%C3%A9dagogie_Steiner-Waldorf#Religion
      • ARYANISME
      A voir tout particulièrement, le destructeur néo-paganisme d'extrême droite de mysticisme aryen, fruit d'occultismes variés (Hyperborée, Thulée, Wotan... ) "mérite" une brève mention, dans le cadre du nordicisme et du pangermanisme.
      "...le mythe aryen s’est construit en trois phases bien distinctes : une première à l’époque de l’indophilie romantique (1790-1830), une seconde marquée par la racialisation du discours mythologique (1840-1920) et une troisième par son instrumentalisation national-socialiste (1920-1945)Marlène Laruelle, « Le berceau aryen : mythologie et idéologie au service de la colonisation du Turkestan », Cahiers d’Asie centrale [En ligne], 17/18 | 2009 http://journals.openedition.org/asiecentrale/1175 

      Religion dite traditionnelle à l'appui et rejet du christianisme. Ou aryanisme -a priori, sans rapport avec l'arianisme chrétien ésotérique du théosophisme-, célébré par des rituels organisés par Himmler avec ses SS ("escadron de protection") définissant le suprémacisme de race supérieure vouée à asservir et exterminer les inférieures. Il reste impossible de passer sous silence la performativité de ce néopaganisme aryaniste dévastateur car il a exterminé pour cause raciale les Slaves européens et asiatiques traqués de concert avec juifs, tziganes et africains -qui n'étaient donc pas tous incroyants bolchéviques ou croyants chrétiens (cible notable d'HH religieuse, le catholicisme)- La Pologne, comme les territoires ukrainiens et soviétiques, devant être à terme libérés de toute présence, afin que les "aryens" puissent y prospérer. http://fr.wikipedia.org/wiki/Camp_de_concentration

      En plus des victimes juives, tziganes et slaves (directement liées à leur extermination raciale programmée par tous moyens), l'on compte également celles handicapées, noires, homosexuelles, résistantes, communistes... Dans l'ensemble des 50 000 000 environ de morts en globalement 5 ans, grâce à la religiosité néopaïenne, pour certains syncrétisées de christianisme et orientalisme,
      "... de faim, d’inanition, de froid, de maladie, d’exécutions sommaires et de gazages (les premiers à être gazés à Auschwitz furent des Russes et des Polonais (...) En 2001, un groupe officiel d'historiens russes estimait les pertes de ce conflit à 26 000 000...http://fr.wikipedia.org/wiki/Crimes_de_guerre_nazis_en_Union_sovi%C3%A9tique
      Il s'agit donc du versant de guerre de croyances du XXème siècle (commençant par les massacres chrétiens -arméniens, grecs, assyriens- par l'Empire ottoman, dont des Kurdes), qui n'a rien à envier en dégâts aux guerres de religion qui décimèrent la Réforme et ses protestataires, les Protestants. En ce qui concerne les enclaves de survivance ottomane musulmane en Europe, l'on vit également l'affreuse guerre religieuse en ex-Yougoslavie de reliquat des manoeuvres d'alliance d'un ecclésiastique, dorloté des mêmes aryanistes puisque consacré "aryen d'honneur", à l'origine des SS bosniaques -dispensés de porter au col le double éclairs, Sieg Rune-, qui se mutinèrent. http://fr.wikipedia.org/wiki/13e_division_de_montagne_de_la_Waffen_SS_Handschar

      Anagramme qui continuent à peser lourd... Le 21 mars 1935, de revenir à sa prétendue primauté anthropologique ?  https://streettelevirtuelle.wordpress.com/2014/05/27/desinformation-la-race-aryenne-vient-diran-et-dinde-pas-dallemagne-reportage/
      'Le titre d'Aryens est historiquement applicable aux Indo-Iraniens seuls'' 

      "En 1934 le chah Riza Khan et ses collaborateurs se souvinrent que les Persans étaient des Aryens et par conséquent changèrent la dénomination officielle de leur pays en Iran sur proposition de la légation à Berlin." Charles Bloch, Le IIIe Reich et le monde, coll. Maurice Vaisse, edi8, 2015, première édition 1988
      L'expression du chef de guerre mystique concernant les slaves orientales, dites "animal humain" : on est loin des Walkyries et des sorcières (fier de son ancêtre exécutée à ce titre), qui restent ses grandes héroïnes,
      "Que les autres nations vivent dans l'opulence ou qu'elles meurent de faim cela ne m'intéresse que dans la mesure où nous avons besoin d'esclaves pour notre « Kultur», sinon cela ne m'intéresse pas. Si dix mille femmes russes tombent d'épuisement en creusant un fossé anti-tank, seul m'importe l'achèvement du fossé anti-tank pour l'Allemagne. Nous ne serons jamais brutaux et insensibles lorsque cela ne sera pas indispensable, c'est évident. Nous, Allemands, qui sommes les seuls au monde à avoir une attitude correcte envers les animaux, nous aurons également une attitude correcte envers ces animaux humains. Mais ce serait un crime contre notre race de nous soucier d'eux et de leur donner un idéal, car nos fils et nos petits-fils auraient encore plus de difficultés avec eux." Heinrich "Himmler aux journées SS Gruppenführer le 4 octobre 1943 à Posen http://bilingfrancesiesrioverde.wikispaces.com/file/view/ACTIVIT%C3%89S+%C3%89TICA+4%C2%BA+U+D+3.+DISCRIMINATION+ET+EXCLUSION.odt
      Revenons aux plus anciens par ordre de survenue :
      • HINDOUISME / Brahmanisme- Apparition environ à - 2 000 avant notre ère. Principalement situés en Inde.  Brahma (générateur), Vishnu (régisseur), Shiva (destructeur) - Textes sacrés, les Vedas des Aryens. Environ 700 000 000 d'adeptes des castes, croyants dans le Karma et réincarnation- Fondateurs inconnus - 
      Environ 9 000 000 d'adeptes. Principe originel du Tao. Religion de la nature de la "féminité" créatrice. http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/hom_0439-4216_1979_num_19_3_368005

      Les principes binaires tressés laisse toute sa place à une sexualité raffinée. http://www.lemondedesreligions.fr/dossiers/sexe-religion/la-jouissance-taoiste-un-art-de-la-longevite-01-07-2009-1879_181.php
      • BOUDDHISME -"Illuminé" - Environ 400 000 000 de fidèles - Bouddha n'est pas un dieu, son illumination est figuré par la roue du Darma aux cinq couleurs -Cycle sans fin du Samsara des renaissances- Prince fondateur, Siddharta Gautama (- 569 /- 480) - Textes sacrés bouddhistes Theravada, écrits à partir de 35 av. n.e., en trois recueils dits "Tripitaka", "Triple Corbeille", de discours du Bouddha et règles monastiques.
      Frise chronologique du développement des écoles boudhistes env. 450 av.n.e. - 1300)
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Bouddhisme
      Mépris et hostilité envers le sexe féminin en dogmes et chez les lamas, dont les citations de textes humiliants pour les femmes ne sont pas rares.
      "Il faut se méfier des femmes, leur recommande-t-il. Pour une qui est sage, il en est plus de mille qui sont folles et méchantes. (...) Elle est féroce comme le brigand et rusée comme lui. Il est rare qu’elle dise la vérité : pour elle, la vérité est pareille au mensonge, le mensonge pareil à la vérité. Souvent j’ai conseillé aux disciples d’éviter les femmes." extrait du canon pali, Le bouddha, Henri Arvon, PUF, 1972
      "Si les moines observaient 217 règles, les nonnes de leur côté devaient se conformer à 311 préceptes dont les Huit Grandes Conditions.http://rakshasa.joueb.com/news/le-bouddhisme-est-sexiste
      • JAÏNISME - Environ 10 000 000 - IXe / Xe siècle avant notre ère, Rishabhanatha
      - prônant non violence, charité universelle, végétarisme. Conception à l'origine de l'anti-spécisme et du véganisme ? http://www.cahiers-antispecistes.org/spip.php?article392)

      Illumination du Nirvana, Karma de l'âme, la relativité relative (ou la cage des sens), péché et purification. http://fr.wikipedia.org/wiki/Ja%C3%AFnisme

      A savoir que Gandhi s'inspira de l'hindouisme, du jaïnisme et du christianisme, et il est connu qu'il mettait à l'épreuve sa résistance à la tentation en dormant avec sa toute jeune servante. http://fr.wikipedia.org/wiki/Mohandas_Karamchand_Gandhi

      Les symboles jaïns, de vernaculaires sont pour certains devenus véhiculaires, roue de la spirale de vie et main de protection :

      Les représentation de svastika, roue de vie, ou solaire, sont relevées aux quatre coins du globe.
      Quatre femmes et leurs chevelures envolées stylisées figurent une svastika
      Carte de propagation du symbole de la roue de viep. 904, The swastika, the earliest known symbol, and its migrations : with observations on the migration of certain industries in prehistoric times, Wilson, Thomas, 1832-1902; United States. National Museum. Annual Report. 1894
      https://archive.org/details/theswastika00wilsuoft
      Le SYNCRETISME vaut un petit détour- Autre exemple d'hybridation religieuse, ou syncrétisme, plus visible -Toutes croyances imbriquées les unes dans les autres prospèrent par syncrétisme-
      Récente entre les croyances polythéistes et monothéismes que nous allons envisager à suivre-

      Les Maziones d'Afrique australe - Ayant assisté sans recours à la noyade d'une baptisée exorcisée d'un exorcisme mazione, je ne peux rester sans vous donner quelques éléments sur la signification effective de cette photographie - L'Eglise de Zion qui noie ses adeptes dans la baie de Maputo, Mozambique... toute une histoire... quelques dimanches j'ai emmené à des dépossessions la nyamussoro contractée et la jeune fille possédée du canissou de Mavalane, quartier bidonville près de l'Aéroport) (adventiste du 7ème jour de l'Illinois, ville de Zionhttp://www.vladsokhin.com/work/zion-church-exorcists
      Cérémonie mazione sur la plage de Maputo Moçambique

      L'adjectif sioniste parfois utilisé n'est pas du tout judicieux en légende de cette oeuvre sud-africaine. Cette employée de maison est donc certainement une des immigrées xitsonga du Mozambique (qui passent un sale quart d'heure en SAR). La personne qui a mal traduit la légende de la photo réécrit l'histoire. L'exploitation de Mozambicaines par le voisin fait partie y compris de l'histoire de l'Afrique du Sud- le propos de cette artiste est de dénoncer le sort terrible qui leur est fait. http://alternatives-economiques.fr/l-afrique-du-sud-et-ses-immigres_fr_art_198_22931.html

      Eglise de Sion en Europe du Nord - Il faut aussi noter que l'église évangélique reste de paroisse protestante comme à Berlin qui fût haut lieu de la résistance contre l'hitlérisme.

      A Strasbourg de 1882 - Eglise évangélique méthodiste ou Temple de Sionhttps://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89glise_m%C3%A9thodiste_de_Sion_(Strasbourg)

      On voit la confusion du terme sionisme entre

      - le sionisme évangélique de la Réforme chrétienne,
       
      - 1897 - le mouvement sioniste de Théodore Herzl de création d'un refuge juif, ou Etat Juif, portée notamment par les évènements antisémites français de l'affaire Dreyfus puis par la collaboration pétainiste aux actions antisémites de la gestapo et les millions de Juifs européens décimés et leurs survivants terrorisés par le lâchage et les persécutions sous tous les régimes de leurs anciennes nationalités. https://fr.wikipedia.org/wiki/Theodor_Herzl

      - 1948 - l'antisionisme de toute nouvelle acception contre le maintien juif en Israël -les réfugiés juifs de toutes nationalités et convictions (les premiers kibboutz sont athées) affluent et se constituent en pays en 1948. Leur défense est taxée de façon négative de sionisme par la ligue arabe, le panarabisme et le panisme religieux musulman.

      >HENOTHEISME, ou HENOSTHEISME - Passerelle, il faut l'évoquer, car elle est tout juste antécédente au monothéisme décisif
      "L'émergence d'un être suprême dans le panthéon égyptien vers la fin de l'Ancien Empire est une manifestation caractéristique d'hénothéisme : même si ce dieu souverain se reconnaît le plus souvent dans le dieu solaire Ré, les qualités d'un être suprême, créateur et protecteur de "tout ce qui existe" peuvent être attribuées à n'importe quelle divinité particulière." Erik Hornung, Les dieux de l’Égypte. Le Un et le Multiple, Paris, Éditions du Rocher, 1986, 309 p. Traduit de l’anglais par Paul Couturiau. Titre Original : Der Eine und die Vielen http://www.iesr.ephe.sorbonne.fr/index5534.html
      SATANISME - Terminant ce polyparagraphe par une croyance qui relève aussi une version monothéiste :

      a) Luciférisme ou satanisme théiste (cinq anges déchus) https://fr.wikipedia.org/wiki/Satanisme_th%C3%A9iste

      b) Satanisme laveyenne https://fr.wikipedia.org/wiki/Satanisme_LaVeyen (unique, le soi, l'individualisme)
      "célébration de l'individualité sans hypocrisie, de la solidarité sans pitié, de la subjectivité objective." Anton Szandor LaVey http://www.lemonde.fr/societe/article/2008/03/17/polemique-sur-l-importance-du-satanisme-en-france_1024072_3224.html 
      II - MONOTHEISMES
      "Un monothéisme (du grec μονός [monos], « seul, unique » et θεός [theos], « dieu ») est une religion qui affirme l'existence d'un Dieu unique et la transcendance de Dieu, créateur du monde.http://fr.wikipedia.org/wiki/Monoth%C3%A9isme
      L'exaltation monothéiste semble indiquer que certains auraient attribué la cause des guerres perpétuelles aux innombrables polythéismes et la tentative d'inverser la tendance vers la paix par l'unification religieuse. Il est difficile de dire cela serait en toute ignorance ou en dénégation de l'athéisme.

      1) ABRAHAMISMES

          a) HEBRAÏSME puis JUDAÏSME

      Les Hébreux, puis les juifs - Ancien testament - Grosse branche la plus ancienne organisée durablement de monothéisme abrahamique, dont le territoire de Judée se situe au Moyen Orient et actuel Israël. Notion d'élection - Vocation unique dite de peuple choisi ou "peuple élu", de mandat divin, afin de porter le fardeau de la paix et s'y sacrifier, sans notion de supériorité aucune. http://www.morashasyllabus.com/French/class/The%20chosen.pdf 

      "La religion cananéenne reconnaissait un dieu primordial : El, père de l'humanité et de toute créaturehttp://fr.wikipedia.org/wiki/Canaan_(r%C3%A9gio
      Environ 15 000 000 d'adeptes. Soit 2 %. Apparition, environ 1 300 ans avant notre ère - Yahvé, "Celui qui est" - Abraham, Isaac et Jacob, patriarches ancêtres du peuple d'Israël. Treize siècles avant l'ère chrétienne, Moïse reçoit la Torah sur le mont Sinaï, après la Révélation des Dix Paroles. Tribus de Palestine: région du Proche-Orient du Sud du Liban à l'Égypte et de la côte Est de la mer Méditerranée à la Jordanie. La Torah du Tanakh, dicté par Yahvé à Moïse, colonne vertébrale religieuse. http://fr.wikipedia.org/wiki/Courants_du_juda%C3%AFsme

      La hiérarchie des normes religieuses juridiques est subordonnée aux dix paroles, connus comme "les dix commandements", qui régissent les 613 commandements négatifs et positifs. Ce ne serait donc pas l'ancien testament ou Torah qui ferait loi. https://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9calogue

      S'agissant du tronc de départ, certains assurent que l'analyse linguistique et historique mènerait à la localité d'Akhet Aton, dont Moïse pourrait être un ethnarque -Ce qui rappelle l'hénothéiste Akhénaton, dont certains assurent qu'il serait le père premier du monothéisme.

      Une secte s'en détache qui se développera en croyances de doctrine ternaire ou dualiste :

         b) CHRISTIANISME
      Les Chrétiens - Rituel chrétien - La Chrétienté- Nouveau testament -

      Croisades, missionnaires et prosélytisme se sont atténués et les colonisations paraissent s'être tassées, hormis pour sa partie évangélique. Trois groupes d'églises.


      Frise chronologique du christianisme - tirée de 
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Branches_du_christianisme
             1°- CATHOLICISME - "Annuaire pontifical 2014, on dénombrait 1,228 milliard de baptisés dans l'Église catholique, fin 2012" http://fr.wikipedia.org/wiki/Catholicisme
      Père, Fils (Christ de Kyrie, Seigneur), Saint-Esprit

      Au IVème siècle, hérésies nées en Orient : arianismesabellianisme,macédonianismeapollinarisme
      Au XIIIème siècle attesté en français "catoliche" - "Annuaire pontifical 2014, on dénombrait 1,228 milliard de baptisés dans l'Église catholique, fin 2012" http://fr.wikipedia.org/wiki/Catholicisme
      "La composition de l'Église catholique ne se réduit pas à l'Église dite « latine », même si celle-ci représente au moins 98 % du catholicisme. Les Églises catholiques orientales (chaldéenne, syrienne, libanaise, une petite fraction des coptes et des grecques) se sont le plus souvent unies à Rome au XIXe siècle. Elles reconnaissent l'autorité et la primauté du pape, et font pleinement partie de l'Église catholique." http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89glise_catholique
      -THEOCRATIES - La catholique romaine est la plus délimitée et la plus connue au monde et nul n'ignore que les églises se sont toujours piquées de pouvoir politique. Ses papes, pères évêques de Rome, et évêques siègent dans l'Etat du Vatican sis à Rome en Italie depuis 325 (Concile de Nicée) en successeurs de l'apôtre Pierre. http://fr.wikipedia.org/wiki/Pape

      Il s'agit donc d'une théocratie typique. D'autres nombreux pays fonctionnent en allégeance à un dogme religieux ; tous ceux qui suivent la charia en loi première.

      Ainsi d'autres états à divers degrés y soumettent le pouvoir politique et mêlent inégalement l'Eglise et l'Etat, en guise de serment juridiquehttp://www.zamanfrance.fr/article/juge-americaine-carolyn-walker-diallo-prete-serment-coran-19027.html

      Un élément particulier souvent les lie et caractérise qui consiste dans les chasses aux athées de diverses manières, parfois interdits de postes officiels. Aux US, sept états sont concernés. http://m.slate.fr/story/96015/athees-interdits-postes-officiels-etats-americains

            2° - PROTESTANTISME - Protestation des Etats du Saint Empire en 1529. La Réforme. http://www.larousse.fr/encyclopedie/divers/protestantisme/83790

      Soutien à la laïcité. http://fr.wikipedia.org/wiki/Protestantisme_en_France

           3° - EVANGELISME - Ou protestantisme évangélique - dite aussi chrétienté évangélique - Hormis les missions évangéliques très vivaces. Les libertariens américains en étant les principaux bailleurs de fond. Un vif prosélytisme qui atteint les Gitans européens et des ethnies très diverses sur tous les continents. Souvent soutenu financièrement par les Libertariens.


      En France en 2005, 500 000 Chrétiens orientaux. https://fr.wikipedia.org/wiki/Chr%C3%A9tiens_orientaux_en_France
      3 % de Protestants, 74 % de Catholiques. http://www.reforme.net/une/religion/combien-y-a-t-protestants

          4° - ORTHODOXISME (chrétiens orientaux) - Environ 250 000 000 d'adeptes. http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89glise_orthodoxe

      Suite au schisme de 1054, la chrétienté s'est séparée en catholiques et orthodoxes, alors en Méditerranée orientale, dont en Egypte l'église copte. Ses évêques, parfois appelés patriarches sont successeurs des apôtres. http://fr.wikipedia.org/wiki/Christianisme_orthodoxe

      c) ISLAMISME - (anciennement Mahomédanisme) 1,2 milliard, 57 états musulmans et leurs armées comptent 100 millions de soldats

      Islam et islam (géographique et doctrinaire) - Les musulmans - Rituel musulman - Islam - Oumma (la maison est la planète). M'en tenant volontairement à l'expression voltairienne logique avec la construction lexicale de christianisme et judaïsme,
      "Le mot islamisme dérive du mot « islam » et du suffixe « -isme » et qualifie donc « la doctrine de l'islam ». Le sens politique est plus récent. Le terme « islamisme » est de création française et l'usage de ce mot est attesté en français depuis le XVIIIe siècle, où Voltaire l'utilise à la place de « mahométisme » pour signifier « religion des musulmans » (ce qu'on nomme désormais « islam »)/" https://fr.wikipedia.org/wiki/Islamisme
      Pour ce dernier rejeton, le plus remuant, le plus véhément, sans clergé, l'on peut remarquer que celui-ci ne peut prendre sur ses épaules comme le clergé catholique romain les accusations suite aux massacres perpétrés par son Inquisition ou ses croyants de la Saint Barthélémy.
      En France en 2010, environ 4 700 000 adeptes. http://fr.wikipedia.org/wiki/Islam_en_France

      Prosélytisme actif et dynamique, environ 1 000 500 000 adeptes. Mahomet, un marchand caravanier guerrier, se proclame prophète comme Jésus, dit Issa considéré apôtre, et forme la branche islamiste de l'abrahamisme -Abraham, le grand ancêtre des trois développements.

      Arborescence islamique - Indiquée comme incomplète par un commentateur-
       1° - ALEVISME (Hétérodoxie islamiste) - Rameau persécuté en Turquie, appartenant à la tradition du SOUFISME - De 10 000 000 à 25 000 000 d'adeptes en Turquie ? http://istanbul.blog.lemonde.fr/2008/01/15/les-alevis-objets-de-toutes-les-attentions/

      La tradition alévie reconnait Ali, il s'agirait donc d'un stade pré chiite. https://fr.wikipedia.org/wiki/Ali_ibn_Abi_Talib
      "ce courant ne base pas son culte sur le Coran, écrit postérieurement...." le Coran à cordes, le surnom donné par les alévis au luth". La musique occupe une place primordiale dans le culte, tout comme le "semah", la danse rituelle. Celle-ci symbolise l'égalité femme-homme.http://www.lemondedesreligions.fr/actualite/les-alevis-veulent-exister-en-turquie-05-06-2013-3151_118.php 
      Les Alevi, qui sont proches des Alaouites, sont environ 25 millions en Turquie, ils ont beaucoup de similitude avec le chiisme. (...) L'alévisme revendique en son sein la tradition universelle et originelle de l'islam et plus largement de toutes les religions monothéistes. Il se classe dans les traditions soufies et ses croyances sont assimilables au panenthéisme. Il se distingue par son non-dogmatisme des dogmes religieux dits « orthodoxes » tels le sunnisme et le chiisme dit jafarisme. (...)  avec les mots du XIIIe siècle, Haci Bektas Veli véhicule des idées qui 8 siècles plus tard coïncident avec la Déclaration universelle des droits de l'homme (1948)" - "Le chiisme (ou chîʻisme) constitue l'une des trois principales branches de l’islam avec le sunnisme et le kharidjisme." http://fr.wikipedia.org/wiki/Chiisme
      Pays avec une population musulmane de plus de 10 %
      vert : Pays sunniteRouge : Pays chiite, Bleu : Ibadite (Oman)
      http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/3/31/Islam_by_country.png
      La guerre des religions vivace -déjà lors de l'invasion des Turcs-. 
      "Mais sa décision de le baptiser du nom de "Sultan Yavuz Selim" a été décriée, cet empereur ottoman (1512-1520) ayant en effet ordonné le massacre de milliers d'Alévis, membres d'une minorité musulmane libérale.http://tempsreel.nouvelobs.com/insolite/20151124.AFP7746/turquie-un-selfie-renversant-du-haut-du-troisieme-pont-sur-le-bosphore.html
      Hormis dans l'Alévisme comme vu plus haut, l'"obligation absente" en islamisme permet toutes les émergences sectaires - D'aucuns soulignent un élément à étudier de près par les démocraties qui n'auraient pas encore bien saisi tous les éléments rhétoriques de la situation ?
      "Voilà pourquoi il existe une opposition irréductible et un antagonisme radical entre la laïcité et l'islamisme." http://www.huffingtonpost.fr/ardavan-amiraslani/difference-islam-islamisme_b_3108641.html
      Punition mortelle en cas de départ - A décider de librement sortir de cette religion, on risque sa peau, l'apostat est très mal vu. http://www.exmusulman.org/peine-de-mort-pour-apostats.html 

      Etat des lieux - L’athéisme face aux pays majoritairement musulmans in Recherches en cours, Institut du pluralisme des religions et de l'athéisme http://ipra.hypotheses.org/45

      Une autre différence notable à prendre en compte de ce que comparé en bibles monothéiques :

      'Pour l’Islam, c’est directement la lettre d’un Écrit prophétique qui importe, le Coran, et non une Parole consacrée comme Révélation. Mais qui va l’autoriser ? Pour Israël, la Révélation commence avec le Livre, non sans comporter l’inscription de sa propre fin comme écriture. Et la pensée chrétienne ? Elle doit prendre position sur son rapport au texte : directement (sola scriptura en tradition réformée) ou via une autorité interprétative instituée comme le Magistère, gardienne de la règle de foi et du sens spirituel ?' Jacques, Francis. « Qu'est-ce qu'un texte religieux ? », Raisons politiques, vol. no 4, no. 4, 2001, pp. 40-56. https://www.cairn.info/revue-raisons-politiques-2001-4-page-40.htm
      Résumons nous,  Du domaine de la révélation sont évangiles (2) et coran. Mais seul le 3ème est incréé, verbe direct divin. Ceux-là peuvent être glosés et n'ont pas statut de loi. Cela se discute. Par contre, celui-ci, dernier venu est loi divine... Aussi dure soit cette parole, elle doit être suivie, c'est la loi. On s'y plie. Cependant, sans version originale, il ne reste que des transcriptions et traductions ultérieures qui brouillent toutes pistes ?
      • De la satire et de la représentation, y compris féminine, en théologie islamiste 
      Seule l'idolâtrie y est proscrite. http://susaufeminicides.blogspot.fr/2015/01/courroux-feministe.html
      "Cela dit, on peut aussi répondre à la satire par la satire. Ou par l'indifférence." (dixit un curé), voilà chose bien tournée :) - " a accepté l'humour : (...) fait l'objet d'une poésie satirique, il répond par une poésie satirique.http://www.sudouest.fr/2015/01/18/islam-le-vrai-du-faux-selon-tareq-oubrou-1800790-2780.php
      Hormis que ces interprétations osées sont de la même eau à un cheveu près de Gandhi qui professait que le prophète aurait été homme de paix, caravanier guerrier et conquérant toute sa vie. Pourtant, l'on peut constater que ce furent de curieuses poésies reçues par la poétesse et d'autres contradicteurs. http://apostat-kabyle.blogspot.fr/2012/12/mahomet-le-prophete-assassin.html

      Mais aussi que dire des enseignements dans les trois groupes de textes avec justifications par le mensonge utile, dit taqqiya ? Quelqu'un va-t-il venir prendre l'engagement devant l'humanité entière que tout cela n'a pas court et n'est pas en vigueur ? sans oublier du tout de vraies explications sur ce qu'est la ruse divine. http://fr.wikipedia.org/wiki/Taqiya
      et plus d'éléments ici http://en.wikipedia.org/wiki/Taqiyya

      Le pays qui abrite le nombre le plus importants de croyants se trouve être l'Indonésie qui n'a cependant aucune de religion d'état, 206 750 000, soit 82,7 % de sa population. http://fr.wikipedia.org/wiki/Islam_en_Indon%C3%A9sie
      Le temps est venu de récapituler rapidement les textes non remis à ce sujet en question sur la représentation des femmes par l'islam et en Islam - Les clercs auront donc tâche aisée de les retirer :
      "- le témoignage d’une femme vaut la moitié de celui d’un homme (sourate 2, verset 282) ou qui veut qu’elle n’ait droit qu’à la moitié de la part d’héritage de ses frères (4.11).
      - versets autorisant implicitement un musulman à avoir des rapports sexuels avec ses esclaves (4.3, 23.6, 33.52), des captives de guerre (4.24, 33.50) et même des épouses impubères (65.4), à celui qui l’autorise à corriger une épouse désobéissante (4.34) ou à enfermer à vie une femme coupable de fornication (4.15)En outre, le Coran n’est pas le seul texte sacré de l’islam, il y aussi la Sira (la biographie de Muhammad) et les hadiths (actes et paroles de Muhammad), qui servent souvent à préciser un verset et qui ont la même importance que le Coran chez les sunnites (le courant majoritaire auquel appartiennent 90% des musulmans). 
      -... comme ceux qui interdisent à une femme de voyager plus de trois jours sans être accompagnée de son tuteur ou un "mahram" (c’est dire un homme qu’elle n’a pas le droit d’épouser) ou celui disant que les femmes forment la majorité des habitants de l’enfer à cause de la faiblesse de leur intelligence et de leur piété. Il y a aussi plusieurs hadiths qui entretiennent le mythe que les menstruations sont une souillure." repris de Leïla Lesbet http://sisyphe.org/spip.php?article4473
      Le haram féminin, variante de l'impureté honteuse native doit être modéré, couvert, selon quelques sectes qui se piquent de gloser au plus près le texte incréé, la biographie et les commandements. C'est ainsi que des sectes tant sunnites que chiites convainquent, de gré ou de force, environ 20 % de musulmanes de se soumettre à ce stigmate sexiste. Ce phénomène central du panisme religieux colonialiste peut s'appeler voilisme* et se trouve en totale rupture à l'égalité des sexes de Droit international. http://susaufeminicides.blogspot.fr/2012/03/devoilez-vous-mesdames-une-fois-pour.html
      • Les symboles religieux et la dissolution - Que faudrait-il penser d'un étendard de foi qui inciterait à ne pas respecter la Constitution, appelant à la division et à la rébellion contre la République indivisible, laïque, démocratique et sociale, afin de la mieux dissoudre  ?
      - divisibilité au moyen d'une ligne de démarcation (/hidjab et ses autres avatars) qui divise deux sexes en Droit,

      - alaïcité* de refus de la séparation de l'état et de l'église sans égard à l'absence cultuelle, signifiant l'enterrement du citoyen acculte* et athée devant se taire devant le sacré imposé en tout cas et lieu par une aristocratie religieuse,

      - adémocrativité* d'agresser la démocratie laïque, qui parle du peuple, laos qui s'exprime à égalité sans prééminence des pratiquants,

      - asociabilité par le sexapartheid* de régime religieux public empêchant celle qui le porte de se mêler à autrui, de trouver du travail, pratiquement quel employeur pourrait se satisfaire de cinq messes en son entreprise, une autre croyance qui l'aurait exigé se ferait pourfendre. Imposition de rituel cultuel à autrui en lieux publics et privés.

      Les femmes brossées dans le sens du poil en "avenir des religieux", ici uniquement représenté symboliquement trois des monothéismes en leurs sectes, judaïsme hassidique, islamisme salafiste et catholicisme romain en christianisme.
      "La femme est l'avenir des fanatiques - "- Touche pas à mon voile"", Cabu
      d) YEZIDISME - 6 000 ans ? ethnie Kurde. Reconnaissant aussi Abraham. Antérieur au zoroastrisme, parmi les religions mèdes. http://fr.wikipedia.org/wiki/Y%C3%A9zidisme
      "Dans le mithraïsme le serpent symbolisait le cosmos. Les Yézidis respectent particulièrement le serpent — surtout le serpent noir. Selon la foi yézidie, le serpent est un symbole de la sagesse." http://serpent-libertaire.over-blog.com/2014/08/les-yazidis.html
      • Du Dualisme, voisinages -Syncrétisme ou résurgence de Mani (manichéisme) et Zoroastrisme (Azura Mazda)-
      On suppose que le Bogomilisme (bulgare) aurait permis l'émergence du Catharisme du Sud de la France. Religions du bien et du mal, des justes et des méchants, des parfaits et des autres...
        • Par ailleurs, rappelant le Mithraïsme -Mitra, religion de salut et de contrat protégé par Varuna, lumière, d'avant le 1er siècle- on suppose restée l'Eucharistie de l'hostie (corps du seigneur, et vin figurant son sang- représentations de l'offrande et de la communion) entre autres. Certains y voient la transcendance et la désincarnation des croyances cannibales de s'approprier la force de l'ennemi, sa bravoure et ses qualités en ingérant partie du corps. http://www.universalis.fr/encyclopedie/mithraisme/
        Le terme théo (forme grecque génitive) ou dieu, venant de Zeux, de sens force lumineuse -Feu et lumière (yazd zoroastrien , ou assyro-chaldéen) est précédé du "a" privatif, qui signifie "sans". Beaucoup aujourd'hui croient qu'il ne s'agit que des dieux monothéiques, il n'en est rien. Théiste, déiste, maniste, mâniste, animiste, aucune n'est athée ! Mais les athées sont accueillants et sous leur aile, viennent se réfugier les proscrits.
        Yazd - Antichambre du monothéisme de la Perse à Akhenaton - Divinité en marche et sa dualité-
        Déjà la foudre de Zeus - Manichéisme, nuit et jour, lumière et obscurité, bestialité et divinité...
        Berceau de l'abrahamisme moyen oriental, le "croissant fertile" où l'unification des dieux, un oecuménisme avant l'heure nourri, comme nourricier de syncrétisme. http://fr.wikipedia.org/wiki/Croissant_fertile
        Il nous intéresse particulièrement de remarquer qu'il semblerait que seules deux croyances très anciennes, et de longue date persécutées, le yézidisme (issu du zoroastrisme) et l'alévisme (dit chiite, ou antécédent) prônent l'égalité des femmes et des hommes et le déclare sans contours, y compris en actes.

        e) SIKHISME - Environ 22 000 000 - Fondateur Gourou Nanak - 15ème siècle, Penjab, région du Nord de l'Inde entre Musulmans et Hindous. Parité des sexes, parait-il, mais dans les faits... tous les féminicides y sont bien vivants. Environhttp://fr.wikipedia.org/wiki/Place_des_femmes_dans_le_sikhisme

        D'esprit guerrier, le kirpan n'est pas le moindre de ses symboles religieux. http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/polit_0032-342x_1984_num_49_4_3416

        f) Religion naturelle de l'être suprême - Culte civique instauré par Maximilien de Robespierre le 7 mai 1794, inspiré de Jean-Jacques Rousseau. Cette opposition à l'athéisme mérite une brève mention. http://www.larousse.fr/encyclopedie/divers/culte_de_l_%C3%8Atre_supr%C3%AAme/118635

        Voltaire, bigot sans église...
        p. 10, Michel Onfray, Contre-histoire de la philosophie. / IV, Les ultras des Lumières, Grasset, 2007
        http://www.worldcat.org/title/contre-histoire-de-la-philosophie-iv-les-ultras-des-lumieres/oclc/493692840&referer=brief_results
        g) RASTAFARISME - Jamaïque - Ethiopie - Religion messianique inspirée des récits bibliques et de l'hindouisme. La coiffure rasta consiste à ne plus se peigner et à torsader les cheveux en locks comme les "saints" ermites ou fakirs indiens. Ce syncrétisme se réfère également au retour à Zion ou Sion. http://www.universalis.fr/encyclopedie/rastafarisme/

        Tout comme l'alévisme, l'on pourrait considérer qu'appartenant au PANENTHéISME http://fr.wikipedia.org/wiki/Panenth%C3%A9isme

        Polygamie, consommation d'herbe stupéfiante, végétarisme, prophétisme musical (qui rappelle les griots)... http://fr.wikipedia.org/wiki/Mouvement_rastafari
        "Le mouvement rastafari définit six principes fondamentaux, dont celui du choix délibéré par Jah (contraction de JéhovAH) de la race noire, ce qui la rendrait supérieure physiquement et spirituellement aux autres. De nombreux rastas pensent en outre que les disciples élus accèdent à la vie éternelle.https://fr.wikipedia.org/wiki/Peuple_%C3%A9lu
        1900 environ, publiée par Laxmi et Ajai Mansingh
        Jatadhari, ou "porteurs de Jata" (locks), sont en Inde des Sadhu

        Au cas où ma liste vous semblerait courte, encore quelques pistes de définitions religieuses. http://atheisme.free.fr/Religion/Lexique.htm

        h) RAëLISME - 1974, vision de Claude Vorillon -

        Fonde les évangiles sur une extraction lointaine de Jésus et Yahvé, père et fils. Mouvement pour l'accueil d'elohims. Où l'on voit que dans wikipedia les sectes ne portent pas ce nom mais sont appelées mouvement religieux. https://fr.wikipedia.org/wiki/Mouvement_ra%C3%ABlien
        Publicité numérique sur les réseaux sociaux de Raël officiel suisse- L'on y constate également la récupération de la roue de vie zvastika de l'hindouisme.
        Le tour des religions abrahamiques terminé -certaines dites sectes ont également montré leur façade-, tout le monde descend -Celles-ci puisent leurs dogmes dans toutes les variations déjà évoquées. Mormons, Témoins de Jéhovah, Eglise de scientologie, Raëliens, Ordre du temple solaire, etc. surveillées par la mission interministérielle. http://www.derives-sectes.gouv.fr
        "Le mot secte en grec, équivalent de la secta latine, est hairesis (αἵρεσις : option, opinion, secte, parti). Une hérésie désignait d'abord le choix ou la préférence pour une doctrine, bien avant d'avoir la connotation péjorative que l'Église catholique lui connaît : celle de doctrine dissidente." http://fr.wikipedia.org/wiki/Secte
        Une liste de sectes, non pas au sens de doctrine dissidente de quoi que ce soit mais d'organisation préjudiciable au libre arbitre et libre vie citoyenne, a été constituée par cette mission. On voit bien qu'il en manque une bonne tasse. http://info-sectes.org/pages/sectes.htm
        • L'entente desdites religions du livre
        ci-haut évoquées, dites au nombre de quatre mais on voit dans l'énumération que d'autres s'en réclament plus ou moins jusqu'à h) donc huit en tout-
          Ceci nous donne une excellente transition à se questionner sur la portée des révélations monothéistes, qui sont traitées à l'égal.
              Lorsqu'il est question de fixer l'interprétation d'un livre incréé, dit de révélation, il est manifeste que les chamailleries recommencent à chaque tournant de la société.

              De plus et, tout particulièrement concernant le Coran et Hadiths, que ce soit son dictant ou son dictaphone à les lire on les voit tous deux dictateurs colonialistes sanguinaires féminicides. Comment cela serait-ce transformé puisqu'il s'agit de la légende d'une poignée.

              Quant aux autres gestes patrilinéaires, comme les bibles (ancienne ou nouvelle), leur relation des modes de vie de genos propres à remonter le temps à leur création, prises comme "la création", elles sont plus facilement considérables en archives qui ne peuvent plus faire acte exemplaire à copier dans d'autres siècles.

              La manif pour tous en 2014 - Parti chrétien et associations péricultuelles http://www.francoislafite.com/tag/christine-boutin/ 
              La différence parait fondamentale, l'un intouchable qui peut dicter à la virgule les comportements, les autres, verbatims d'autorité de principe mais non plus d'actes. Ce sont les écrits figés qui permettent au fondamentalisme le plus odieux de prospérer. Les partis religieux savent s'agglomérer contre la loi afin de tenter d'introduire des principes religieux en codes.
              • Notions de blasphème et anathème religieux et leurs conséquences affreuses 
              Quelle idée d'interdire la soie ! Interdiction de brocarder, et se faire révérencieux envers les croyants, serait-ce cela que le blasphème exigerait ? Par contre, fouler au pied les athées serait possible...
              "Brocard- Nom masculin. Moquerie, pointe, raillerie piquante ou blessante. Ex : "L'Eglise ne reconnaît qu'une sorte de laïcs : les siens." (Carl Dubuc / 1925-1975 / Les doléances du notaire Poupart)" http://atheisme.free.fr/Citations/Style_b.htm#brocard
              Egalement maxime - ex : lura dex, led sex http://fr.wikipedia.org/wiki/Brocard

              Brocart de soie français - Lyon 1760-1770
              Pour que plus jamais la condamnation de Poullain de la Barre ne se reproduise, fût effacé à jamais le délit de blasphème.. 
              "Le nouveau code pénal date du 25 septembre-6 octobre 1791 ne comporte plus le crime de sodomie qui a disparu, de même que le blasphème, la magie ou le sacrilège." Thierry Pastorello, Thèse de doctorat d'histoire, Sodome à Paris : protohistoire de l'homosexualité masculine fin XVIIIème - milieu XIXème siècle, Paris 31 mars 2009 http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/39/22/41/DOC/theserstruc_-_sommaire.doc 
              Pour traduire ces archaïsmes que l'on n'emploie plus beaucoup, le sacrilège estampillait auparavant toute expression non conforme au dogme chrétien papiste valant atteinte au sacré, dont la sodomie signifiant l'homosexualité masculine (on se préoccupait de brimer toute la sexualité féminine dans tous ses éléments, y compris lesbien, auquel on ne prêtait quelque attention que pour en faire donnée licencieuse érotique pour ces sires). La magie valant pour toutes autres croyances existant, ainsi toutes les autres ritualistes étaient considérés en magiciennes ou magiciens- On voit donc la libération du peuple profane qui s'affranchit de la tutelle du clergé dogmatique.

              Le massacre de Charlie" - Jusqu'ici, soit ce 7 janvier 2015 d'exécution terroriste djihadiste non institutionnelle pour blasphème de 12 personnes du journal satirique athée et républicain Charlie Hebdo, au nom d'un dieu sur le territoire français. La dernière exécution était institutionnelle et datait de la condamnation du jeune Chevalier de la Barre du 1er juillet 1776. http://www.herodote.net/almanach-ID-3189.php


              #JeSuisCharlie - signe de condoléances, de deuil et de soutien indéfectible aux droits à la liberté de conviction, dont de l'athéisme, et de la liberté d'expression et de presse qui en relève. Il ne signifiait donc pas je suis athée, ou une appartenance à quelque communautarisme ou individualisme. Que certaines et certains aient jugé bon de le décliner à leur aune, en communauté,  nation, ville, ils en étaient libres mais cela ne reste bien que de digression religieuse. 
              "La notion de blasphème n'a de sens que du point de vue des religions." "notion a été définie au xvie siècle par le théologien espagnol Francisco Suárez comme « toute parole de malédiction, reproche ou irrespect prononcé contre Dieu. » Comme le rappelle l’Encyclopédie catholique, le blasphème ne concerne que le domaine de la religion : « tandis que le blasphème, étymologiquement, peut dénoter un manque de respect dû à une créature aussi bien qu'à Dieu, dans sa stricte acception il n'est utilisé que dans le dernier sens. » C'est le mot utilisé par le religieux pour désigner une atteinte à sa divinité. Utilisé dans un cadre plus général, le blasphème est une irrévérence à ce qui est considéré comme sacré ou inviolable.http://fr.wikipedia.org/wiki/Blasph%C3%A8me  
              Le point de vue des Eglises sont séparés depuis un gros moment du gouvernement de l'Etat, très précisément encore redit après l'abolition des privilèges des seigneurs et du clergé à la Révolution française mais aussi en 1905.

              Nous ne sommes pas sous le régime des religions dans notre démocratie républicaine laïque unique au monde. Le blasphème, s'ils le veulent, concernent les quelques restant attachés aux confessionnaux et autres officines rituelles (mais pas devant la Loi) mais aucunement les quelques soixante pour cent d'athées, d'agnostiques et théistes irreligieux en France, qui sont tous en droit selon la loi de blasphémer librement, y compris contre l'islam ! Vivement que cette absurde et très dangereuse qualification juridique soit écartée des documents de l'Etat avant qu'il se soit fait bouffé. Le blasphème d'islam.... phobie n'a pas de sens en délit et crime et personne ne doit être poursuivi à ce titre.
              • Un comble que cette traque se fasse sur le terme strictement religieux de blasphème, atteinte sacrilège de cuisine interne
              qui ne relève en aucune façon du droit civil, et ne pouvant y être inclus puisque c'est une règle religieuse.

              Le Droit allemand ne s'applique pas en France, dont en Alsace ou Moselle, abrogation de fait d'être sorti du giron impérial germanique, et que la France a aboli tout délit de ce type religieux en 1881. Grands nombre de lois n'ont jamais été abrogées et ne le seront jamais. Cependant et à force de pressions, l'abrogation s'en fit en 2016, alors que depuis 1791, plus de délinquant religieux possible. Mais surtout, le droit prussien a toujours été inapplicable en France !
              http://www.lalsace.fr/actualite/2015/01/13/le-delit-de-blaspheme-inapplicable
              "Le texte, publié le 22 décembre au Journal officiel, estime que, même si ces dispositions n’ont jamais « été expressément abrogées par le législateur, cet article n’est aujourd’hui plus applicable sur notre territoire ». (...) Le droit local applicable en Alsace et en Moselle contient un « délit de blasphème », hérité de l’article 166 du code pénal allemand de 1871, maintenu en Alsace et en Moselle. On peut y lire que « celui qui aura causé un scandale en blasphémant publiquement Dieu par des propos outrageant (…) sera puni d’un emprisonnement de trois ans au plus. » Dans le reste de la France, un tel délit a été aboli en 1881, date à laquelle l’Alsace et la Moselle actuelle étaient partie intégrante de l’Empire allemand" http://www.rue89strasbourg.com/index.php/2016/01/05/vigie/delit-de-blaspheme-plus-applicable/
              Le blasphème ne peut concerner ni athées, ni "païens" (lire péquenot polythéiste ou cosmothéiste) - Cela reste un fourre-tout de péché pour croyants. A savoir qu'actuellement dans les 70 % de la population française selon enquête récente est athée, agnotique ou théiste irreligieux non assujettis aux règlements intérieurs de leur voisinage.
              "Lorsque les Septante ont traduit en grec la Bible hébraïque, ils ont regroupé trois termes très différents sous le mot blasphemein. Naqav, d’abord, signifie « prononcer le nom complet d’Adonaï », ce qui est strictement interdit pour les juifs, car derrière le nom, c’est la personne que l’on vise, son être d’une certaine façon. C’est aussi pour cela que l’on interdit les images de Dieu. Le terme qillel, ensuite, ne s’applique qu’aux païens : il désigne toutes les insultes qu’ils peuvent proférer contre Dieu. Elles ne sont pas sanctionnées puisqu’ils sont païens...http://www.la-croix.com/Religion/Spiritualite/Quelle-est-l-origine-du-mot-blaspheme-_NP_-2011-11-04-732226
              Sous Constitution athée (sans dieux et esprits) de République dite laïque, nous avons tous les droits à conviction, à critique, irrévérence et encore plus et surtout à la satire, dérision et ironie toutes politiques. Ce qui perd tout sens en république laïque athée -sans divinité prépondérante qui gouverne tout- restent archaïsmes conflictuels religieux
              • Cadre de référence - Laïkos, du peuple (laos) qui n'est pas de "la haute", base grecque ancienne, rien à voir avec le christianisme qui éclora plus tard.
              Cependant, la confusion perdure avec une étymologie latine, laicus, qui n'est pas du clergé, commun, ordinaire... Le clerc opposé au laïc n'est pas commun, n'est pas du peuple, s'y mêle mais que d'une sandale car il sait mieux que lui qu'est ce que sa divine destinée. De la même eau est tenté de faire accroire que le religieux inspirerait la laïcité par l'évangile de Mathieu avec de rendre à César son impôt -on se rappellera que l'histoire concernerait les Pharisiens n'étaient pas particulièrement favorables au nouvel Elu fils divin, et lui de même). Le pouvoir temporel à César de branche divine, fils d'Ascagne, et les pouvoirs spirituels qui l'épaulent par les prêtres qui tentent le droit de regard sur l'empereur divin, autant dire bisbilles religieuses en vue. Cette extrapolation anachronique de faire le christianisme émetteur de laïcité s'envole donc comme plume au vent.

              Je ne me laisserais pas plus encadrer messieurs, n'ayant pas le statut de Joconde mais celui de féministe ordinaire - Délit de blasphème, débrouillez-vous entre vous les brebis
              - Le blasphème ne peut être reproché qu'aux croyants... Ainsi le terme qui marque que les mécréants sont des blasphémateurs (en xphobe) est fait pour inclure la couffarde- Ou si vous préférez, c'est une façon symbolique de convertir- Mesdames et messieurs les politiques et juristes qui avaient infiltré ces termes psychologistes en Droit devriez y réfléchir à deux fois et, surtout d'urgence, les retirer des sites institutionnels car vous aurez reconnu que ce terme n'est pas laïque pour un sou et du plus bel argent antilaïque ! Agent double face. Abriter en son sein le serpent, vous voudriez faire mordre ma copine Marianne et l'empêcher de nous nourrir que vous n'auriez pas mieux imaginé. L'on voit bien que tout ce qui ne va pas dans le sens de certains devient blasphème, y compris les laïques... Encore une bagarre sémantique du moyen-âge entre latinistes et hellènophiles...

              Depuis 1549, laïque (regardé de près sous le nez dans Neuter, et athée dans Mirador)
              "« laïc » désigne plus précisément les croyants n'ayant pas reçu d'ordination sacerdotale, tandis que « laïque » s'appliquerait à tous ceux, tant croyants qu'incroyants, qui respectent et défendent la laïcité." - Sens moderne - L'adjectif laïque désigne une société, ou une partie de la société, qui n'est pas sous la domination ou l'influence d'un clergé, quel qu'il soit. On parlera d'enseignement laïque, de société laïque, etc. L'adjectif laïque peut désigner en particulier un partisan ou un militant de la laïcité, c'est-à-dire de l'indépendance de la société civile à l'égard des institutions religieuses et du domaine religieux de façon générale. Le terme laïciste peut également être employé dans ce sens. Le terme laïque tend aussi à être utilisé comme synonyme d'irréligieux, ou d'indifférence religieuse." https://fr.wikipedia.org/wiki/La%C3%AFc
              Nini - De même, l'on peut prendre à bras le corps le mot apostat et le mettre au coin... Nous ne sommes concernées ni par l'apostasie, ni par le blasphème. Allez jouer aux billes ailleurs ! La femme libre née libre dans une famille libre n'a jamais été et ne sera jamais une apostate. L'on n'est pas concernées par le terme religieux de quitter une religion ou une croyance, lorsque l'on n'en a jamais eue- L'apostasie reste une vision strictement religieuse applicable à leurs membres et n'a pas plus à être appliquée aux extérieurs, on ne veut pas être incluses !
              Vamos bater um papo... - Propos papaux - On voit la dangerosité de la portée de sacralisation individuelle -puisque tout un chacun se sent atteint à son sacré- au vu de déclarations aux Philippines d'un homonyme de l'inventeur du terme, en la personne de notre bouteur de feu romain en robe de mariée, ou de fiancé ;) S'essayant à la garder vivante en instrumentant l'allégorie de la mère, sous entendu mon église et ma vierge, dont il serait légitime de laver l'offense par les poings. http://www.imedia-info.org/depeches/on-ne-peut-pas-insulter-foi-autres-assure-pape-francois-tout-louant-bienfaits-liberte-d-expression,32720.html

              Autant dire franchement que cela est compréhensif des djihadistes phallocrates mysogynes, racistes, xénophobes et antisémites, qui auraient donc bien selon lui ciblé la seule femme d'origine juive de la rédaction athée, épargnant avec justification à l'appui deux autres jeunes femmes dans le journal de satires politiques
              "On ne tue pas les femmes !" ?! (Trop aimables... mais les Juives, si -comme la seule qui ne fût pas épargnée qui s'appelait Elsa Cayat, abattue exprès... marque confirmée d'antisémitisme des tueurs Kouachi) 
              Tout en déplorant les massacres, en l'occurrence des athées de Charlie Hebdo trop bavards au gré des évêques, à qui il aimerait bien couper la chique, ils ont fermé le clapet ! Que viennent-ils donc provoquer, offenser sa foi (sa mère l'église, dit-il), selon les termes du pape, ces vilains caricaturistes. Ce sera donc sur ces paroles irresponsables que ses ouailles vont se sentir fondées à laver leur honneur religieux, ce qui permettra la même génération de prédicateurs à la Luther et Savonarole. Florence, belle et prospère, dévastée...

              Alors qu'en république laïque de constitution athée et son droit civil, il n'y a pas de convictions ou d'êtres sacrés, ni même de sacralité de l'athéisme, lorsque des croyants se prétendent insultés par au vu de leur droit religieux du blasphème et se livrent à l'anathème, ils se mettent donc en position d'êtres sacrés. Cette volonté d'appliquer les lois religieuses aux athées moqueurs, taquins et critiques, quelle plaie.

              L'on perçoit donc en ce début de XXIème siècle et de plus en plus nettement, l'affrontement sanglant entre quelques espaces de l'Islam. En tout cas, l'Europe étant désignée responsable de tous les maux, et vilipendée, par les théocrates de tous royaumes qui se défaussent de leurs propres responsabilités sociales. Entre le marteau et l'enclume, démocrates et des intégristes, anciens et modernes qui finalement trouvent confortable de guerroyer sur le dos de l'athéisme.

              Une part de pleutres va vouloir baisser la garde et céder, au motif du danger et des risques, pour se plier à la loi religieuse du blasphème imposée contre leurs convictions, comme le royaume du Danemark... Espérons qu'elle n'aura pas gain de cause car pour sa sécurité illusoire, elle irait avilir et soumettre les générations suivantes de ses infantes en premier. Pourvu que cela n'advienne jamais car ce serait l'entrée d'une nouvelle ère d'obscurité et de récession.

              Terminant sur une note d'espoir en forme de pourcentage - Ainsi après une effroyable attaque terroriste fanatique fomentée par des prêcheurs chefs de guerre islamistes contre des caricaturistes politiques français, on peut apprécier que l'observatoire associatif n'est saisi que de centaine de plaintes pour agression contre des croyants visiblement musulmans- Ce qui confirme que les françaises et français ne sont peut-être pas aussi idiots qu'on les présente. Centaine, multiplions par 10 tout à fait pour faire chiffre, sur 50 000 000 d'adultes, cela fait 0,00 001 % ou je me trompe ? Proportionnellement, Charlie Hebdo et ses journalistes (combien de fois insultés de laïcards ? Car ce terme a été créé par et pour injurier la laïcité et le laïcisme) combien de fois plus stigmatisés et leurs soutiens, y compris république et nation ? Remis même en question notre article de Code pénal d'apologie de crimes, haines, terrorisme. http://www.lexpress.fr/actualite/societe/islamophobie-les-musulmans-victimes-collaterales-de-la-vague-d-attentats_1640180.html

              Il suffit de confessionnal et divan à ciel ouvert, oubliant milliers d'associatifs, bénévoles, agents d'éducation, colonies de vacances, et coetera. Dont ceux qui ont aidé attentivement les enfants que furent les tueurs à gages religieux, que l'on voudrait se faire sentir coupables eux aussi ?! Morale cléricale à nouveau engluant les politiques à entendre des discours bien décevant après une gestion de crise au dessus de tout soupçon grâce, il est vrai, à une administration républicaine solide et bien rodée dont les membres bien conscients de leur responsabilité ?

              Les deux affiches suivantes contiennent quelques fantaisies mais à titre d'exemples, il y figure des éléments intéressants. Pour ma part, je n'aurais pas non plus choisi ce type de graphisme et sa charte de couleurs.

              Exemples de contes, légendes, fables et mythes des croyances et religions
              (données parfois approximatives)
              Tirée de http://on.fb.me/1bNZ0Bx
              Généalogie - Foi, croyances, mysticismes
              https://www.facebook.com/HumanOdyssey/posts/572999886158932:0
              Christine Gamita, Ph. D. en ethnologie, ritologie, anthropologie des mondes contemporains
              - ex-Ingé informatique, études et management de la qualité systèmes informatiques et d'information-

              Notes de bas de calepin
              _______

              [1] Esquisse d'anthropologie de l'athéisme - En dehors de la laïcité de séparation des pouvoirs qui ne reconnait aucun culte et conviction plus qu'une autre. Chapitre I http://susaufeminicides.blogspot.fr/2015/01/mirador-des-faux-culs.html

              [2] Racines du terme féminisme - Ceux qui passaient pour "rosiers" http://susaufeminicides.blogspot.fr/2012/06/rosier-pourpre.html?view=sidebar

              [3] Du chamanisme au judaïsme scriptural - cf. Les Khazars. Problèmes et controverses, 

              [6] L'animisme, ancien terme appliqué aux polythéismes spiritualistes asiatiques et africains généralement fondés sur du mânisme -esprit des ancêtres siégeant en dieux tutélaires, dieux des lares, mânes incontournables et tout puissants de toutes destinées http://www.universalis.fr/encyclopedie/animisme/



              [7] L'excision féminicide dans le monde http://susaufeminicides.blogspot.fr/2012/01/excision-feminicide.html[8] Mutation génétique mal vue par certains prêtres sorciers et leurs peuples https://fr.wikipedia.org/wiki/Albinisme

              [9Stéphanie Plasse, Les albinos, victimes de sacrifices humains, Pan Afrique - Tradition - Sorcellerie PAN AFRIQUE - TRADITION - SORCELLERIE

              Les albinos, victimes de sacrifices humains, samedi 3 mai 2008 http://www.afrik.com/article13520.html



              [12] Femmes transfigurées, mères de tous https://www.academia.edu/754588/2011._Le_motif_de_la_femme-bison_-_Essai_dinterpr%C3%A9tation_dun_mythe_pr%C3%A9historique_deuxi%C3%A8me_partie_2_2_._-_Mythologie_fran%C3%A7aise_243_23-4
              [13] Le manisme http://www.universalis.fr/encyclopedie/manisme/


              [14]   Année 1968  Volume 65  Numéro 2  pp. 642-653 http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/bspf_0249-7638_1968_hos_65_2_4174[15] Les croyances androgynes restent socle de maints androcides des plus modernes http://susaufeminicides.blogspot.fr/p/androcides.html


              [16] La Dame blanche et l'Atlantide, La R
              echerche, mars 2010 http://rupestre.on-rev.com/page93/assets/JLLQ_2010-a.pdf
              Crédit d'illustrations

              [I1] Joyce Cheng, Georges Braque et l’anthropologie de l’image onirique de Carl Einstein, Traduction de Camille Joseph p. 144-163 http://gradhiva.revues.org/2294


              [I3]  Emblèmes religieux et listes d'églises répertoriées aux Etats Unis portées sur les tombes militaires http://www.va.gov/vaforms/va/pdf/VA40-1330.pdf

              http://www.elle.fr/Loisirs/Sorties/News/3-choses-a-savoir-sur-Coexist-le-slogan-street-art-militant-2892122
              [I4] Le taggueur ignore souverainement l'existence de l'athéisme et se fait écho du coexistentialisme mis sur les rails par des notables religieux - Combo - Sipa
              • Autres billets concernant athéisme, féminisme et croyances, laïcité
              1. Mirador  http://susaufeminicides.blogspot.fr/2017/02/mirador-des-faux-culs.html
              2. Longue vue http://susaufeminicides.blogspot.fr/2015/01/longue-vue.html
              3. Neuter http://susaufeminicides.blogspot.fr/2015/01/neuter.html

              Il est essentiel lors de toute utilisation de cette production ou partie de cette production de préciser la source : le lien et l’auteure de l’article, ponctuation adéquate encadrant la citation -entre guillemets- et dans son contexte, sans distorsion ni manipulation ( article L122-5, du code de la propriété intellectuelle) . La permission formulée et explicite de l’auteure est également exigée. De la même manière, concepts, termes et approches empruntés à l’auteure du blog doivent être mentionnés comme tels- références adéquates.
              Pour citer cette ressource, mentionner votre date de consultation sous la forme (consulté le x … 20…) Auteure : Christine Gamita Droits d'auteur Creative Commons by-nc-sa 3.0 FR 
              En vertu du code de la propriété intellectuelle stipulant à l’article L121-1,‘ L’auteur jouit du droit au respect de son nom, de sa qualité et de son oeuvre. Ce droit est attaché à sa personne. Il est perpétuel, inaliénable et imprescriptible.Tout usage toile ou papier hors ce cadre sera passible de poursuites - Reproduction autorisée à condition de citer les liens © Copyright- Toute citation de cet article doit être de contexte, précise, avec date de version, blog "Thémis - Haro sur les fémincides et androcides dans le monde" http://susaufeminicides.blogspot.fr le lien exact du document - Unauthorized use and/or duplication of this material without express and written permission from this blog’s author and/or owner is strictly prohibited. Excerpts and links may be used, provided that full and clear credit is given to "Thémis - Haro sur les fémincides et androcides dans le monde" http://susaufeminicides.blogspot.fr with appropriate and specific direction to the original content. However, no link is to be reproduced on slanderous motives and/or miscategorization. Therefore, before any use of network Tools such as scoop-it or pinterest & so, the author’s permission is required.
              Castellano Castellano(España) Català Dansk Deutsch English Esperanto français Galego hrvatski Indonesia Italiano Lietuvių Magyar Melayu Nederlands Norsk polski Português Português (BR) Suomeksi svenska Türkçeíslenska česky Ελληνικά русский українська العربية 日本語 華語 (台)