dimanche 24 septembre 2017

Aya

 et le loup...
"Imagine ! Imagine l’aventure humaine sur l’eau sauvage apprivoisée. Nous sommes les vagues de la pensée, les torrents de l’avenir et la lumière qui jaillit du Nord. Nous changeons le monde, libres, sur la toile immense de nos rêves les plus fousCitation de Bernard Lavoie que l’on peut lire sur le granit entourant la fontaine de la gare du Palais à Québec, œuvre du sculpteur et peintre québécois Charles Daudelin[*]
Fontaine Éclatement II de Charles Daudelin, Gare du Palais, Québec | by Marielle Frigault
https://www.flickr.com/photos/marielle_frigault/14455508195
Je m’appelle Loundja. Née à Montréal en 2012, je fréquente la maternelle et bientôt, je perdrai ma première dent de lait. Mes parents sont nés en Algérie dans les années 1970. Une belle époque pour naître au sein de la jeune république algérienne, encore pleine d’espoir, bercée par la grande bleue jusqu’à l’intérieur des maisons.
Mes parents ont choisi de quitter ce joyau de la Méditerranée pour s’installer au Québec afin de ne pas renoncer à leur amour et à leur soif de liberté. Ils voulaient préserver leurs enfants de ce qui pourrait entacher leur innocence. Mes parents souhaitaient surtout que leur progéniture ait accès à une scolarité libérée du fiel de quelques obscurs versets. Mes parents ont fui le suicide intellectuel d’une Algérie gangrénée par l’islam politique. Une idéologie qui tentait d’écraser le désir naissant d’embrasser le XXIe siècle, de se départir des coutumes archaïques plombant la réflexion vers de nouveaux horizons. À en croire ce que débitent les mégaphones des criards minarets, Satan en personne soufflerait ces rêves d’émancipation aux oreilles des boudeurs des opulentes mosquées.
Dans ma classe, il y a Rachel, Diego, Yi-fu, Jahmil, Mamadou, Aisha, Érika, Yousef ainsi qu’Aya la voilée. Elle n’est pas la seule élève à porter le hidjab. Lorsque j’en discute avec maman, elle me dit qu’à son époque, aucune de ses camarades de classe ne portait le voile islamique.
Aya est une petite fille comme les autres. Elle aime jouer à la balle et à la marelle. Ses amis lui demandent sans cesse « pourquoi le portes-tu? » Mais Aya ne répond pas puisqu'elle ne sait pas la raison pour laquelle elle le porte.
J’aime jouer avec Aya. Je me dis que ce voile, étranger à ses deux défuntes grand-mères, la discrimine continuellement dans la cour grouillante d’enfants de toutes les couleurs. Papa me dit que ce vêtement est apparu dans son pays d'origine vers 1994. Les barbus étaient obsédés par ce fichu. Ils sommaient frénétiquement les femmes de le porter, sinon gare à elles! Ces violents dévots ont décidé de changer le visage de dieu pour en faire un être obsédé et outré par le corps des femmes. Un dieu qui efface les plaisirs de la vie, tels la musique, la danse, les arts et la poésie. Papa dit que les barbus ont islamisé le pays de mes ancêtres. Ils ont tué des résistants, des poètes, des journalistes, des femmes et des hommes au cœur libre… Les barbus ont enseigné, Coran à la main, que le mal trouve sa source sur la tête des femmes.
Cet automne, les cravatés à la tête de ma province règleront la question de la discrimination d’Aya. Ils discuteront derrière des portes closes du sort des fillettes coupables d’attiser le désir des hommes à l'esprit pervers. Une commission se tiendra avec des enturbannés et des voilées impudiquement fardées, au sourire rusé.
Le gouvernement de ma province scellera l’horizon d’Aya. Il conviendra d’un commun accord avec les représentants autoproclamés d’une fictive communauté musulmane que le port du voile n’a rien d’un symbole avilissant pour les femmes. Mes parents fulminent en pensant à ce clientélisme religieux, à cette abdication à contrer la montée de l'islamisme et de ce qui le symbolise.
J'ignore quand se tiendront les débats à huis clos qui mèneront à la capitulation en lien avec les droits des enfants d’être épargnés d'absurdes dictats religieux. Toutefois, j’ai la certitude qu’Aya n’en sortira pas gagnante.
À leur départ de la Vieille Capitale où ils auront discuté avec Philippe Couillard, maman se demande si les voilées et les enturbannés cracheront sur la citation de Bernard Lavoie gravée sur le granit de la gare du Palais. Ou pire encore, s'ils prendront des selfies moqueurs avec les suffragettes figées dans le bronze sur la colline parlementaire ?
Ce soir, à l'heure du coucher, je penserai à Aya. J'espère que la souris qui prendra sa dent de lait lui dira qu’à l’école, on peut réécrire sa propre histoire. Comme le Petit Chaperon rouge, elle peut décider de ne pas être broyée par le ventre de l'affreux loup velu.
Mais dites-moi, serons-nous plusieurs à la protéger du loup ?

Sur une idée originale de Radia Kichou, co écriture Nadine Fleury
22 septembre 2017
Tous droits réservés
  • Après cette invitée du dimanche, poignante fable. Un petit retour vers nos vieilles fontaines...

Fables de La Fontaine - Le loup devenu berger
Collection de la Solution Pautaberge d'après Gustave Doré

http://www.ebay.fr/itm/FABLES-DE-LA-FONTAINE-Le-loup-devenu-berger-d-apres-Gustave-DORE/231895565717 

Texte relayé également par la plateforme de politique féministe, Rubrique Instant littéraire https://etoilesdigitales.wordpress.com/2017/09/27/aya-et-le-loup/

[*] Gravé sur la margelle de la fontaine de Montréal, Québec. 
http://plepuc.org/fr/oeuvre/clatement-ii


- Associations péricultuelles, écoles, mosquée salafiste avec indulgence au jiljab des fillettes http://susaufeminicides.blogspot.fr/2016/02/radicelles.html

- Après les seins naissants, les têtes naissantes http://susaufeminicides.blogspot.fr/2012/01/violence-feminicide-au-fer.html
- Billet premier sur le sujet déclenché par la vue de petites voilées dans mon arrondissement. http://susaufeminicides.blogspot.fr/2013/06/devoilez-vous-mesdames-une-fois-pour.html

  • - Fondamentaux de ce bloguethno :

Androcides - http://susaufeminicides.blogspot.fr/p/androcides.html
Mais plus encore : http://susaufeminicides.blogspot.fr/2013/08/salon-de-demoiselles.html
Des preuves ? http://susaufeminicides.blogspot.fr/p/cest-de-la-carte-tentative-darticle.html
Des chiffres ? http://susaufeminicides.blogspot.fr/2012/01/combien.html


Pour citer cette ressource, mentionner votre date de consultation sous la forme (consulté le x … 20…) Auteures et lien du billet de blog
Tout usage toile ou papier hors ce cadre sera passible de poursuites - Reproduction autorisée à condition de citer les liens © Copyright- Toute citation de cet article doit être de contexte, précise, avec date de version, blog "Thémis - Haro sur les fémincides et androcides dans le monde" http://susaufeminicides.blogspot.fr le lien exact du document Unauthorized use and/or duplication of this material without express and written permission from this blog’s author and/or owner is strictly prohibited. Excerpts and links may be used, provided that full and clear credit is given to "Thémis - Haro sur les fémincides et androcides dans le monde" http://susaufeminicides.blogspot.fr with appropriate and specific direction to the original content. However, no link is to be reproduced on slanderous motives and/or miscategorization. Therefore, before any use of network Tools such as scoop-it or pinterest & so, the author’s permission is required.
Il est essentiel lors de toute utilisation de cette production ou partie de cette production de préciser la source : le lien et l’auteure de l’article, ponctuation adéquate encadrant la citation -entre guillemets- et dans son contexte, sans distorsion ni manipulation ( article L122-5, du code de la propriété intellectuelle) . La permission formulée et explicite de l’auteure est également exigée. De la même manière, concepts, termes et approches empruntés à l’auteure du blog doivent être mentionnés comme tels- références adéquates.

En vertu du code de la propriété intellectuelle stipulant à l’article L121-1,‘ L’auteur jouit du droit au respect de son nom, de sa qualité et de son oeuvre. Ce droit est attaché à sa personne. Il est perpétuel, inaliénable et imprescriptible.existe aussi dans les langues suivantes Castellano Castellano(España) Català Dansk Deutsch English Esperanto français Galego hrvatski Indonesia Italiano Lietuvių Magyar Melayu Nederlands Norsk polski Português Português (BR) Suomeksi svenska Türkçeíslenska česky Ελληνικά русский українська العربية 日本語 華語 (台灣)

2 commentaires:

  1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  2. Pour qu'il n'y ait plus d'Aya perdue par le loup https://www.mesopinions.com/petition/enfants/proteger-enfants-embrigadement-religieux/33723

    RépondreSupprimer